close
Culture & Grow

8 signes pour savoir si l’herbe est bonne

Afin de savoir si la fleur de cannabis est de bonne qualité ou pas, il existe plusieurs paramètres à vérifier.

Dans un marché non réglementé, il est difficile de savoir à l’avance si la fleur de cannabis est de bonne qualité. Ainsi, il est possible de tomber sur de la mauvaise qualité, ou pire,  allant jusqu’à la moisissure. Voici les huit signes à observer avant de s’en rouler un.

L’odeur

Le cannabis de haute qualité, cultivé dans des conditions optimales par des cannabilculteurs expérimentés, produira des arômes et des parfums puissants. Le nez est l’un des outils les plus efficaces pour identifier la qualité d’un produit. Il existe cependant des variétés avec des odeurs différentes et parfois imperceptibles.

Si vos fleurs de cannabis sont presque inodores, elles ne sont probablement plus assez fraîches. Cela signifie que leur effet sera également différent, généralement plus fatigant. Les fleurs fraîches auront un parfum plus puissant et leur effet sera “plus fort”.

Dans le même temps, ne soyez pas perdus. Les buds fraîchement coupées qui n’ont pas subi un bon vieillissement seront tout de même puissantes. En revanche elle ne seront pas forcément de qualité, agréable, pendant et après la consommation.

Dans la plupart des cas, les arômes de café, de chocolat, de poivre noir indiquent des souches Indica.  Des arômes de citron sont caractéristiques du Sativa.

Le plus important: Évitez de consommer des fleurs inodore ou avec une odeur de moisi.

La couleur

Les fleurs de cannabis de haute qualité seront généralement vertes. La teinte peut varier du vert foncé au vert clair. Des teintes pourpres ou roses peuvent également apparaître et il n’y a aucun problème avec ceci. En revanche, si la fleur est brune ou jaune, il s’agit probablement d’un produit de faible qualité.

La couleur noire peut indiquer la présence de moisissure. Une teinte blanche pâle peut être causée par de légères brûlures. Parfois la couleur peut être source de confusion, donc la question importante à se poser est de savoir si la fleur correspond à ce que l’on peut s’attendre à voir sur une plante de qualité.

Le plus important: Évitez les fleurs de cannabis brunes, jaunes, rouges, blanches ou noires.

La structure

Sur la droite une fleur de cannabis mince: indiquant une croissance moins qualitative

En général, les souches indica seront plus denses, plus fermes et plus dures, tandis que les souches sativa seront plus douces et tendres. La structure des hybrides se situe entre les deux.

Par contre, une mauvaise croissance peut conduire à des fleurs trop aérées, vides de substance, remplies de feuilles et de petits trichomes.

D’un autre côté, vous pouvez également rencontrer des fleurs qui sont trop compressées, pas suffisamment ventilées et trop serrées. Un séchage et un vieillissement inadéquats ou de mauvaises conditions de stockage peuvent en être la cause.

Le plus important: Un peu de bon sens suffit. Si la strucutre ne semble pas bonne, c’est que l’herbe n’est probablement pas bonne.

La manucure

Les façons de reconnaître une mauvaise herbe
Un bon élagage laissera une tête exempte de feuilles

Les fleurs de cannabis doivent être taillées avant utilisation. C’est un processus particulièrement important. Contrairement aux fleurs, qui contiennent la plupart des ingrédients actifs, les petites feuilles qui émergent de la fleur contiennent surtout beaucoup de chlorophylle. Elles ne sont pas recommandées à la consommation.

Une bon élagage laissera une belle tête complètement exempte de feuilles supplémentaires, même les plus petites.

Si la fleur est pleine de petites feuilles, il s’agit donc d’un produit de moins bonne qualité qui n’a pas subi de trimming professionnel ou qui est passé par une machine automatique, ce que peut confirmer des dommages aux trichomes et aux ingrédients actifs.

Le plus important: Évitez impérativement de fumer des feuilles.

Les trichomes

Les trichomes sont les petites bulles brillantes qui ornent les fleurs de cannabis. Ils s’y trouvent la résine collante et la richesse: les cannabinoïdes THC, CBD, etc. On les veut en bonne santé, beau et flamboyant.

Une fleur sans aucun trichome est une fleur de mauvaise qualité, alors qu’une fleur riche en trichomes aura un bien meilleur effet.

Mais non seulement la densité des trichomes est importante, mais leur couleur l’est aussi.

Tandis que la densité peut être identifiée avec un coup d’oeil, leur couleur sera plus facile à détecter avec un petit microscope manuel ou une loupe.

La règle est assez simple: lorsque les trichomes semblent encore immatures, la bulle sera translucide. Lorsqu’elles sont ambrées (orange-rouge), les fleurs sont trop mûres et probablement été récoltées tardivement, ce qui peut entraîner une sensation de lourdeur et de fatigue.

L’idéal est une couleur laiteuse (gris-blanc), mais il s’agit encore d’une question de goût. Certains préfèrent l’effet d’un cannabis jeune et d’autres préfèrent l’effet d’un cannabis mûr.

Le plus important: Plus les trichomes sont bons, meilleure est la fleur.

Les graines et les branches

Une fleur de cannabis de qualité aura un minimum de branches et de graines et un maximum de “matière exploitable”. Un excès de branches indique une croissance non qualitative, et la présence de graines (même une ou deux), témoigne de la présence d’un plant mâle au cours de la croissance.

Même si cela ne porte pas un préjudice total à la qualité, les branches et les graines indiquent certainement une plante de moins bonne qualité.

Le plus important: Ne pas fumer les petites branches et les graines et si vous en trouvez, retirez-les hors du mélange à fumer.

La sexualité

Les fleurs de cannabis de haute qualité sont celles qui ont évolué sur un plant femelle. Les plants mâles ne sont pas destinés à être utilisés.

Un plant mâle se reconnaît aux petites “bourses” qui émergent de la fleur. Cela signifie que la génétique de la plante possède des caractéristiques hermaphrodites (mâles et femelles ensemble) ou que la récolte a été faite anormalement tard, ce qui provoque un stress poussant la plante à créer des organes masculins afin de se reproduire.

Le plus important: Ne consommez que des femelles.

Moisissure, nuisibles et pesticides

Le plus grand danger est l’inhalation de substances dangereuses cachées dans la fleur.

Comme il s’agit d’un matériel végétal, il n’est pas très rare que la fleur développe des moisissures de toutes sortes.

L’inhalation de moisissures dans les poumons est considérée comme un réel danger pour la santé. Il est donc nécessaire d’examiner attentivement si la fleur ne contient pas de points noirs ou une couche de poils blancs ressemblant à des toiles d’araignées.

Les producteurs de cannabis, qui utilisent des agents chimiques pour pulvériser les plantes afin de prévenir l’accumulation de parasites, doivent rincer soigneusement la plante dans les jours qui précèdent la récolte. S’ils ne le font pas, les fleurs ont des résidus nuisibles pour la santé. C’est une point très difficile à vérifier par soi-même, mais au moins il est important de s’assurer des détails auprès du vendeur / producteur et de sentir qu’il n’y a pas d’odeur de pulvérisation.

Ainsi, une mauvaise culture peut voir s’accumuler dans les fleurs des nuisibles tels que les araignées, les coléoptères, et leurs œufs.

Le plus important: Examinez la fleur avec une loupe et assurez-vous qu’il ne contient pas de choses indésirables. Si l’un des éléments indiqué ci-dessus s’y trouve, jetez la à la poubelle.

Vous avez d’autres conseils? Partagez en commentaire.

À lire:

6 Questions Les Plus Courantes Posées Par Les Growers Débutants

Les Étapes Clés Du “Curing”

La Température Adéquate Pour Une Culture Optimum

Des Agents Pathogènes Dans L’herbe Californienne

Culture Organique : Voici 3 Produits Bon Marché Pour Mettre À Niveau Vos Plantes

8 signes pour savoir si l’herbe est bonne
5 (100%) 3 votes
Tags : CultureIndicamoisissureNewssativa
fr French?
X