close
Santé

Le CBD peut contrer les symptômes de la psychose

Le CBD peut réinitialiser le cerveau pour contrer les symptômes de la psychose

Le Cannabidiol (CBD), continue d’attirer l’attention en tant que traitement potentiel pour des troubles et des maladies allant de l’épilepsie au cancer. Maintenant, une nouvelle étude d’imagerie cérébrale suggère qu’une dose unique de CBD peut réduire les symptômes de psychose en “réinitialisant” l’activité dans trois zones du cerveau. Si elle peut être reproduite, l’étude offre la première explication fondée sur des données probantes de la façon dont le CBD agit dans le cerveau pour contrer la psychose. Ceci avec des résultats qui pourraient aider à générer de nouveaux traitements.

La psychose

La psychose n’est pas une condition ou un trouble unique. Mais plutôt un symptôme d’autres troubles caractérisés par un détachement de la réalité. Voir, entendre ou croire des choses qui ne sont pas réelles, y compris des hallucinations, est typique d’un épisode psychotique. Les causes exactes de la psychose ne sont pas connues. Mais on pense qu’elle est déclenchée par la maladie mentale, les traumatismes, la toxicomanie et le stress extrême.

Même le manque de sommeil peut déclencher un épisode psychotique.

Bien que la psychose soit le plus souvent associée à la schizophrénie. Mais, elle touche en fait un segment beaucoup plus important de la population. Selon le National Institute of Mental Health, au moins 100 000 personnes par année connaissent leur premier épisode de psychose aux États-Unis.

L’étude

L’étude a été publiée dans JAMA Psychiatry. Elle inclue 33 participants qui présentaient des symptômes psychotiques. Un plus petit groupe de participants en bonne santé a servi de groupe témoin. La moitié du groupe psychose a reçu une dose orale de 600 mg de CBD (une dose qui était ” précédemment efficace dans la psychose établie ” selon l’étude).

L’autre moitié a reçu une capsule placebo identique. Le groupe témoin n’a reçu aucun médicament. Ensuite, on demanda à tous les participants d’accomplir une tâche de mémoire conçue pour engager trois zones du cerveau. Des zones liées à l’apparition de la psychose (en particulier le striatum, le cortex temporal médian et le cerveau moyen) pendant que leur cerveau était examiné au moyen d’un scanner IRMf.

Résultats

Les scanners ont montré une activité anormale dans le cerveau des participants présentant des symptômes. Ceci par rapport au groupe témoin en bonne santé – ce à quoi on s’attendait. Mais le cerveau de ceux qui avaient pris une dose de CBD montrait des anomalies moins graves que le cerveau de ceux qui avaient pris un placebo. Ce qui suggère que le composé CBD “réinitialise” l’activité anormale dans les zones clés du cerveau.

“Les résultats ont commencé à démêler les mécanismes cérébraux d’un nouveau médicament qui fonctionne d’une manière complètement différente des antipsychotiques traditionnels “, a déclaré l’auteur principal de l’étude, le Dr Sagnik Bhattacharyya de l’Institute of Psychiatry, Psychology & Neuroscience au King’s College de Londres.

Toutefois, l’étude comportait des limites. Des facteurs pourraient influencer le résultat, comme :

” les changements rapides dans la perfusion cérébrale qui sont connus pour se produire avec une dose unique de médicaments psychoactifs “. En d’autres termes, ils peuvent avoir été témoins d’un effet à court terme qui ne durera pas. Citation de l’étude : “On ne sait pas non plus si les effets de la CBD persisteront après un traitement à plus long terme.”

Essai à grande échelle

La prochaine étape, déjà en cours, est un essai à grande échelle sur des humains. Ceci pour reproduire les mêmes résultats et déterminer si le CBD est un traitement viable. En cas de succès, le médicament serait immédiatement différencié des autres médicaments sur le marché. Certains des médicaments les plus courants ont des effets secondaires graves. Y compris des tremblements musculaires et une sédation excessive.

Les neuroleptiques sont parmi les plus dangereux médicaments jamais utilisés en médecine.

“Il y a un besoin urgent d’un traitement sûr pour les jeunes à risque de psychose.” Ajoute le Dr Bhattacharyya. “L’un des principaux avantages du cannabidiol est qu’il est sûr et semble très bien toléré. Ce qui en fait, d’une certaine manière, un traitement idéal.

Du CBD en tant que traitement des troubles cérébraux

L’étude représente un autre pas en avant pour le CBD en tant que traitement des troubles cérébraux. Plus tôt cette année, la FDA américaine a approuvé le premier médicament composé de CBD pour traiter les formes sévères de l’épilepsie.

Les membres de cette équipe de recherche ont mené une étude antérieure montrant que le CBD semble contrebalancer les effets du tétrahydrocannabinol (THC). On dit que le THC est lié à l’apparition de la psychose chez certains utilisateurs et semble imiter les aspects de la psychose dans le cerveau… Si le CBD s’avère être un antipsychotique efficace, ces résultats mettront en évidence un autre paradoxe frappant d’une plante que la science commence à peine à comprendre.

Pour en savoir plus sur les propriétés antispychotiques du CBD

Le CBD peut contrer les symptômes de la psychose
3.7 (73.33%) 3 votes
Tags : psychiatrieTraitement
fr French?
X