légalisation

Légalisation du cannabis médical à Malte, entre santé et business

La légalisation du cannabis médical permet aux médecins de famille de prescrire aux patients, qui pourront y avoir accès dans les pharmacies avec une ordonnance.

Malte a officiellement procédé à la légalisation du cannabis médical. Le pays a fait une demande d’importation de 15 kilos de cannabis à cette fin. Les amendements à la loi sur la pharmacodépendance (traitement sans poursuite judiciaire) ont été promulgués le 23 mars par le parlement maltais après sa troisième et dernière lecture.

Une autorisation du cannabis médicale

La légalisation du cannabis médical permettra aux médecins de famille de prescrire du cannabis aux patients. Ils pourront avoir accès à des médicaments non-fumeurs dans les pharmacies. Une simple ordonnance du médecin suffira après l’approbation d’une carte de contrôle par le surintendant de la santé publique.

Jusqu’à présent, trois conditions peuvent être traitées par le cannabis médicinal. Ces conditions sont la douleur chronique, la sclérose en plaques et les effets secondaires de la chimiothérapie.

Un développement d’une économie autour du cannabis

Malta Enterprise a également approuvé hier cinq projets liés à la production de cannabis médical. Un investissement total de 30 millions d’euros a été annoncé lundi par le ministère de l’économie. Les projets créeront 185 nouveaux emplois.

Trois des projets sont canadiens alors que les autres sont australiens et israéliens.

Le ministre de l’économie Chris Cardona affirme que la législation continue de susciter un vif intérêt de la part des investisseurs et que d’autres demandes d’investissement à Malte apparaissent .

Chris Cardona, ministre de l’économie maltais

Des réactions positives depuis l’annonce de la légalisation du cannabis

Les groupes pro-cannabis accueillent bien cette nouvelle législation. ReLeaf et Malta Cannabis Social Club ont exprimé leur satisfaction. Des cliniques médicales telles que The Pain Clinic ont réagi de la même manière.

Dans un post sur Facebook, “Malta Cannabis Social Club” déclare que “toutes les formes de cannabis médical seront disponibles, y compris la plante brute vaporisée ou infusée dans le thé. Fumer du canabis reste illégal. Toute personne qui ne prend pas les médicaments prescrits risque de perdre sa carte de contrôle et son autorisation d’utiliser du cannabis médical.”

Dans une déclaration, ReLeaf accueille positivement la légalisation. L’organisation a déclaré que les citoyens maltais peuvent désormais bénéficier des apports du cannabis médical de manière relativement illimitée.

“Bien qu’il y ait un espace pour plus de clarté sur des choses telles que l’étiquetage précis du THC par rapport au CBD, ainsi que l’amélioration de la différenciation nécessaire entre les médicaments contenant THC / CBD et ceux avec que du CBD, ceci est un pas en avant pour les soins de santé maltais”, a déclaré ReLeaf.

L’organisation ajoute que le gouvernement doit maintienir le prix du médicament à la portée des patients. Elle espère un engagement pour accorder la priorité à la santé des patients.

Un problème de la loi est la liste des conditions admissibles, selon ReLeaf.

«Les conditions internationalement reconnues pour un traitement par le cannabis, telles que le glaucome, l’épilepsie et les nausées, pour n’en nommer que quelques-unes, ne sont pas sous cette loi. Nous espérons qu’une rectification viendra en temps voulu pour inclure les malades maltais. “

Légalisation du cannabis médical à Malte, entre santé et business
5 (100%) 1 vote
Tags : cannabis médicallegalisationMalte

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis