close
Science

Pollution: quelle solution pour l’industrie du cannabis ?

L’industrie du cannabis est confrontée elle aussi à une pollution massive. Comment y remédier ? …

On retrouve le plastique dans tout. Il est présent dans nos vêtements, et même dans la chaîne alimentaire. Ce qu’on sait moins, c’est que le plastique façonne l’environnement dans lequel nous vivons… Malheureusement, les grosses sociétés du cannabis contribuent à la pollution plastique, quant à son usage excessif utilisé d’une manière industrielle. Du pot en plastique, jusqu’aux produits emballés; on retrouve nettement les déchets plastiques issus du cannabis dans l’océan… Les normes industrielles actuelles n’arrangent rien au problème, mais dans la production même du cannabis et du chanvre, il se pourrait qu’on trouve la solution.

L’industrie naissante du cannabis pollue

La majorité des consommateurs de cannabis se sentent écologiques dans leur approche de consommation. Le fumeur de marijuana se soucie du monde dans lequel il vit. Toutefois, avec la légalisation du cannabis, des centaines de dispensaires et entreprises ont fait leur apparition, ajoutant une masse colossale de plastique polluant. On le sait tous, la plastique est bon marché, surtout dans l’agriculture… On peut les comprendre, ces entreprises et surtout les start-ups luttent pour obtenir des fonds au quotidien. Du moindre coût des emballages d’expédition, aux frais de productions, il est difficile de faire autrement.

L’industrie du cannabis médical produit aussi du plastique

Vous retrouverez toujours une masse polluante, dans le moindre aspect de la consommation du cannabis. Des tonnes de produits allant des cartouches à vaporisation, étiquettes, autocollants, enveloppes, emballages à bulles font partie du quotidien. Mais, on retrouve aussi ces polluants dans les produits comestibles, allant de la matière première brute (buds), à la graine et aux produits infusés.

La pollution plastique

Les plastiques sont fabriqués à partir de combustibles fossiles, c’est-à-dire qu’ils sont issus de l’industrie pétrolifère. La durabilité, qui est censée être la meilleure caractéristique du plastique est actuellement une nuisance majeure pour la santé de la planète. Il faut plus de 600 ans (et beaucoup plus) pour que les matières plastiques puissent se bio-dégrader. Et, d’immenses vortex de plastiques se déplacent actuellement sur les océans, dans le Pacifique, l’Atlantique et même en Mer Méditerranée.

Même l’océan Arctique, ancien sanctuaire, est désormais pollué par nos déchets…

L’abondance des micro-fragments (de plastiques) menace l’équilibre de la biodiversité marine. En moyenne, on rencontre 115.000 éléments par km2, et le maximum rencontré peut atteindre 892.000 éléments rien qu’en Méditerranée. Dans le Pacifique, une décharge flottante qui ferait plus de 3 fois la taille de la France navigue sur les flots… C’est un véritable continent qui représenterait 80.000 tonnes de déchets. Il existe même une île inhabitée dans le Pacifique Sud qui condenserait 38 millions de tonnes de déchets plastiques…

La « grande zone d’ordures du Pacifique » (Great pacific garbage patch, GPGP). © HKG – AFP

En 2015, une étude menée à l’Université de Californie, à Santa Barbara, a déclaré que huit millions de tonnes métriques de plastique se retrouvent dans l’océan chaque année. Ils finissent par tuer jusqu’à 1,5 million de créatures marines. De plus, 91 % du plastique n’est pas recyclé…

Normalisation dans l’industrie du cannabis

L’industrie du cannabis est donc confrontée elle aussi à une pollution massive, qui ne fait que s’empirer. En juillet 2017, The Stranger a rapporté que des centaines de milliers de kilos de déchets compostables provenant de l’industrie du cannabis, y compris des sols et des matières végétales usagées, ont été déversés dans des décharges. Et ça n’inclut pas le plastique…

Malgré les apparences, la culture intensive du cannabis n’est pas vraiment respectueuse de l’environnement…

En fait, certains cultivateurs de cannabis ne savent même pas que les matières qu’ils utilisent sont compostables ou recyclables. L’utilisation du plastique est tout simplement normalisée… Autrefois, dans les dispensaires californiens, les herbes étaient entreposées dans de grands bocaux en verre de style apothicaire. Ce qui permettait aux client de bien sentir le bud en question… Désormais la loi exige que le cannabis soit contenu dans une boîte à l’épreuve des enfants. Et, avec des renseignements d’analyse de laboratoire imprimés sur des étiquettes.

Exemple de packaging pour mini-joints, aux normes industrielles

Il convient de noter que les entreprises de cannabis exigent plus que jamais des options d’emballage recyclables et réutilisables. Les fabricants de produits dérivés du cannabis cherchent à apporter une solution à ce problème.

La solution, dans le problème

Fort heureusement, l’intérêt récent des bio plastiques ne cesse de croite, que ce soit à partir de cellulose de palmier, de maïs. Mais il est désormais possible de faire du plastique à partir de la plante de chanvre. Les entreprises concernées, sont au courant de la question et du mouvement à venir. Cette prise de conscience se déroule au niveau planétaire, des entreprises comme Marijuana Packaging qui ne créent pas encore de produits en plastique recyclable, se préparent au changement.

“Nous sommes conscients de l’impact[du plastique] sur notre environnement “, déclare Lisa Chen, responsable du marketing chez Marijuana Packaging. ” Avec toutes les différentes tendances de l’industrie du cannabis, nous pensons que la durabilité est un aspect important. Nous vendons du verre et, en termes de produits, nous constatons une demande de la part de nos clients et nous cherchons des alternatives.”

Mais, c’est à nous de faire en sorte que le changement se produise. L’industrie du cannabis se doit être exemplaire, les consommateurs aussi pour les générations à venir. Ce comportement éthique et écologique pourrait sensibiliser encore plus les pays en voie de légalisation.

Une “forêt” de chanvre à Sart-Bernard (Assesse)

Exigez donc des grosses industries du cannabis des matières recyclables dans leur production. Que ce soit avec du bio-plastique, au simple sac en toile de chanvre. Les grosses sociétés industrielles sont largement capables de s’adapter aux besoins écologiques de la planète, et d’influencer les normes industrielles en question, en exploitant correctement la plante de chanvre.

Qui suis-je? / Who Am I?

🌿 Qui suis-je? / Who am I? 🌿 Il est temps de rendre à cette plante la place qu'elle mérite. <3Nous avons le plaisir de vous présenter une vidéo tournée lors de notre journée portes ouvertes "Visite d'une culture de chanvre"Merci à Chanvre Wallon pour son soutien.Voix: CHARLOTTE MusicRéalisation: Laïkeu FoolCannavieIsoHempWHANAFleur de lice

Publiée par Cannavie sur Vendredi 21 septembre 2018

 

L’impact du cannabis sur l’environnement

Pollution: quelle solution pour l’industrie du cannabis ?
5 (100%) 4 votes
Tags : EnvironnementNews
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS