légalisation

Canada: la légalisation ne sera pas repoussée

Le Premier Ministre canadien, Justin Trudeau, a assuré qu’il ne comptait pas retarder la légalisation du cannabis.

Alors que les comités sénatoriaux souhaitaient reculer d’un an la légalisation du cannabis, Justin Trudeau souhaite maintenir le calendrier

(Photo credit NICHOLAS KAMM/AFP/Getty Images)

Une demande des peuples autochtones

Le projet de loi C-45 pour la légalisation du cannabis suscite encore des interrogations. En effet, les peuples autochtones (Amérindiens) estiment que les discussions ne les ont pas inclus. Ainsi  les questions des recettes fiscales et des revenus générés par les cultures sur les terres des Premières Nations ne semblent pas résolus.

Les comités sénatoriaux ont ainsi voulu prendre en compte ces inquiétudes. Il s’agissait de prendre en compte un vote de l’Assemblée des Peuples Autochtones afin d’exclure du champs d’application de la loi, les zones sous leur autorité.

Le gouvernement d’Ottawa tente de rassurer les peuples autochtones en affirmant qu’ils verront leurs intérêts soient inclus.

“On a passé beaucoup de temps à discuter avec bien des Canadiens, incluant les peuples autochtones”, rappelle Trudeau.

Une volonté du Sénat d’interdire la culture à domicile dans le projet de légalisation

Un amendement a été déposé en ce sens par les sénateurs. Ils souhaitent que les provinces soient les seuls à pouvoir déterminer si la culture à domicile peut rentrer dans le cadre de la légalisation, ou pire, carrément l’interdire sur l’ensemble du territoire canadien.

Alors que le Manitoba et le Quebec interdisent la culture à domicile, la législation devrait prévoir une autorisation de culture de quatre plants par foyer.

Le maintien de l’échéancier

Malgré ces remarques des sénateurs, le Premier Ministre Trudeau ne souhaite pas prendre plus de retard.

Il estime en effet que la prolongation du système actuel est encore plus néfaste, et que de le faire durée est contre l’intérêt de la population.

“Il est important de continuer le processus de légalisation” estime ainsi Trudeau.

À lire:

Légalisation Complète Au Canada En 2018
Prochaine Régulation De L’étiquetage Du Cannabis Au Canada
La Police Du Canada Pourrait Retarder Le Pot Légal
Avantages Et Conséquences De L’âge Légal Au Canada

 

Canada: la légalisation ne sera pas repoussée
Rate this post
Tags : CanadaJustin Trudeaulegalisationpeuples autochtones

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis