close
Medical

Tilray exportera du cannabis pour la recherche aux États-Unis

Dans le cadre d’une future recherche aux États-Unis, l’entreprise canadienne Tilray obtient l’autorisation de la DEA pour l’exportation de son cannabis

Il s’agit d’une première sur le territoire Américain. Jusqu’à aujourd’hui, une seule entreprise était autorisée pour la culture du cannabis à des fins de recherche aux États-Unis. Et cela depuis des décennies… Mais, à la demande des scientifiques, la DEA permet à Tilray, l’exportation de son cannabis en provenance du Canada.

Tilray reçoit le feu vert de la DEA

Tilray est devenue la première entreprise canadienne de culture de cannabis à recevoir le feu vert de la Drug Enforcement Administration (DEA) pour exporter du cannabis médical aux États-Unis. En outre, ce cannabis sera utilisé à des fins de recherche dans le cadre d’un essai clinique.

Les employés de Tilray coupent du cannabis. (Photo gracieuseté de Tilray)

Cette décision marque une étape importante pour la recherche sur le cannabis aux États-Unis. À l’heure actuelle, le seul cannabis destiné à la recherche est cultivé dans une ferme de l’Université du Mississippi, exploitée par la National Institute on Drug Abuse (NIDA)…

Une meilleure offre que la NIDA

Le monopole de la NIDA sur la recherche (sur le cannabis) dure depuis plus de quatre décennies. En outre, la NIDA est fortement critiquée par les chercheurs, en raison de la mauvaise qualité de sa production. En effet, cette culture à un faible taux de THC, et mal équilibré en CBD… Ce qui peut enfreindre les recherches médicales. En 2016, la DEA annonça un plus grand nombre de cultivateurs de cannabis pour la recherche Américaine.Mais le processus d’admission était au point mort, jusqu’à aujourd’hui.

Un employé de Tilray examine le cannabis au microscope. (Photo par HA Photography)

Le 17 octobre, le Canada lancera sa nouvelle loi sur le cannabis légal pour devenir le deuxième pays au monde à offrir du cannabis récréatif pour adultes. Par conséquent, les producteurs autorisés (PPL)pour une éventuelle exportation, produiront du cannabis conforme aux normes de Santé Canada. Ce qui le rend éligible en matière de tests en laboratoire, ou pour des essais cliniques. De plus, cela permet aux scientifiques de s’assurer que le cannabis produit par ces entreprises est exempt de contaminants. Et, les patients peuvent être sûrs de son contenu (c’est-à-dire des pourcentages de THC et de CBD).

Recherche sur le tremblement essentiel

Tilray exportera aux États-Unis des capsules contenant du CBD et du THC. Ainsi, elles seront utilisées dans un essai sur l’efficacité du cannabis dans le traitement des adultes souffrant de trouble neurologique qui entraîne des secousses involontaires dans certaines parties du corps (tremblement essentiel).

Le trouble du tremblement essentiel, est différent de la maladie de Parkinson.

Cette recherche clinique sera dirigée par la Dre Catherine Jacobson, directrice de la recherche chez Tilray, et menée dans l’État de Californie. Tilray et l’International Essential Tremor Foundation participent au financement de cette étude, qui sera menée sur 16 patients atteints de tremblement essentiel. La recherche devrait commencer en 2019 et durer environ un an.

Retrouvez toute la recherche d’actualité au Canada sur le cannabis médical

Tilray exportera du cannabis pour la recherche aux États-Unis
5 (100%) 5 votes
Tags : CanadaRechercheUS
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS