close
Santé

Le cannabis et vos dents

L’impact de la marijuana sur la santé bucco-dentaire, le cannabis en lui même n’affecte pas les dents

Fumer des cigarettes frappe les dents. Le tabac et la santé bucco-dentaire ne sont pas exactement les meilleurs amis. Le fait que les cigarettes ne soient pas bonnes pour les canines et les incisives n’est pas une nouvelle: nous le savons depuis quelque temps, le tabac amène des maladies, des accidents bucco-dentaires… Qu’en est il pour le cannabis ?

Fumer de l’herbe peut faire tomber vos dents ?

En fait, selon Oral Health Foundation, allumer une clope provoque des maladies des gencives, des taches dentaires, la perte de dents et prédispose une tumeur cancéreuse de la bouche. Le cannabis est-il aussi dangereux ? Ou est-ce le tabac et la nicotine, voir le THC, ou l’hygiène qui constituent le danger et non l’acte de fumer en lui-même ?

Le cannabis et la santé bucco-dentaire

Les scientifiques se demandaient la même chose, alors ils ont fait ce que font les scientifiques – expérimentés. Selon Jama Psychiatry, des chercheurs de l’Arizona State University ont mené une étude pour examiner les effets du cannabis chez un groupe de personnes qui en avaient consommé pendant deux décennies.

Le Dr Madeline Meier, de l’Arizona State University, et ses collègues ont examiné les données sur l’utilisation du cannabis de 1 037 personnes nées en Nouvelle-Zélande en 1972 et 1973 et les ont suivies jusqu’à l’âge de 38 ans.  Ils ont découvert que le cannabis n’avait pas vraiment d’influence sur la santé physique. Mais il y avait cependant une exception :

“les personnes qui consomment du cannabis ont un risque accru de développer une maladie des gencives et une santé parodontale plus faible.”

Plus de la moitié des 1 037 participants étaient des hommes, 484 ayant consommé du tabac tous les jours et 675 ayant consommé du cannabis. Un quart des personnes qui avaient fumé régulièrement du cannabis de 18 à 32 ans avaient contracté une maladie des gencives…

Comportement tabagique

Pourtant, il est naturel que le tabac ait un impact sur les dents – c’est clairement mauvais pour nous. Mais les chercheurs ont été perplexes quant à la raison pour laquelle la ganja interférait avec les blancs nacrés. Mais les auteurs de l’étude précédente ont noté son association avec les accidents et les blessures, la bronchite, les événements cardiovasculaires aigus et, éventuellement, les maladies infectieuses et le cancer…

Par rapport au tabac, les effets du cannabis n’étaient pas aussi drastiques – les personnes qui fumaient des cigarettes avaient une santé parodontale moins bonne (et une santé pire).

Une partie de l’explication a été attribuée aux régimes dentaires : les personnes qui consommaient beaucoup de cannabis ne recevaient pas d’étoile d’or dans le département du brossage dentaire… En effet, ils se brossaient moins régulièrement et utilisaient moins la soie dentaire. Mais même ceux qui pratiquaient une bonne hygiène dentaire étaient touchés…

On utilise la soie dentaire pour éviter l’accumulation du tartre, les caries, l’halitose et même pour limiter les risques de maladies cardio-vasculaires

Fumer du tabac augmente aussi considérablement le risque de maladie des gencives chez les jeunes. C’est une condition dans laquelle les gencives, les tissus les plus profonds et même les os entourant les dents deviennent infectés. Et là commence une accumulation de plaque sur les dents… Toutefois le tabac dans un joint de cannabis ne serait pas le seul responsable. La dose de THC contenu dans celui-ci pourrait indirectement contribué à une détérioration de la gencive. Mais comment ?

Le THC, substance dévastatrice ?

Selon La société de médecine dentaire belge, le THC, le principe actif contenu dans la marijuana, est le principal responsable de ses dommages buccaux… Les dentistes estiment que cette substance modifie la flore buccale, diminue la production de salive, épaissit et rend la plaque dentaire plus collante et difficile à éliminer.

“Les dentistes sont nombreux à constater les effets néfastes du cannabis au niveau de la santé buccodentaire” rapporte le journal Le Soir Véronique Seha, dentiste généraliste et chargé de cours sur l’impact du tabagisme sur la santé buccodentaire. Elle ajoute: “la dose et la durée dans le temps de la consommation constituant des facteurs aggravants”.

Elle explique également que les personnes ayant consommé du cannabis sont plus susceptibles d’être victimes de: “colorations, de l’érosion dentaire, plus des caries, des dents manquantes, des troubles sensoriels, des mycoses et des lésions précancéreuses”.

En cas de joint trop gras en THC, prémunissez vous d’un bon filtre…

Mais le cannabis chargé en THC produit le phénomène de la bouche sèche (bouche cotonneuse), et sans une réelle prévention, en effet çà peut devenir agaçant…

Le syndrome de la bouche sèche

Selon Livestrong, l’une des raisons de ce déclin réside dans l’effet secondaire le plus agaçant de la marijuana: la bouche sèche. La bouche sèche se produit avec de nombreuses souches et résulte de l’interférence des cannabinoïdes dans la production de salive. Sans salive, le corps ne peut pas éliminer les bactéries et les aliments. Cela favorise la carie dentaire…

La bouche sèche, çà se soigne…

En fait, la sécheresse de la bouche est l’une des raisons pour lesquelles les consommateurs de méthamphétamine ont des problèmes oraux aussi graves. Par PBS, la méthamphétamine provoque le dessèchement des glandes salivaires. Ce qui permet aux acides présents dans la bouche de ronger l’émail. Mais les utilisateurs de méthamphétamine ont tendance à aggraver les dégâts en broyant leurs dents de manière obsessionnelle, en consommant des aliments riches en sucre ou en boissons riches en sucre et en oubliant de se brosser les dents pendant de longues périodes… La Meth est tristement célèbre pour avoir un impact sur la santé dentaire, alors que l’impact du cannabis n’est nulle part aussi radical

Les maladies des gencives

Pourtant, la recherche suggère un lien potentiel avec les mauvaises dents et ne concerne pas uniquement les caries. Les maladies des gencives peuvent également être un facteur – cette maladie a tendance à se manifester lorsque les bactéries buccales sont répandues dans la bouche, entraînant une inflammation des tissus des gencives et des os enflammés.  La bouche sèche, car elle inhibe l’élimination des bactéries comme mentionné ci-dessus, contribue probablement aussi aux maladies des gencives.

Les maladies des gencives peuvent être traitées et contrôlées. Mais sans attention, elles s’aggravent jusqu’à ce que la perte de dents se produise.

La chaleur

La question de savoir si les personnes qui fument de la marijuana risquent ou non de développer un cancer de la bouche est un autre sujet de débat. Le cannabis n’est pas dangereux dans le sens où le tabac l’est. Mais le tabagisme n’est pas sain, peu importe ce que vous fumez – un zeste d’orange dans un joint, ne sera probablement pas bon pour le corps… C’est pourquoi tant de gens suggèrent de vaporiser.

Vaporiser c’est bon pour les dents, mais attention à la chaleur !!

Une étude publiée en 2014 a lié le cancer de la bouche aux fumeurs de marijuana. L’Association américaine pour la recherche sur le cancer (American Association for Cancer Research) a constaté que la température élevée de la fumée de marijuana irrite les tissus buccaux et déclenche des changements. En outre, ces changements peuvent se réparer ou conduire à des lésions précancéreuses. Et sans soins immédiats, les lésions peuvent devenir cancéreuses si elles mutent davantage…

Comment éviter les problèmes de santé bucco-dentaire

Que vous fumiez de la marijuana ou non, le meilleur moyen d’éviter les problèmes est de vous brosser les dents… Au moins une fois par an, même si vous prétendez y aller tous les six mois… Une bonne hygiène dentaire peut aider les consommateurs de cannabis à éviter les complications. Et les visites régulières peuvent résoudre des problèmes mineurs.  (Au lieu de permettre à ces problèmes de se transformer en problèmes majeurs…)

Restez hydraté en buvant de l’eau chaque fois que vous inspirez – si votre bouche ne produit pas de salive, fabriquez-la !

Ou, cesser complètement de fumer… Et obtenez votre dose de produits comestibles, de patchs ou de teintures, d’huiles… Ceci peut également vous faire économiser des dents… A moins que les comestibles soient chargés de sucre. Alors dans ce cas, ils pourraient avoir un impact sur la santé bucco-dentaire…

Vous pouvez également changer votre façon de fumer – posez le joint et prenez la vape.

Aussi, le choix de la souche est également important. Trouvez des souches moins chargées en THC, pour éviter le syndrome de la bouche sèche… Certaines souches sont spécialement conçues pour minimiser cet effet secondaire. Tandis que d’autres souches sont si réputées pour ce syndrome, qu’il vous suffirait simplement de boire l’eau…

La meilleure des préventions, évitez une enfance trop sucrée…

En ce qui concerne la santé dentaire, tout dépend de vos habitudes de brossage, de ce que vous mangez… Même la génétique joue un rôle (car elle joue un rôle dans tout). Le cannabis peut aussi être un facteur pour la santé bucco-dentaire, du moins selon les recherches… Si une autre étude sortait dans dix ans, elle révélerait que le pot n’a pas le même impact que prévu… Le cannabis n’est donc pas nuisible pour les dents…

Kit de blanchiment dentaire professionnel à domicile

En savoir plus sur les effets du cannabis sur le corps humain

Le cannabis et vos dents
5 (100%) 6 votes
Tags : MarijuanaModeNewsRecherchetabacTHC
fr French?
X