Le stylo de vape le plus innovant du marché offrirait des sensations et saveurs très proches d’un joint, sans les effets négatifs.

En 2016, la société israélienne Kanabo a développé un concept de stylo de vape qui a commencé à se developper aux USA sous le nom de Jupiter. L’objectif était de pouvoir permettre une consommation bien dosée du cannabis médicale. Lors de la Cannatech de Tel Aviv en mars dernier, il a pu être testé.

La société israélienne de recherche médicale sur le cannabis Kanabo Research avait déjà décroché un prix lors de la CannaTech qui a eu lieu à Londres le 26 octobre 2017. Kanabo a remporté le très convoité “Live Investor Pitch Award” pour son VapePod, directement dérivé du Jupiter, un dispositif médical «ciblés, cliniquement validés».

Les premiers testeurs ont eu la surprise d’y retrouver des saveurs et des sensations très proches de celui d’un joint.

 

A l’origine, un usage pour le cannabis médical

Le vaporisateur Jupiter (ou VapePod) est capable de cibler des maladies et les besoins médicaux spécifiques en fonciton des patients.

Ce stylo de vape pour le cannabis semble avoir le plus grand potentiel pour remplacer le joint. Il s’agit d’une réelle avancée pour les patients consommant de cannabis médical.

Il est petit, portable et discret (11,5 cm de long et 1,5 cm de large). Mais son avantage évident est la sensation dans la gorge que seuls les fumeurs connaissent. Jusqu’à présent aucun vaporisateur n’avait jamais pu la simuler.

Contrairement à un joint, il est difficile d’estimer la quantité inhalée par les dispositifs de vaporisation. Par conséquent, avec l’aide de la nouvelle technologie qui utilise d’autres produits sur le marché, le Jupiter active l’aspiration d’un léger tremblement dans les lèvres, ce qui laisse deviner quand la «dose» est terminée.

Un autre avantage évident est qu’en plus du feu, de la fumée et de la saleté, il ne contient pas de tabac ou de substituts de tabac, et permet un apport constant et connu d’ingrédients actifs dans chaque inhalation.

C’est une autre évolution par rapport aux autres vaporisateurs de cannabis qui laissent des déchêts.

De grands appareils encombrants, ou portables mais fragile ou ne donnant pas les effets désirés  ont disparu du marché.

Des doses d’huile à base de cannabinoïdes

Les cartouches remplaçables se composent d’huile de cannabis contenant des quantités variables de cannabinoïdes. Elles varient selon les formulations que l’entreprise a elle-même développé.

Des études précliniques se font afin de combiner cannabinoïdes (THC, CBD, CBG, CBN, etc.) et terpènes. Le but est de pouvoir traiter des maladies ou des symptômes.

Ainsi, par exemple, l’entreprise va tester du CBD et CBN sur les troubles du sommeil. Ces deux composants du cannabis sont des calmants efficaces. Pour le traitement des troubles anxieux, ils ont constaté que CBG est plus efficace. Pour la gestion de la douleur, le THCV et la CBC sont particulièrement utiles.

La vape qui veut remplacer le joint
Rate this post
Tags : cannabinoïdecannabis médicalinhalateur de cannabis médicalvaporisateur

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis