close
Business

Les maisons écolos 2.0 en béton de chanvre

Le chanvre est utilisé depuis des millénaires dans de nombreux domaines: tissus, filets de pèche, mais aussi pour la construction de bâtiment, qui semble faire un retour en force.

L’un des matériaux de construction les plus anciens et durables fait un retour en force: le chanvre. Un grand marché inexploité émerge pour que le cannabis soit utilisé comme outil de construction.

Partout en Amérique, un effort est en cours parmi les professionnels pour faire vivre ce marché émergeant. Ce béton naturel et léger conserve sa masse thermique et est hautement isolant. Ses forces: Aucun nuisible, aucune moisissure, bonne acoustique, faible humidité, et aucun pesticide.

béton de chanvre

Le béton de chanvre

Pendant des années, cet végétal ligneux a été dénigré. Comme le cannabis, son double, il s’agit de l’espèce Cannabis sativa. Mais c’est là que la similitude se termine. Alors que le cannabis s’utilise largement à des fins médicinales et récréatives, le chanvre se cultive pour ses fibres, son haricot et ses graines. Il ne contient que 0,3% de THC, le composé psychoactif.

Aujourd’hui, au moins 25 000 produits – vêtements, aliments, plastiques, produits pour la peau et compléments alimentaires – sont fabriqués à partir de chanvre et maintenant, avec la demande croissante de construction respectueuse de la nature, il attire l’attention partout dans le monde. isolation en fibre de verre dans la construction de maisons. Des blocs structuraux à base de chanvre et des panneaux préfabriqués pour murs extérieurs sont également introduits sur le marché. La raison: c’est non-toxique, ignifuge, capture de carbone, résistant aux moisissures et aux parasites.

De quoi est composé le béton de chanvre

Il s’agit d’un biocomposite fabriqué à partir du noyau ligneux intérieur de la plante de chanvre mélangé avec un liant à base de chaux et de l’eau. Le noyau de chanvre ou “Shiv” a une haute teneur en silice qui lui permet de bien se lier à la chaux. Cette propriété est unique au chanvre parmi toutes les fibres naturelles.   Le résultat est un matériau isolant léger pesant seulement environ un huitième du poids du béton.

Aux États-Unis, il n’y a actuellement qu’environ 50 maisons contenant du chanvre, dans des états tels que la Caroline du Nord, la Virginie, le Texas et Hawaï. Mais cette merveille naturelle s’utilise dans la construction autour du monde depuis des siècles. Aujourd’hui, il se trouve dans des centaines de maisons et d’immeubles commerciaux au Canada et en Europe, y compris une éco-maison construite par le prince Charles. Des bâtiments de béton de chanvre de dix étages ont fleuri en Europe.

Construire en béton de chanvre

Un propriétaire choisit des matériaux à base de chanvre pour l’isolation et/ou les murs extérieurs ou intérieurs comme solutions de rechange à la fibre de verre ou à la mousse, au béton et au bois habituels. Les fondations, les charpentes, l’électricité, la plomberie et les systèmes de CVCA peuvent être standard ou incorporer des matériaux durables.

Le chanvre s’adapte à tous les climats, et bien qu’il puisse coûter un peu plus cher – surtout en importation – les promoteurs affirment que le retour sur investissement à long terme en vaut la peine. C’est parce que les propriétaires bénéficient d’économies d’énergie à long terme et parfois des primes d’assurance plus faibles.

Le chanvre comme un bloc de construction

Le béton de chanvre s’utilise largement comme isolant naturel. En effet, il s’insère entre les murs de charpente extérieurs construits en bois, en acier ou en béton. Il est hermétique mais respirant et flexible, mais pas porteur.

«Lorsque le mélange durcit, on finalise avec de la chaux, de l’argile et de la maçonnerie ou du bois», explique Mario Machnicki, président de American Lime Technology à Chicago.

Le béton de chanvre peut coûter légèrement plus cher que l’isolation conventionnelle, en particulier lorsque le chanvre vient d’une importation. “Quand nous avons démarré l’entreprise il y a 12 ans, tout notre chanvre provenait du Royaume-Uni et coûtait cher à expédier”, a-t-il déclaré. “Comme le chanvre cultivé aux Etats-Unis devient plus disponible, le prix du chanvre sera encore plus compétitif”, a-t-il ajouté.

Cependant, les coûts plus élevés n’entraveront pas nécessairement le marché du chanvre. Déjà, une partie de la population se dit prêt à investir davantage pour l’énergie solaire ou la climatisation géothermiques. En effet, les consommateurs espèrent économiser de l’argent à long terme sur les coûts énergétiques. Il y a aussi la valeur intangible d’être un innovateur et un précurseur.

Un développement industriel

Just BioFiber, fondée à Calgary, en Alberta, en 2014, a breveté des blocs de construction préfabriqués en chanvre.

“Les blocs imbriqués ressemblent à ceux de Legos”, a déclaré le PDG Terry Radford.

“Notre premier projet s’appelle Harmless Home, et se construit sur l’île de Vancouver”, a-t-il précisé.

Prévue pour se finir cet été, la maison durable comprend des panneaux pour l’électricité et l’eau chaude. Une serre hydroponique pour la culture de fruits et de légumes biologiques s’y trouvera installée.

Il ne fait aucun doute que le secteur de la construction de chanvre en est encore à ses balbutiements. Aucune grande entreprise de construction de maisons ne se spécialise dans l’utilisation du chanvre. Ce qui en fait plutôt une situation unique pour les concepteurs et les constructeurs locaux. L’Association nationale des constructeurs d’habitations déplore que «malheureusement, nous n’avons aucune information sur l’utilisation du chanvre dans la construction résidentielle».

Les maisons écolos 2.0 en béton de chanvre
4.7 (93.33%) 3 votes
Tags : BétonChanvre
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS