close
légalisation

Légalisation de la culture au Zimbabwe

Le Zimbabwe est devenu le deuxième pays africain à légaliser la marijuana à des fins médicales et scientifiques.

Dr David Parirenyatwa, le ministre de la santé du pays, a déclaré dans un avis du gouvernement que les particuliers et les entreprises seraient en mesure de demander des licences. Ces licences permettront de cultiver du cannabis à des fins médicales ou scientifiques.

Les licences de cinq ans permettront également aux producteurs de détenir, de transporter et de vendre du cannabis frais, de l’huile de cannabis et des produits séchés.

Dr David Parirenyatwa, ministre de la santé du Zimbabwe

Le cannabis est connue sous le nom de mbanje ou dagga en Afrique australe. La production et la possession de marijuana  étaient passibles de 12 ans de prison. L’utilisation récréative restera illégale.

Les candidats aux licences doivent soumettre des plans détaillés de leur site de production et de leur rendement, selon l’avis du gouvernement publié dans le Harare Herald samedi.

Les personnes qui demandent des licences doivent être des citoyens ou des résidents du Zimbabwe ou avoir une dérogation accordée par le ministre.

Les personnes reconnues coupables d’infractions en matière de drogue ne seront pas autorisées à présenter une demande.

Le second pays à légaliser après le Lesotho

Le minuscule État du Lesotho a délivré la première licence d’Afrique pour la production de marijuana médicale l’année dernière.Un tribunal sud-africain a statué l’année dernière que l’usage privé de la marijuana était légal. Cependant, le gouvernement a fait appel de la décision devant la Cour constitutionnelle.

Le gouvernement zimbabwéen cherche de nouvelles sources de revenus pour son économie agricole.

L’année dernière, Obert Mpofu, le ministre des Investissements de l’époque, a déclaré qu’une entreprise canadienne avait demandé au gouvernement un permis pour produire du cannabis. Ainsi des zones économiques spéciales planifiées sont conçues pour attirer les investisseurs étrangers.

Le Zimbabwe est déjà l’un des plus grands producteurs de tabac d’Afrique australe. Ainsi la plus grande partie de sa production s’exporte vers la Chine.

L’Afrique arrive en deuxième position après les Amériques en termes de production et de consommation de marijuana. En effet, c’est ce qu’indique le Rapport mondial sur les drogues de 2017 des Nations Unies.

Légalisation de la culture au Zimbabwe
5 (100%) 1 vote
Tags : AfriqueLoiMédecine
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS