Culture & Grow

Nos ancêtres les Gaulois aimaient déjà la weed

L’amour des Français pour le cannabis ne semble pas récente. En effet, des traces de cannabis ont été retrouvé chez les Gaulois.

Si vous êtes du côté de Clermont-Ferrant, faites un petit saut du côté du musée Bourgoin. Il vous donnera l’occasion de découvrir un exemple de consommation du cannabis en Gaule au IIème siècle avant l’EC. Alors que les jeunes Français sont les premiers consommateurs européens de cannabis, cet engouement ne serait donc pas récent. Petit enquête chez Cannabix le Gaulois.

Une tombe gauloise et un vase de vin au cannabis sativa

Dans le Puy-de-Dôme, du côté de Cébézat, des fouilles archéologiques ont été menées en 2015 sur le site de la ZAC des Montels III.

Elles ont permis de découvrir une ancienne sépulture gauloise datant du IIème siècle avant l’EC, ayant abritée les restes d’un ou d’une ancienne gauloise dont l’âge a été estimé à une trentaine d’année.

C’est sur ce site qu’Hervé Delhoofs, archéologue, a découvert deux vases. L’un d’eux contenait du vin marqué par des résidus de cannabis sativa, la variété indienne du chanvre.

“Nous avons trouvé ces deux récipients dans la sépulture d’un ou d’une Gauloise d’une trentaine d’années, du IIe siècle avant J.-C.”, explique l’archéologue. “C’est la première fois en Europe que l’on identifie du Cannabis sativa dans une tombe.”

Des vins souvent mélangés à d’autres substances

Il n’est pas rare de trouver des vins contenant autre chose que du raisins. Ainsi le vin dans l’antiquité contenaient de nombreuses plantes, du miel et autres substances. En effet le but était de retarder ou empêcher qu’il ne se transforme en vinaigre.

Si la conservation était un élément important, il n’était sans doute pas le seul. Ainsi parfumer le vin avec des arômes permettaient d’en améliorer le goût et la saveur. Y rajouter du cannabis pouvait sans doute avoir pour objectif d’y adjoindre des effets psychotropes.

Ainsi les vins infusés au cannabis qui sont actuellement en préparation en Californie n’ont donc rien de nouveaux. En effet, depuis l’antiquité de nombreux exemples, de la Chine à Israël, montre que cette alliance est presque naturelle.

L’exposition “Sortie des fouilles” au Musée Bargoin de Clermont-Ferrant se déroule jusqu’au 20 mai 2018.

A lire:

Une alliance vieille comme le monde

Le vin au cannabis possède une caractéristique unique

Des vignerons californiens se préparent à la marijuana

 

Nos ancêtres les Gaulois aimaient déjà la weed
5 (100%) 1 vote
Tags : cannabis sativagauloisinfusion cannabisvin

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis