close
Business

Marlboro envisage son entrée dans l’industrie du cannabis

Altria Group le propriétaire de Phillip Morris et de Marlboro, envisage son entrée dans le monde du cannabis

Après une vague de rumeurs ces dernières années, c’est maintenant officiel. Altria Group, le propriétaire de Phillip Morris et de la marque Marlboro, étudie les possibilités d’entrée dans l’industrie du cannabis.

Altria Group, évalue son entrée dans l’industrie du cannabis

En 2012, avec l’annonce de la légalisation à Washington et au Colorado, des rumeurs ont circulé sur les grandes compagnies de tabac. Et, en particulier sur le fabricant Marlboro, Philip Morris, qui prévoyaient d’entrer sur le marché légal du cannabis. Un porte-parole de Philip Morris, a ensuite nié les rumeurs :

Notre politique stipule que nous ne répondons pas aux spéculations sur les plans d’affaires futurs. Les sociétés de tabac continueront à fabriquer et à commercialiser les produits du tabac.

En 2016, un porte-parole de la compagnie a une fois de plus nié les rumeurs… Et, a déclaré que Philip Morris et la société mère Altria “n’ont pas l’intention de vendre des produits à base de cannabis.” Maintenant, pour la première fois vient une déclaration officielle de la société mère (Altria), annonçant qu’elle examine toutes les opportunités pour entrer sur le marché du cannabis.

Altria Group est la société mère de Philip Morris, qui fabrique des marques de tabac communes telles que Marlboro, Next, L & M, et autres. Elle détient également une partie des actions du géant de l’alcool Anheuser-Busch, qui fabrique des marques de bière telles que Stella, Lef, Budweiser et Hogarden.

Le vice-président de l’entreprise, Murray Garnick, et le directeur financier, William Gifford, nous expliquent lors d’une conférence la semaine dernière.

La société est consciente de la possibilité de changements imminents dans la légalité du cannabis aux États-Unis. Nous étudions et évaluions actuellement les opportunités commerciales pour ce produit. Cependant, le cannabis est toujours illégal en vertu de la loi fédérale américaine. Et, nous avons l’intention de continuer à nous conformer à la loi fédérale.

Les compagnies du tabac, dans l’attente d’une légalisation complète

Selon Robert Fagan, un analyste qui travaille pour une entreprise d’investissement de Montréal, les compagnies de tabac prennent leur temps en matière d’investissement dans le cannabis industriel. Parce qu’ils attendent une législation sur le sujet qui sera sans équivoque avant d’y sauter à pied joint… Tout comme les buralistes, dépendants des industriels du tabac… Malgré l’incertitude juridique, d’autres fabricants de cigarettes ont déjà tenté leur chance. Il y a quelques semaines, le géant britannique du tabac Imperial Brands a investi un montant supérieur à Oxford Cannabinoïdes Technologies, dans l’étude du cannabis…

Les femmes en 70, aussi dans la ligne de mire de l’industrie du tabac…

En outre, il convient de noter que l’intérêt de l’industrie du tabac pour le cannabis existe au moins depuis les années 70. Dans une note interne de Phillip Morris de 1970, révèle que le cannabis est «une autre et peut-être la meilleure façon de satisfaire les besoins de la consommation de cigarettes». Rappelons toutefois, que l’industrie du tabac est en train de perdre assez d’argent, en vue du marché de la vape; et qu’elle a tout intérêt à se réadapter ^^

Pour en savoir plus sur le business juteux du cannabis

Marlboro envisage son entrée dans l’industrie du cannabis
4.8 (95.38%) 13 votes
Tags : NewstabacVaporisation
fr French?
X