close

Les effets positifs du cannabis sont étudiés par les scientifiques. Alors qu’il était dépeint négativement, la recherche a changer cette image.

Cependant, il entraîne également certains effets secondaires, dont certains peuvent être désagréables. Surconsommation,  produit de mauvaise qualité et même incompatibilité peuvent en être les causes. Voici quelques pistes pour éviter ses effets secondaires.

Il y a non seulement les effets positifs mais aussi les effets secondaires. Ces derniers peuvent être gênant qu’il s’agisse d’une consommation médicale ou récréative.

Quatre effets secondaires

Démotivation

Des études ont démontré que le cannabis n’est pas en lui même la raison de la démotivation.  Cependant, quand une personne estime une chose bonne, cela peut modifier l’ordre des priorités. Résultat: on finit par repousser au lendemain ce que l’on pourrait faire le jour même.

Dans ce cas, il est tout simplement recommandé de mettre entre parenthèses sa consommation, de d’abord finir ce que l’on a à faire avant de reprendre le cannabis.

Il se peut aussi que la souche consommée ne conviennent pas. Certaines variétés peuvent être mieux adaptées à son organisme.

Dans tous les cas, en associant cannabis à un mode de vie sain, associant sport et alimentation variée sont également un moyen de prévenir cet effet.

Paranoïa et anxiété

Bien que le CBD diminue le sentiment d’angoisse, la surconsommation peut entraîner chez certains de l’anxiété ou des pensées paranoïaque. Ces sentiments angoissant et stressant s’évacuent difficilement.

Pour se débarasser de cet effet secondaire, il suffit de mâcher ou d’inhaler du poivre noir.

En effet, il semblerait selon les scientifiques, que le THC et les molécules du poivre noir se connectent aux mêmes récepteurs dans le cerveau.

Problème de mémoire

Le cannabis agissant différemment sur chacun, une personne pourra n’avoir aucun trouble de la mémoire, alors que d’autres seront perturbé sur ce point. Certaine micro-dose de THC peuvent même être bénéfique. Cela affecte en particulier la mémoire à court terme.

Aucun risque sur le long terme, car le cannabis peut s’avérer un élément positif de neurogénèse. Pour palier à ce genre de soucis, des aliments permettent d’améliorer sa mémoire, tel que les oeufs, les artichaufs, ou les pistaches. Associé à un peu d’entraînement de sa mémoire, et aucune crainte à avoir.

La fringale

La consommation de cannabis permet d’augmenter son appétit. Le domaine médical utilise cette propriété pour les malades ayant des difficultés à s’alimenter.

En revanche lorsque l’on souhaite garder la ligne, cela peut s’avérer problématique. Avec un peu de bon sens, il suffit de s’assurer de ne pas avoir de “junk food” à la maison. Fruits, légumes et noix peuvent être d’excellentes alternatives pour vos petits creux post-cannabiques.

A noter: l’effet d’appétit créé par le cannabis a mis en évident une meilleur gestion du poids par les consommateur de la plante.

Comment se prémunir des effets secondaires?
Rate this post
Tags : appétitcannabis médicaldémotivationeffets secondairesmémoireparanoïaPrevention
fr French
X

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis