close
Medical

Le cannabis médical et l’apnée du sommeil

Le cannabis médical est un traitement contre tous les types d’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est une perturbation de la respiration qui diminue la qualité de votre sommeil. Cette pathologie peut avoir des conséquences grave sur la santé. L’apnée du sommeil est diagnostiquée chez 3% des adultes mais beaucoup plus en souffrent. Car cette pathologie est souvent difficile à diagnostiquer. En apprendre d’avantage sur le cannabis et l’apnée du sommeil peut nous aider à déterminer si le cannabis médical est le bon traitement.

L’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est un trouble où l’on observe régulièrement des interruptions de la respiration pendant le sommeil, d’où son nom d’apnée qui signifie «sans respiration» en grec. On rencontre jusqu’à 30 perturbations en seulement une heure. Ces arrêts vous font sortir de votre sommeil profond, réduisant la quantité et la qualité du sommeil. L’apnée du sommeil peut réduire vos stades de sommeil tardifs, non-REM et REM. Les cycles REM réparent et guérissent votre corps. C’est pourquoi de nombreux patients souffrant d’apnée du sommeil ont du mal à rester éveillés pendant la journée ou se sentent fatigués.

Les médecins ne détectent souvent pas l’apnée du sommeil. Souvent les patient ne savent pas qu’ils l’ont – en fait, 80% des cas d’apnée obstructive du sommeil modérée à sévère restent non diagnostiqués. Pour diagnostiquer l’apnée du sommeil, un médecin peut  surveiller votre qualité de sommeil et vos habitudes. Dans d’autres cas, ils effectueront un examen physique ou une étude approfondit du sommeil.

Deux types d’apnée du sommeil :

Apnée obstructive du sommeil – Ceci est la forme la plus courante de la maladie et résulte d’un blocage dans vos voies respiratoires. Parfois, les voies aériennes se bouchent temporairement. L’obstruction fait que l’air qui passe au-dessus produit des ronflements.

Apnée centrale du sommeil – Ce type d’apnée survient lorsque la zone du cerveau qui affecte la respiration ne communique pas avec les muscles utilisés pour respirer correctement. Il survient souvent chez des patients présentant des conditions sous-jacentes ou utilisant des médicaments qui affectent le tronc cérébral.

Certains patients peuvent avoir une apnée obstructive et une apnée centrale du sommeil en même temps. Cette forme de la maladie nécessite une approche à multiples facettes pour un traitement réussi. Certains sont plus sensibles à l’apnée du sommeil que d’autres. D’ailleurs, les hommes ont un risque plus élevé d’avoir l’apnée du sommeil que les femmes, et le risque augmente avec l’âge. Les enfants et les nourrissons peuvent également développer la pathologie, avec 4% des enfants souffrant d’apnée du sommeil. Les antécédents familiaux et les problèmes de santé, comme le diabète et les problèmes cardiaques, peuvent augmenter les risques d’apnée du sommeil.

Symptômes d’apnée du sommeil

En plus de l’interruption de la respiration pendant le sommeil, les patients souffrant d’apnée du sommeil peuvent éprouver des symptômes comme:

  • Fatigue chronique
  • Somnolence pendant la journée
  • Maux de tête après le réveil
  • Des sommeils sans repos
  • Problèmes cognitifs comme la perte de mémoire, les problèmes d’apprentissage et le manque de concentration
  • Problèmes comme l’irritation, les sautes d’humeur, les changements de personnalité ou la dépression
  • Se réveiller souvent pour utiliser la salle de bain
  • Mal de gorge ou sécheresse de la bouche au réveil

Une étude récente a révélé que plus de 84% des patients souffrant d’apnée du sommeil font des sorties nocturnes à la salle de bain. Les patients atteints d’apnée centrale du sommeil peuvent souffrir des symptômes supplémentaires, tels que:

  • Problèmes pour avaler
  • Changements de voix
  • Essoufflement
  • Faiblesse ou engourdissement

Connaître les symptômes de l’apnée du sommeil est la première étape du traitement de la maladie, ce qui est crucial car cela peut augmenter le risque d’AVC.

Traitements typiques pour l’apnée du sommeil

La plupart des médecins recommandent des appareils respiratoires, des interventions chirurgicales ou des changements de mode de vie pour traiter l’apnée du sommeil. Le traitement le plus commun pour l’apnée du sommeil est une machine à pression positive continue (CPAP). Pour utiliser une machine CPAP, vous mettez un masque sur votre bouche que vous portez pendant votre sommeil.

La machine CPAP souffle de l’air dans votre gorge, ce qui exerce une pression sur les voies respiratoires pour les maintenir ouvertes.

Une machine CPAP peut provoquer des effets secondaires légers à modérés, notamment:

  • Nez sec ou étouffant
  • Peau irritée
  • Bouche sèche
  • Maux de tête
  • Inconfort physique
  • Gonflement de l’estomac

Le tabagisme et l’alcool augmentent la sévérité des symptômes de l’apnée du sommeil. Certains patients peuvent seulement avoir besoin de faire des changements de style de vie. Ils peuvent également changer leurs habitudes de sommeil, dormir sur leurs côtés ou utiliser un traitement pour garder leurs voies nasales ouvertes.

On peut maintenant soigner l’apnée du sommeil grâce à la stimulation électrique de la langue

Les patients présentant de légers symptômes d’apnée du sommeil peuvent utiliser un embout buccal lorsqu’ils dorment. Un orthodontiste vous fera un appareil sur mesure. L’embout corrige la mâchoire et la langue pour faciliter les voies respiratoires ouvertes. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour libérer le système respiratoire.

Recherches sur le cannabis médical dans l’apnée du sommeil

La sérotonine aggrave l’apnée du sommeil

Une étude fut menée en 2002 sur des rats atteints d’apnée du sommeil. Deux types de cannabis médical, favorisaient une respiration normale pendant le sommeil chez les 11 rats utilisés. L’étude était basée sur des observations que la sérotonine aggrave l’apnée du sommeil. Le cannabis médical peut limiter l’effet de la sérotonine sur les cellules qui jouent un rôle dans les sensations respiratoires. Cela signifie que des troubles respiratoires induits par la sérotonine ont été observés tout le temps que les rats dormaient.

Etudes sur des sujets humains

Le Dr David Carley, a travaillé sur ces données pour mener la première étude sur le THC et l’apnée du sommeil sur des sujets humains. Il a testé les effets de différentes doses de THC sur 17 patients souffrant d’apnée du sommeil. Il a découvert qu’ils avaient une réduction moyenne des symptômes de 32%. Bien sûr, puisque l’étude n’a examiné que 17 patients, d’autres essais cliniques sont nécessaires pour obtenir des preuves concluantes. Néanmoins, ces études suggèrent que des doses plus élevées de THC pourraient entraîner des effets plus importants. Ainsi, le fait de doser un patient avec la quantité maximale tolérée pourrait fournir le maximum d’avantages pour une bonne nuit de sommeil.

Malheureusement, les recherches sur l’apnée du sommeil et la marijuana à des fins médicales sont surtout aux stades précliniques. La recherche médicale sur la cannabis soutient l’utilisation de ce traitement, à l’exception de la perturbation respiratoire. Si la marijuana n’arrête pas la perturbation, elle peut devoir être utilisée conjointement avec un autre traitement qui empêche l’interruption du sommeil.

Cannabis médical pour le traitement de l’apnée du sommeil

Souvent, une obstruction des voies aériennes provoque l’apnée du sommeil. Alternativement, les amygdales peuvent s’élargir bloquant les voies respiratoires. Dans ces cas, l’obstruction est le problème. Le traitement avec du cannabis médicale peut ne pas être capable de stabiliser la respiration sans un changement de style de vie ou un traitement médical contre le blocage respiratoire.

Les personnes en surpoids sont les plus susceptibles d’avoir ce problème. Perdre du poids peut aider a lutter contre l’apnée du sommeil, même si elle peut être une combinaison de voies respiratoires obstruées et les problèmes mentionnés précédemment avec la sérotonine provoquant ainsi des modèles de respiration anormaux. Dans ces cas, la perte de poids peut aider en premier lieu, alors que le cannabis peut aider en second, conduisant à un sommeil plus reposant.

Traitement à la marijuana

Comme mentionné ci-dessus, l’apnée du sommeil peut avoir un impact léger à sévère sur la qualité du sommeil. Comme pour les difficultés à s’endormir, à dormir et à rester endormi aussi longtemps que leur corps en a besoin. Le cannabis médical peut améliorer la qualité de vie des personnes souffrant d’apnée du sommeil. Ceux qui répondent bien au cannabis constatent qu’ils souffrent moins de fatigue pendant la journée. Parce que leur qualité de sommeil s’est améliorée. Le cannabis médical est utilisable pour les trois types d’apnée du sommeil – celle causée par l’obstruction, celle causée par la fonction cérébrale et celle causée par les deux.

La fatigue diurne et chronique

La fatigue diurne est l’un des symptômes les plus courants de l’apnée du sommeil. Alors que nous associons souvent le cannabis médical à la somnolence et à la relaxation, certaines souches de marijuana peuvent stimuler les patients souffrant de fatigue chronique. Un patient peut utiliser une variété de plantes médicinales énergisante pour soulager toute somnolence persistante ressentie avec le traitement traditionnel.

D’autres souches de cannabis médical peuvent détendre l’utilisateur et l’aider à dormir plus profondément. Dans la situation où le patient a besoin d’une alternative aux somnifères, le cannabis est fiable dans ses effets.

Troubles d’humeur et dépression

Lorsqu’un patient souffrant d’apnée du sommeil traite des problèmes d’humeur causés par la pathologie, il peut utiliser des souches stimulantes pour améliorer son humeur et réduire la dépression et l’anxiété. Le cannabis médical sert d’antidépresseur puissant et vous calme, ce qui peut faire une différence dans votre vie de tous les jours si vous ressentez de l’anxiété ou de la dépression.

Avec les connaissances que nous avons sur le cannabis médical et l’apnée du sommeil, nous pouvons affirmer que le cannabis est un excellent complément au traitement typique de l’apnée du sommeil. Pendant que nous étudions les effets directs des cannabinoïdes sur l’apnée du sommeil, nous pouvons utiliser des plantes médicinales pour réduire les symptômes et traiter les causes sous-jacentes.

Meilleures souches de marijuana pour l’apnée du sommeil

La souche idéale pour votre apnée du sommeil dépend des symptômes que vous voulez traiter, de la chimie de votre corps et de vos préférences. La cannabis médical est un médicament polyvalent – vous pouvez choisir une souche selon vos symptômes. La sélection de la bonne souche implique l’expérimentation et l’aide des experts. Indica, Sativa et les souches hybrides ont chacunes des avantages et des propriétés uniques.

Si vous voulez utiliser un pot médical pour traiter votre apnée du sommeil, comme dans les études précédentes, vous devriez chercher une variété qui présente un bon mélange de THC et de CBD, mais en mettant l’accent sur le THC. Car le THC est le cannabinoïde avec lequel les chercheurs pensent pouvoir traiter l’apnée du sommeil. Et le cannabinoïde, le CBD équilibre les effets “négatifs” du THC. Certaines souches sont reconnues pour réduire l’apnée du sommeil :

  • Crimea Blue
  • One to One
  • Super Sour Diesel

La One to One offre un équilibre exact entre le THC et le CBD. Tandis que la Crimea Blue et la Super Sour Diesel contiennent de grandes quantités de CBD en tant que souches sativa dominantes.

La One to One

De nombreuses souches qui soulagent la fatigue ont également des propriétés stimulant l’humeur, de sorte que vous pouvez facilement utiliser l’herbe pour traiter les deux problèmes en même temps. Les souches populaires incluent:

  • Blue Dream
  • Strawberry Cough
  • Green Crack
  • Girl Scout Cookies

Choisir la bonne méthode de traitement

Maintenant, vous devez décider comment le consommer. Heureusement, vous avez de nombreuses options, dont la plupart fonctionnent bien pour l’apnée du sommeil:

Fumer – C’est peut-être le moyen le plus populaire d’utiliser du cannabis médical. Mais c’est aussi le moins sain. Lorsque vous fumez du cannabis (souvent avec du tabac), cela libère des produits chimiques toxiques qui endommagent votre système respiratoire. De plus, la fumée peut exacerber vos problèmes d’apnée du sommeil.

Vaporisation – Cette forme pourrait fonctionner pour vous et si vous souhaitez une expérience similaire à la fumée (sans les sous-produits nocifs). Assurez-vous d’utiliser un vaporisateur qui minimise la carbonisation pour réduire les toxines autant que possible.

Les produits comestibles – Les effets des produits comestibles peuvent varier selon la réaction de votre corps. Mais ils peuvent fournir une libération prolongée au lieu des effets rapides de l’inhalation. Bien sur si vous essayez de perdre du poids, évitez un produit comestible à haute teneur en sucre, comme un brownie.

Topiques et crèmes – Ce traitement fonctionne mieux pour les patients souffrant de troubles qui provoquent une douleur concentrée. Mais vous pouvez utiliser un patch pour faire circuler le médicament dans tout votre corps. De plus, les cannabinoïdes présents dans un patch pénètrent dans votre circulation sanguine. Cela signifie que vous absorbez toute la dose.

Vous devez tenir compte de plusieurs facteurs pour décider comment administrer votre cannabis médical, comme les lois de votre état et les problèmes de santé… Vous devez communiquer avec votre médecin afin que vous puissiez prendre une décision éclairée.

Le cannabis médical et l’apnée du sommeil
5 (100%) 4 votes
Tags : apnée du sommeilcannabis médicalCBDetudes scientifiquessommeilTHC
fr French
X

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis