close
Culture & Grow

Le mycélium des champignons au service de la culture du cannabis

Les avantages révolutionnaires du mycélium mycorhizien dans le sol et la culture du cannabis

Vous avez probablement connu le bonheur de voir dans la nature de magnifiques champignons. Peu importe le champignon que vous avez rencontré, il s’agit en fait d’une petite partie d’un énorme organisme souterrain, le mycélium… Et lorsqu’il est présent dans le sol, le mycélium ajoute un grand nombre d’avantages à toutes les plantes qui poussent avec lui, y compris le cannabis. Cette symbiose, ce lieu d’échange entre le champignon et la plante s’appelle mycorhize. « Myco » pour champignon et « rhize » pour racine. Ce phénomène pourrait vous permettre d’établir une culture plus durable, de meilleure qualité, moins polluante et à moindre coût.

Les avantages du mycélium pour la vie végétale

Le mycélium est une partie des champignons, qui se présente sous forme de filaments blancs et qui pousse une quinzaine de centimètres sous le sol. Appelé dans le langage courant, blanc de champignon, il est l’appareil végétatif des champignons. Cet ensemble de filaments, plus ou moins ramifiés, appelés hyphes, se trouve dans le sol ou le substrat de culture.

Les hyphes du mycélium

Il existe trois types de mycélium:

  • Saprophyte, un sorte de charognard qui se nourrit de matière organique morte.
  • Parasitique, qui absorbe les nutriments d’un hôte vivant.
  • Mycorrhizae, qui se nourrit de plantes vivantes, dans une relation mutuellement bénéfique
  • Les mycorhizes sont le mycélium que la plupart des jardiniers voudront cultiver dans leur sol…

Les mycorhizes

Alors, pourquoi les mycorhizes sont-elles aussi bénéfiques pour les plantes ? Les mycorhizes se nourrissent en se fixant sur les racines des plantes. Ils fournissent aux champignons des sucres issus de la photosynthèse. Les mycorhizes étendent le système racinaire de la plante et l’aident à atteindre des nutriments éloignés qui seraient sans lui inaccessibles à la plante. Le fait de s’attacher directement à la racine aide également les nutriments. En particulier les phosphates deviennent plus solubles pour les plantes.

Amélioration de la structure du sol et résistance à la sécheresse

Les growers utilisant des mycorhizes dans leur mélange de nutriments,  vous diront que ce champignon magique stimule énormément la croissance des racines. Ce processus aide également les plantes de toutes sortes à devenir plus résistantes à la sécheresse.

Manchons mycorhiziens d’amanite gainant un réseau de radicelles.

Selon une étude publiée dans le European Journal of Soil Biology, les chercheurs ont examiné les avantages des mycorhizes pour les agrumes. indiquant que les champignons mycorhiziens à arbuscules ont bénéficié aux plantules d’agrumes en améliorant la structure du sol et en augmentant leur propension à la résistance à la sécheresse. Les mycorhizes arbusculaires sont le type le plus commun de mycélium mycorhizien utilisé pour construire le sol.

Expulse les métaux lourds

Un autre avantage des mycorhizes est d’aider à expulser les métaux lourds des eaux souterraines. Cela permet de réduire ainsi l’absorption racinaire de ces métaux souvent toxiques. Le cannabis est naturellement une plante annuelle. Elle a la fâcheuse habitude d’absorber un grand nombre de métaux lourds présents dans le sol où la plante est cultivé. D’ailleurs, on se sert du chanvre pour nettoyer les sols pollués !

Le chanvre nettoie les sols contaminés en Italie

Par conséquent, les cultivateurs en plein air devraient faire analyser régulièrement leur sol… Si les niveaux de toxicité des métaux lourds sont supérieurs à la moyenne, il faudra trouver des moyens d’assainir le milieu de culture. À cette fin, les champignons mycorhiziens peuvent être un allié puissant dans ce processus de remédiation.

Les champignons construisent le sol, et peuvent même absorber la radioactivité…

Une autre étude de ce type est publiée par le European Journal of Soil Biology et disponible sur ScienceDirect. Selon cette étude, la présence de mycorhizes «améliore la croissance et l’accumulation d’arsenic» chez certaines espèces végétales. Ceci «réduit seulement l’accumulation d’arsenic dans les plantes mais n’a pas d’effet significatif sur la croissance des plantes». Enfin, l’avantage le plus connu des mycorhizes dans le sol est leur capacité à décomposer les matières organiques et à construire le sol, le rendant moins sujet à l’érosion et plus nutritif pour la vie végétale.

Cultiver des champignons mycorhiziens pour vos plantes de cannabis

Exploiter les pouvoirs mystérieux des mycorhizes est un must pour les cultivateurs de cannabis à l’intérieur et à l’extérieur. Il existe plusieurs façons de le faire, allant des méthodes de bricolage extrêmes, au simple achat en magasin. La méthode diffère si vous cultivez du cannabis à l’intérieur ou à l’extérieur. Tout dépend du temps que vous accordez et bien sûr de votre budget.

Les growshop proposent directement des engrais constitué de spores pour démultiplier le champignon endomycorhizien (en hydroculture) ou mycorhiziens dans votre milieu de culture.

Cultivez vos propres mycorhizes en extérieur

La plupart des plantes trouvées dans la nature se développent avec des champignons mycorhiziens. Vous pouvez les utiliser pour faire pousser les organismes dans votre propre sol. Cette méthode utilise des ingrédients qui peuvent être récoltés gratuitement. La plupart des cultivateurs de cannabis pourront acquérir facilement le précieux mycélium.

Le sous-bois idéal pour votre échantillonnage

Malheureusement, la méthode est longue. Elle prend plus de trois mois pour être complétée et n’est pas idéale pour les plantes d’intérieur.

  • Allez dans une forêt ou une prairie qui a une grande variété d’arbres et de buissons (à l’exclusion des pins et des chênes).
  • Dégagez sur quelques mètre le sous-bois et sous un arbre. Creusez soigneusement à environ un pied de profondeur.
  • Placez y un seau ou un pot.
  • Mélangez le sol avec une part de vermiculite, une autre de tourbe de coco, et une partie de compost.
  • Assurez-vous d’utiliser un compost sans engrais ajouté. Et ne pas ajouter d’engrais ! Car il peut entraver ou même arrêter la croissance des champignons mycorhiziens.
  • Mettez le mélange dans un grand pot de jardin.
  • Ensuite, planter votre hôte, ou une plante annuelle qui aidera à inoculer des mycorhizes. Un bon choix est un mélange de graines d’herbe. Comme le blé, le maïs ou la bahiagrass, un hôte mycorhizien bien étudié. Ou des graines comme les oignons, les poireaux ou la ciboulette. Voir les graines de légumineuses comme la luzerne, le trèfle ou les pois.
  • Ne pas utiliser les épinards, la betterave à sucre, le lupin et les membres de la famille de la moutarde. Car elles font partie des plantes qui ne forment pas de relation symbiotique avec les mycorhizes.
  • Pour de meilleurs résultats, faites tremper les graines pendant 10 à 12 heures avant de les planter.
  • Alterner entre les types de semences pour promouvoir la diversité.

Récoltez votre colonie de mycorhizes

En utilisant cette méthode, la colonie de mycorhizes atteindra la maturité en trois mois. Afin de forcer le champignon à se reproduire, coupez les plantes jusqu’à la tige. Et retenez toute l’eau 10 jours avant la récolte. Cela tuera les plantes, mais encouragera les mycorhizes à libérer les spores.

Système racinaire en symbiose avec le mycélium

Après 10 jours, les champignons mycorhiziens seront prêts à être récoltés et utilisés dans votre milieu de culture. Récoltez les champignons bénéfiques en tirant les plantes mortes par leurs racines. Faites cela soigneusement en petits morceaux, et en ajoutant le système racinaire, qui a été entièrement «infecté» par les mycorhizes, à votre sol. La symbiose prendra rapidement avec vos plants de cannabis, et se renouvellera après chaque récolte. C’est tout l’avantage d’une culture extérieure.

Formateurs de mycorhizes pour une culture intérieure

Le moyen le plus facile et le plus abordable de promouvoir la croissance des mycorhizes dans votre sol est d’acheter un produit mycorhizogène. Il en existe énormément sur le marché, et uniquement pour les plants de cannabis… Faites simplement vos recherches auprès d’un growshop comme vous le feriez avec n’importe quel produit nutritif pour cannabis. C’est une méthode simple et infaillible pour ajouter des champignons bénéfiques à votre sol.

Le mycélium des champignons au service de la culture du cannabis
5 (100%) 3 votes
Tags : agriculturechampignonmycéliummycélium mycorhizienmycorhizesremédiation
fr French
X

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis