close
Science

Les terpènes les moins connus du cannabis

Un aperçu rapide des terpènes assez inconnus trouvés dans la plante de cannabis : le guaiol & le valencène

Tout le monde parle de terpènes supposés plus forts, plus importants: le bêta-caryophyllène, le myrcène, le pinène et le limonène. Pourtant, les chercheurs ont déjà découvert plus d’une centaine de terpènes différents présents dans le cannabis. Malgré les recherches encourageantes sur les capacités des terpènes susmentionnés, la sagesse nous dit de ne pas négliger les terpènes actuellement inconnus ou mal compris. C’est le cas de deux étoiles montantes dans l’industrie du cannabis et des terpènes : le guaiol et le valencène.

Les étoiles montantes dans le monde des terpènes

De la même manière, les terpènes inconnus pourraient ne pas avoir l’attrait ostentatoire des plus connus. Mais, compte tenu de ce que nous savons de l’effet d’entourage, ils ne sont pas moins importants. Élucidons la nature de ces deux terpènes assez inconnus dans la plante de cannabis.

Le guaiol

Quand un utilisateur novice de cannabis ouvre un bocal et sent une odeur de pin, il est probable qu’il assimile l’odeur au pinène. C’est le plus célèbre terpène odorant du pin. Le terpénoïde guaiol est bourré de similitudes avec le pinène. Il est caractéristique des cultures populaires comme la Harlequin et la White Widow.

La Guaiacum officinale contenant du guaiol pousse dans les Amériques tropicales, notamment dans les Antilles et au Venezuela.

Pour les amateurs de cannabis astucieux, on reconnait le guaiol pour ses effets antimicrobiens et anti-inflammatoires. Un examen plus approfondi de ses propriétés médicinales révèle que le guaiol joue un rôle clé dans la propagation des composants anticancéreux du cannabis.

En fait, une étude récente dans Oncotarget décrit comment guaiol “inhibe de manière significative la croissance cellulaire des cellules cancéreuses pulmonaires non à petites cellules à la fois in vitro et in vivo” en encourageant l’apoptose cellulaire et en augmentant la chimiosensibilité chez les patients.

Le valencène

L’odeur sucrée et citronnée de nombreuses variétés de cannabis est souvent attribuée au limonène. On pourrait être enclin à penser qu’une orange fraîchement ouverte dégage aussi du valencène. Dans les deux cas, il est plus probable que vous sentiez le valencène. Et, la Agent Orange et la Tangie en sont deux souches de cannabis contenant ce précieux terpène.

L’eupatoire chanvrine (Eupatorium cannabinum) contient un haut taux de valencène

Ses propriétés médicinales sont plus importantes que son odeur et sa saveur. En 2016, une étude publiée en avril et une autre publiée en août ont toutes deux révélé que le valencène avait des propriétés protectrices pour la peau.

Ce terpène lutte contre certains types de lésions cutanées et contre le mélanome induit par les UV. Le valencène est un terpénoïde prometteur dans le monde des terpènes.

Conclusion

Ces deux terpènes ne sont pas encore bien connus, mais ils sont importants pour la santé humaine. Au fur et à mesure de l’avancement de la recherche, ne soyez pas surpris d’entendre parler d’eux et d’autres terpènes inconnus…

En savoir plus sur les propriétés médicales des terpènes

Les terpènes les moins connus du cannabis
5 (100%) 5 votes
Tags : SoucheTerpèneThérapeutique
fr French?
X