close
Santé

Des recherches pour prouver l’efficacité du CBD contre la schizophrénie

Une étude démontre que le CBD peut être efficace dans le traitement des symptômes de la schizophrénie et dans la diminution du fonctionnement cognitif.

Depuis plusieurs décennies, la relation complexe entre le cannabis et la schizophrénie a été débattue. Pendant des années, le cannabis a été accusé de faire émerger la schizophrénie et d’autres maladies mentales graves. On pointe du doigt une combinaison de consommation de cannabis avec des composants héréditaires. S’y ajoute des expériences traumatiques de l’enfance qui pourrait aider au développement de la maladie. Qu’en est-il réellement?

Les études qui se réfèrent au cannabis comme responsable de l’éclosion de schizophrénie tendent à accuser le THC. Il provoque la paranoïa et des attaques psychotiques à certaines doses chez certaines personnes.

Les effets du CBD sur la schizophrénie

Des chercheurs de l’Université de Wollongong en Australie ont décidé d’examiner la possibilité que certains cannabinoïdes puissent réellement traiter la maladie et atténuer le symptômes éprouvés par les patients.

La recherche, qui a été publiée en 2017, a examiné l’effet du cannabis sur la schizophrénie. Elle a révélé que les cannabinoïdes peuvent soulager les symptômes de la fonction cognitive. Ces fonctions sont diminuées par la schizophrénie.

Le CBD s’équilibre avec le THC. Ainsi il atténue les effets indésirables qui peuvent résulter de la surconsommation de THC. Le CBD régule l’activité du système limbique qui affecte la manifestation des émotions, de la mémoire et de la motivation.

Le déclin de la fonction cognitive est un symptôme dominant de la schizophrénie, de divers troubles neurologiques et de l’utilisation de médicaments non contrôlés. Le fonctionnement diminué est caractérisé par des difficultés d’apprentissage, des difficultés de mémoire, une réduction de la concentration et de la gestion des tâches, et peut dans de nombreux cas affecter le fonctionnement quotidien.

Les antipsychotiques qui sont conçus pour traiter la schizophrénie sont efficaces pour réduire les hallucinations. Cependant ils offrent des améliorations cognitives limitées en plus d’effets secondaires. Cela nécessite de nouvelles options de traitement qui mettent l’accent sur l’amélioration cognitive.

Malgré les nombreux effets positifs du cannabidiol, et le fait qu’il ne soit pas psychoactif et ne provoque aucun effet secondaire, sa capacité à améliorer les capacités cognitives n’a pas encore été complètement démontrée.

L’objectif de l’étude était donc d’évaluer les effets du CBD sur le déclin de la fonction cognitive, lié à la schizophrénie.

Amélioration des capacités cognitives sans effets secondaires

L’équipe de recherche de l’IHMRI (Illawarra Health and Medical Research Institute) a mené une revue systématique de nombreuses bases de données électroniques, notamment des articles sur les effets du CBD sur les fonctions cognitives dans différentes situations, et des études cliniques et pré-cliniques. issue d’une variété d’angles et d’hypothèses.

“C’est un problème très important, car les antipsychotiques n’affectent pas le déclin de la fonction cognitive de 80 patients schizophrènes”, explique Ashley Osborne (Ashleigh Osborne), doctorante de l’équipe de recherche. “De plus, les antipsychotiques des effets secondaires négatifs, alors que le cannabidiol ne le montre pas, ni le phénomène de prise de poids. “

L’étude a conclu que le CBD améliorait les capacités cognitives dans un certain nombre de conditions précliniques.

Une efficacité à confirmer

L’efficacité des cannabinoïdes dans l’amélioration de la cognition de la schizophrénie reste floue en raison du manque de preuves cliniques. Cependant, si le CBD restaure les capacités cognitives, des recherches supplémentaires sur son efficacité à se concentrer sur la schizophrénie sont nécessaires, a noté l’équipe.

En raison de la nécessité de preuves cliniques, les chercheurs ont mené la deuxième phase de recherche en laboratoire. On met en comparaison des rats traités avec du CBD et d’autres sans traitement. Les chercheurs ont utilisé un modèle de rats avec une infection prénatale. Ils ont examiné l’effet du CBD sur la cognition et l’interaction sociale. Ils ont aussi vérifié le poids et l’apport en eau et en nourriture mesurés chaque semaine.

Les chercheurs ont constaté que parmi les rats traités au CBD n’avaient pas de perte cognitive ou de l’interaction sociale. De même il n’y avait aucun effet sur le poids et la consommation d’aliments et d’eau.

“Nous avons découvert que le CBD n’améliorerait pas l’apprentissage et la mémoire dans un cerveau fonctionnel. Mais il pourrait améliorer l’apprentissage et la mémoire chez les personnes atteintes de maladies cognitives, les troubles neurologiques et les infections cérébrales. Les preuves et les résultats suggèrent que le CBD a des capacités neuroprotectrices. Ainsi il peut réduire le déclin cognitif associé à la consommation de THC.” selon Katrina Green.

Cette étude fournit des résultats importants et passionnants qui peuvent changer la vie de nombreux patients schizophrènes. L’équipe suggère le CBD comme un traitement possible, sans effets secondaires. Néanmoins des essais cliniques supplémentaires sont nécessaires.

Des recherches pour prouver l’efficacité du CBD contre la schizophrénie
5 (100%) 1 vote
Tags : maladiepsychiatrieschizophrénie
fr French?
X