close
Medical

Les consommateurs de cannabis ont un ” cerveau bruyant “

Les consommateurs de cannabis présentent une activation corticale accrue à l’état de repos (ou de sommeil) par rapport aux non-consommateurs

Les consommateurs de cannabis ont un ” cerveau bruyant ” (activation corticale accrue), selon une nouvelle recherche. Un cerveau bruyant, c’est quand on ne peut pas réprimer le flux de pensées. Ce qui empêche donc le cerveau de se reposer lors du sommeil… Le cannabis perturbe-t-il les processus cognitifs de notre esprit ?

Augmentation de l’activation corticale pendant l’état de repos

C’est la question que se posent actuellement les chercheurs du Center for BrainHealth de l’Université du Texas à Dallas. L’étude montre que les consommateurs de cannabis connaissent une activation corticale accrue pendant l’état de repos du cerveau par rapport aux non-consommateurs. Il en résulte un ” cerveau bruyant “, ou la perturbation des processus cognitifs, selon les chercheurs.

Le Dr Shikha Prashad, auteur principal de l’étude et chercheur scientifique au Center for BrainHealth, affirme que l’étude est la première à caractériser l’activation corticale globale et la connectivité fonctionnelle inter et intra hémisphérique pendant l’état de repos des consommateurs de cannabis. Les chercheurs ont recueilli des données d’électroencéphalogramme (EEG) auprès de 38 participants répartis en deux groupes : 17 consommateurs de cannabis et 21 non-consommateurs.

Les scientifiques ont mesuré la synchronisation des ondes cérébrales pour évaluer la force des signaux du cerveau dans différentes régions corticales.

Les résultats ont montré que les consommateurs de cannabis présentaient une activation accrue de la plupart des différents types d’ondes cérébrales, par rapport aux non-consommateurs. Des résultats similaires ont été obtenus dans d’autres études sur les héroïnomanes, les alcooliques et les cocaïnomanes.

Les changements dans la communication entre les zones corticales du cerveau pourraient également être liés à des troubles cognitifs liés à la consommation de cannabis. Selon M. Prashad, cela pourrait signifier que les participants ont eu de la difficulté à inhiber l’activité neuronale. Ce qui les obligerait à déployer plus d’efforts lorsqu’ils tentent d’arrêter le flux des pensées pendant la phase de repos…

Le cannabis et le sommeil

La question de savoir si le cannabis favorise ou non le sommeil, exige des recherches à plus grande échelle. Mais, les études actuelles sur le cannabis et le sommeil sont souvent contradictoires…

Une étude réalisée en 2016 a révélé que la consommation quotidienne de cannabis avait un impact négatif sur la qualité du sommeil. Notamment, chez les jeunes adultes qui n’avaient pas signalé de troubles du sommeil… Entre-temps, une autre étude utilisant des rongeurs a révélé que le CBD pouvait induire un état de sommeil plus profond .

Mais une étude antérieure chez l’homme a montré que le CBD produisait un état d’alerte plus marqué; tandis que le THC agissait comme sédatif. Une grande partie de la recherche actuelle qui appuie le cannabis comme une aide au sommeil est anecdotique. Y compris les souches à haut taux de CBN qui pourraient aider pour un sommeil plus doux. En outre, le cannabis médical est utilisable pour les trois types d’apnée du sommeil – celle causée par l’obstruction, celle causée par la fonction cérébrale et celle causée par les deux.

Bref, les résultats de cette nouvelle étude pourraient contribuer à la compréhension des troubles cognitifs. Cependant, BrainHealth conclut finalement que d’autres études sont nécessaires…

Le cannabis médical en neuroscience

Les consommateurs de cannabis ont un ” cerveau bruyant “
5 (100%) 3 votes
Tags : CannabinoïdesNeuroscienceRecherche
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS