légalisation

Le Maire de New York ordonne que la police laisse tranquille les fumeurs de weed.

Pour le maire Bill de Blasio  la légalisation du cannabis est “susceptible de se produire dans notre état dans un avenir proche”.

Actuellement, fumer en public à New York peut mener à une arrestation. En revanche la possession de petites quantités de cannabis peut conduire à une sommation.

Bill de Blasio, maire de New York

Ce week-end, le maire a demandé à la police de New York de délivrer des convocations. Elles visent à remplacer les arrestations.

“Avec la légalisation du cannabis susceptible de se produire dans notre Etat dans un futur proche, il est essentiel que notre ville planifie les conséquences sur la sécurité publique, la santé et les finances”, a déclaré le maire Bill de Blasio dans un communiqué.

M. de Blasio a ordonné à la police de réformer le traitement des dossiers liés au cannabis. Il a demandé la création d’un groupe de travail de 30 jours sur la question. En effet, le New York Times a rapporté que les personnes noires et latino-américaines étaient arrêtées de manière disproportionnée à cause du cannabis.

Dans le même temps la France en est encore à réfléchir au montant des amendes à chaque arrestation.

Tout changement à la politique de la NYPD ne prendrait effet qu’à la fin de l’été.

Une grande inégalité raciale dans les arrestations à New York

Il y a eu 17 880 arrestations l’an dernier pour consommation personnelle de marijuana. Presque toutes pour avoir fumé en public plutôt que pour possession de cannabis. Le nombre est considérablement inférieur à celui de Michael Bloomberg, le précédent maire. Cependant la disparité raciale des personnes arrêtées est choquante. Ainsi 86% des personnes arrêtées étaient des personnes de couleur. À Manhattan, les chiffres sont encore plus frappants. Les Noirs étaient 15 fois plus susceptibles d’être arrêtés pour possession que les Blancs.

Cette annonce arrive au cours d’une année où de nombreux législateurs locaux et fédéraux ont été en conflit avec la Maison Blanche et la politique fédérale sur les drogues. Alors que le cannabis est légal pour usage récréatif dans des états comme la Californie et l’Alaska, et décriminalisées dans 13 autres, le procureur général Jeff Sessions a tenté de mettre fin à cette politique de non-ingérence fédérale dans les états dotés de lois favorables au cannabis. Jeff Sessions n’a reçu qu’un faible soutien.

À lire:

Ces Modèles Qui Livrent De La Weed À New York
New York Double L’accés Médical À La Marijuana
Un Huitième État A Légalisé La Marijuana
Test Salivaire Et Permis De Conduire
Point Sur Le Nouveau Test Salivaire En France
Le Maire de New York ordonne que la police laisse tranquille les fumeurs de weed.
5 (100%) 1 vote
Tags : arrestationlegalisationNew Yorkpolice

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis