close
Business

Désastre et perte totale d’une récolte chez Canopy Growht

Blog-Cannabis

Canopy Growth a peut-être subi une perte totale de sa récolte dans son installation d’Aldergrove, en Colombie-Britannique, il y a quelques jours à peine…

La rumeur enflamme le Net, et pourrait montrer au monde ce qui se passe derrière le rideau de chez Canopy Growth. Une vidéo d’assez courte durée exprime tout le drame d’une incompétence notoire chez le leader canadien. Leur installation d’Aldergrove aurait subi une perte totale de récolte, ce qui représente plus de 15 tonnes de cannabis anéanties…

Panne de récolte à l’usine de production d’Aldergrove

Hier, le buzz destructeur à enflammer le Net, l’usine de production de BC Tweed a connu une perte totale de récolte, soit un total de 15 tonnes de cannabis perdues. Cette nouvelle était accompagnée d’images et de vidéos. Mais, les dirigeants de Canopy Growth semblent se jouer de la rumeur, sans doute pour ne pas effrayer leurs actionnaires :

“Les autorisations de traitement ont été retardées en raison des infrastructures et des autorisations réglementaires. Ce qui a conduit à la destruction d’un certain nombre de plants… On ne considère pas que cet événement représente un impact significatif sur le bilan de la société”.

Cela ne serait pas aussi alarmant si Canopy Growth n’avait pas payé un demi-milliard de dollars pour cette installation, il y a un peu plus d’un an… Mais le plus grave, est que certaines personnes affirment que ce n’est pas la première fois que l’usine d’Algergrove a des légers soucis avec sa récolte… En effet, selon certaines sources Canopy a réussi à tenir au secret leur incompétence. Ce qui encore une fois témoigne d’un manque de transparence.

à lire aussi
Comment forcer la floraison des plantes de cannabis
BC Tweed, la plus grande serre de cannabis sous licence au monde…

Qu’est-il arrivé à la récolte ?

De nombreuses théories circulent sur Internet pour tenter d’expliquer ce qui s’est passé. Canopy Growth s’en tient au communiqué de presse qu’ils ont fait hier, disant que ce n’est qu’un problème mineur… Car ils s’attendaient à recevoir la licence de traitement, mais ne l’ont pas eue… C’est pourquoi ils ont décidé d’arrêter immédiatement la culture, et de laisser sécher toute la récolte à ce moment-là… La société confirme qu’elle possède maintenant l’autorisation requise pour transformer les futures cultures, dans la même installation….

L’ampleur du désastre… Pas de vert à l’horizon…

D’un autre côté, les cannabiculteurs commencent à théoriser sur ce qui s’est passé. Voici quelques-unes des suggestions  :

  • Une théorie suggère que toute la plante a été infectée par le botrytis.
  • Selon une autre théorie, ces travaux d’amélioration ont été effectués si rapidement et si mal que l’installation était remplie d’agents pathogènes, de moisissures, etc.
  • Certaines personnes pensent que toute la récolte a été infectée par des champignons, c’est pourquoi elles ne voulaient pas la transformer dans un autre établissement.
  • Diverses théories prétendent que l’échec est dû à une surfertilisation ou au sulfate de cuivre, à un manque de contrôle environnemental et à un débit d’air inadéquat.
à lire aussi
Des joints offerts pour l'investiture de Donald Trump

Mais il est largement possible que les choses soient ainsi, à cause de l’absence d’approbations réglementaires. Mais aussi parce qu’ils n’étaient pas tout à fait au courant de l’ampleur des pertes subies… On peut suggérer que Canopy Growth a fait crever ses plantes sur place, et comme ce n’est pas la première fois… Il est grand temps que la méga société prenne un petit revers, pour son image si professionnelle…

Tags : BUZZCanadaPlantation