close
Business

Hawaii rejette plus de 20% de sa production annuelle

Un cinquième de la production de cannabis médical testé à Hawaï est impropre à la vente, et à la consommation…

Selon  le premier laboratoire d’analyse autorisé dans l’État d’Hawaï, 20 à 30% du cannabis produit serait impropre à la consommation. L’état exige des tests stricts avant la distribution du cannabis destiné aux dispensaires des îles avoisinantes.

Hawaï fait attention à son herbe et à ses patients

Hawaii exige des tests rigoureux en matière de cannabis médical,  en résulte que 20 à 30% de sa production est impropre à la consommation. C’est ce que nous apprend Hawaii news now dans un communiqué. La moindre herbe suspecte de contaminations chimiques ou organiques est directement détruite.  Michael Covington, directeur des opérations de Steep Hill Hawaii  à Honolulu, déclare :

“Environ 20 à 30 pour cent sont rejetés, et échouent au test de conformité. Et je dirais que 95%  de cette somme provient d’organismes biologiques. “

Steep Hill Hawaii a été le premier laboratoire d’analyse du cannabis, autorisé dans l’état parmi les neuf laboratoires nationaux. Les normes fixées par le laboratoire interdisent toutes formes de produits chimiques présents dans le cannabis. Ainsi, pesticides, solvants résiduels, contaminations par métaux lourds ou microbiologiques sont responsables de la perte de 30% de la production locale. La perte est similaire à ce qu’a connu la Californie au premier semestre 2018, soit 20% de la production totale. Les résultats semblent conformes à ceux obtenus aux États-Unis.

Les pesticides sont interdits à Hawaï

Toutefois l’état a fixé des limites quant aux agents de nettoyage utilisés pour le traitement du cannabis. La production non conforme est soit détruite, soit décomposée en huiles non consommables. Par contre Hawaii restreint drastiquement l’utilisation de pesticides, les cultures de cannabis ne sont généralement pas rejetées pour ce type de contamination. Mais le grand risque, et surement l’argument principal reste les contaminants biologiques. Ainsi, les traces de moisissures, de bactéries rendent l’herbe inappropriée à l’usage.

Les analyses sont strictes, mais l’herbe d’Hawaï n’a normalement pas à se soucier d’une contamination aux pesticides

“Nous supposons que les personnes dont le système immunitaire est affaibli vont utiliser ce produit.”-“Nous voulons donc nous assurer qu’elle est propre, qu’elle n’est pas contaminée. “, a dit M. Covington. “Nous essayons de leur donner des médicaments, pas du poison.”

Le cannabis médical est actuellement légal à Hawaï et dessert actuellement environ 22 000 patients, soit environ 1,5 % de la population. Hawaii a récemment adopté un amendement autorisant les patients de l’extérieur de l’État à s’inscrire dans leur programme médical. A terme, les dispensaires hawaïens auront la possibilité de servir plus 30 000 patients par an dans les îles.

Hawaii rejette plus de 20% de sa production annuelle
5 (100%) 1 vote
Tags : AffairesWeed
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS