Medical

Cannabis VS Tabac: quel est le pire pour vos poumons

Le Cannabis, selon sa forme, est consommé de plusieurs façons. Une question revient constamment: est-ce plus dangereux que le tabac pour les poumons?

Il existe un débat controversé sur le niveau de danger du cannabis pour les poumons, en comparaison avec le tabac. La question émerge en particulier concernant le cancer. Que dit la recherche et les experts? Voici un début de réponse.

En ce qui concerne la grande majorité des experts, le fait est que fumer du cannabis n’est pas aussi nocif pour les poumons que fumer du tabac. Surtout en retirant le tabac parfois inclus dans les joints. Cependant, cela ne signifie pas que fumer du cannabis ne présente aucun risque.

La plupart des gens savent aujourd’hui que la fumée de tabac peut causer toutes sortes de problèmes respiratoires. Ainsi, elle est la première cause de cancer du poumon.

Le fait que la fumée de cannabis n’ait jusqu’ici pas été lié au cancer du poumon laisse penser qu’elle n’est pas nocive. Surtout la recherche indique que le cannabis peut effectivement être utile dans la prévention du cancer du poumon.

Pourtant, il faut tenir compte des dangers potentiels associés au cannabis et à la fumée du tabac.

Cancer: est-ce que fumer de l’herbe endommage vos poumons? Cannabis vs. Tabac.

De nombreux consommateurs de cannabis sont complètement inconscients du fait que la fumée produite lors de la combustion du cannabis contient certains des composés cancérigènes retrouvés dans la fumée de cigarette. L’inhalation de la fumée de cannabis peut entraîner le dépôt de 400% plus de goudron dans les poumons. Les liens connus entre le goudron et le cancer du poumon peuvent inquiéter.

Cependant, ce qui rend le cannabis complètement différent, c’est la présence des cannabinoïdes dans la fumée . Ces molécules uniques et potentiellement bénéfiques ont été associés à la prévention du cancer chez les utilisateurs réguliers. Si la fumée de cannabis a le potentiel d’être préjudiciable, les risques peuvent être dans une certaine mesure contrebalancés par les avantages.

Cannabis et poumons

Fait intéressant, seulement deux études approfondies sur les effets de l’usage intensif et continu de cannabis sur les poumons ont été effectuées. L’un d’eux portait sur les antécédents médicaux des patients atteints de cancer, ce qui amenait finalement à conclure que l’usage du cannabis n’avait absolument aucun impact sur leur probabilité respective de développer un cancer du poumon.

Aussi longtemps que la personne en question n’a pas fumé de tabac, l’usage de cannabis n’a pas augmenté la probabilité de développer un cancer.

Ce qui à l’époque fut une énorme surprise. Les chercheurs ont d’abord supposé que la nature même de la fumée de cannabis aurait au moins une sorte d’impact négatif sur le risque global de cancer du poumon d’une personne. Ce n’était tout simplement pas le cas.

“Le THC dans le cannabis a des effets anti-tumoraux bien définis qui inhibent la croissance de divers cancers, neutralisant ainsi les effets potentiellement tumorigènes des procarcinogènes dans la fumée de cannabis”, explique Dr. Tashkin, chercheur principal de l’étude de 2012.

Dr Tashkin

Fait intéressant: des études ont également mis en évidence  les caractéristiques bénéfiques du cannabis. Ainsi il peut réduire la probabilité d’une développement d’une maladie pulmonaire obstructive chronique. Cette maladie chronique est beaucoup plus fréquente chez les fumeurs de tabac, mais ne semble plus prévaloir chez les consommateurs de cannabis.

La fumée de cannabis et de tabac, et la santé pulmonaire.

Cela ne signifie pas pour un autant qu’il n’y a aucun risque pour les poumons. L’inhalation de la fumée de manière importante et prolongée, a le potentiel de causer une certaine quantité de dommages aux poumons et aux voies respiratoires. Dans quelle mesure la fumée de cannabis affecte les poumons reste peu clair d’un point de vue scientifique.

Alors que certaines études ont mis en évidence des preuves suggérant que le cannabis peut effectivement être bénéfique pour les poumons, d’autres ont conclus inversement.

Fumée et maladie chronique des poumons

En termes de corrélations directes entre la fumée de cannabis et toute maladie respiratoire chronique ou potentiellement mortelle, la réponse courte est: il n’y en a pas du tout. Cependant, cela ne signifie pas que la fumée de cannabis ne peut pas endommager et irriter les poumons et les voies respiratoires,.ce qui peut entraîner des conditions telles que la bronchite.

Ce qui explique précisément pourquoi l’usage prolongé du cannabis peut entraîner des symptômes tels que la toux, la production de mucosités, le mal de gorge, un inconfort pectoral, l’essoufflement, etc. Tout ceci étant une indication claire qu’elle n’aide pas votre système respiratoire.

De plus, toute forme d’irritation ou de dommages aigus causés par l’inhalation de fumée peut augmenter une sensibilité aux infections. Cela signifie que le tabagisme intense ou prolongée, augmente le risque d’attraper un rhume, une grippe, etc.

Réduction des méfaits

La solution la plus simple et la plus efficace consiste à expérimenter des méthodes de consommations alternatives du cannabis.

Par exemple, la vaporisation est devenue une méthode d’inhalation de cannabis très populaire. Selon les experts, elle nettement plus saine que le joint. Plutôt que de brûler le cannabis, les vaporisateurs le chauffent à une température beaucoup plus précise.

Comme aucune fumée n’est produite, absolument aucun des risques associés au tabagisme ne s’applique. Qui plus est, non seulement les vaporisateurs sont incroyablement pratiques, mais ils permettent de tirer le maximum du cannabis.

Nous n’en savons toujours pas assez sur le vaporisation. Cependant il semble bien qu’il s’agisse d’un mode de consommation infiniment moins nocif.

Mais si vous voulez vraiment protéger votre corps au maximum, les “edibles” pourraient être la voie à suivre. Vous reposez l’ensemble de votre système respiratoire en supprimant entièrement toute inhalation.

Pas de réponse definitive

Donc pour l’instant au moins, il est impossible de présenter une réponse définitive et précise à la question. D’une part, la réponse est oui. La fumée de cannabis cause effectivement des dommages aux poumons et aux voies respiratoires. Néanmoins, beaucoup de preuves suggèrent que cela semble être compensé par les cannabinoïdes.

Ce n’est que lorsque des études plus approfondies et continues seront menées que nous saurons ce qu’il en est exactement.

Cannabis VS Tabac: quel est le pire pour vos poumons
5 (100%) 1 vote
Tags : Cancerediblespoumonssantétabacvape

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis