close
Santé

Le cannabis contre les nausées et les vomissements excessifs pendant la grossesse

nausée et cannabis

Les nausées excessives chez la femme enceinte peuvent se combattre par la consommation de cannabis et ainsi aider l’enfant à naitre

Hyperemesis gravidarum est une complication de la grossesse caractérisée par de multiples nausées et vomissements. Il s’agit de plus de trois épisodes de vomissements par jour et une perte de poids d’au moins 5%. Les vomissements «normaux» surviennent chez 70 à 80% des femmes enceintes. Ils sont considérés comme des effets secondaires naturels pendant la grossesse. En revanche, les nausées et vomissements excessifs (HG) affectent environ 0,3 à 2% des femmes enceintes seulement.

Par le passé, la mort par suite de vomissements excessifs était également une cause majeure de décès pendant la grossesse. Cependant, aujourd’hui, avec les soins médicaux, les décès sont rares.

Les études montrent que la victime la plus importante de ce phénomène de nausées maternelles est le fœtus.

Par exemple, les enfants dont la mère a souffert de nausées et vomissements excessifs durant la grossesse présentent des risques. Ils sont plus susceptibles de développer un trouble de l’attention, des difficultés d’apprentissage et des problèmes d’élocution, et même de causer des lésions cérébrales et d’altérer le QI de 7 à 10 points.

Il n’existe actuellement aucun médicament pour faire face à ce phénomène de nausées et vomissements excessifs. Les scientifiques croient maintenant que la réponse pourrait être la consommation de cannabis. Les composants sont connus pour réduire les nausées et les vomissements, par exemple lors d’une chimiothérapie.

Le cannabis comme solution contre les nausées

“Je crois que le cannabis est la vraie solution à ce problème de nausées et de vomissements pendant la grossesse, mais nous devons encore le prouver.” affirme Gidi Koren, un scientifique chevronné dans le domaine de la pharmacologie.

«C’est en cours  de certification et je crois que cela va arriver», dit-il. “L’attitude envers le sujet a changé depuis que nous avons montré que les vomissements sévères (HG) ne sont pas seulement une question de qualité de vie pour la mère, mais aussi de la vie du bébé.”

Le professeur Koren est un spécialiste des anomalies fœtales et de l’effet néonatal sur les nouveau-nés. Il note que les femmes qui souffrent de vomissements excessifs pendant la grossesse peuvent conduire à une malnutrition du bébé. Cette malnutrition peut impacter le cerveau du nouveau né.

«Quand une femme ne mange pas, elle perd des composants importants qui n’atteignent pas le bébé», explique-t-il. “Ce sont des minéraux et des substances naturelles qui sont obligatoires pour le bon développement du cerveau du bébé.”

“L’écart entre 7 et 10 points de QI est très important”, souligne-t-il. “Le QI moyen est d’environ 100. Dans un tel cas, il n’est pas certain qu’un tel impact sera significatif, mais si quelqu’un a 70 points et tombe à 63, c’est vraiment la différence qui fera de lui un “attardé”. “.

De nouvelles études à paraître sur nausées et cannabis

Dans les mois à venir, une première étude de ce type sera publiée en Israël. Cela fera du pays un pionnier mondial de la recherche sur l’effet du cannabis dans l’Hyperemesis gravidarum.

Certaines des données ont été présentées la semaine dernière par le professeur Koren à la conférence “L’utilisation du cannabis en médecine”.

Asher Or Ori, l’un des principaux experts dans le domaine, a souligné que «les alternatives au cannabis dans ce traitement ont des effets secondaires plus graves».

Le cannabis contre les nausées et les vomissements excessifs pendant la grossesse
5 (100%) 3 votes
Tags : grossesseMédecinenausée
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS