Medical

Que deviennent le THC et le CBD dans le corps humain?

Le processus de transformation des cannabinoïdes dans le corps fait parti des plus complexes rencontré dans la nature.

Lors de la métabolisation de ces cannabinoïdes, le corps humain va tenter d’en modifier la composition afin de tenter de les rendre moins actifs, et de permettre au système de les éliminer du corps. Comprendre ces mécanismes n’est pas toujours très simple. Petite explication avec les deux molécules les plus connues: le THC et le CBD.

Les bases de la métabolisation

De nombreuses plantes peuvent contenir des toxines. La plante de cannabis a probablement commencé à créer des cannabinoïdes afin d’éviter d’être consommée par les animaux.

Afin de ne pas être empoisonné, le corps possède la capacité de détoxifier et éliminer ces toxines végétales. La désintoxication est faite par des groupes d’enzymes qui sont principalement dans notre foie et notre tractus gastro-intestinal.

Le corps ne dégrade pas une molécule tel que le THC. Il est en effet plus probable qu’il y ajoute d’autres molécules. En effet, plus la molécule devient grosse, plus il est facile pour le corps de la traiter.

Le corps humains possède deux façons, que l’on appelle “phase”, de gérer les cannabinoïdes:

  • Phase I: elle consiste généralement à ajouter une molécule d’oxygène. Le groupe d’enzymes qui fait cela s’appelle CYP (cytochrome P450s).
  • Phase II: elle associe une autre molécule plus grande. Le plus souvent, il s’agit d’une molécule semblable au sucre appelée glucuronide. Le groupe d’enzymes qui le fait s’appelle UGT (uridine-diphosphate gluruconosyltransferases).

L’activation des cannabinoïdes

Dans la plante de cannabis, les cannabinoïdes sont principalement sous la forme d’acide pré-actif (c’est-à-dire qu’ils ont une molécule d’acide carboxylique attachée).

L’abréviation de la forme acide aura un “A”, par exemple, la forme acide de THC est appelée THC-A. Bien que le THC-A puisse avoir une activité anti-inflammatoire, il n’est pas psychoactif. Bref, impossible de planer avec le THC-A.

Molécule de THC-A

Pour que le THC-A devienne actif, il doit être décarboxylé (c’est-à-dire que le groupe acide carboxylique représenté en rouge doit être éliminé).

Cependant, les enzymes dans notre corps ne savent pas décarboxylé le THC-A. C’est pourquoi manger du cannabis cru et non transformé n’a aucun effet psychoactif!

Du THC-A au THC

La décarboxylation s’effectue par chauffage.

Lorsque l’on brûle ou vaporise le cannabis, il devient assez chaud pour décarboxyler le THC-A.

C’est pour cela que les recettes de cannabis comestibles chaufferont également le THC-A afin de le décarboxyler.

Cependant, si vous chauffez trop de THC, il peut se dégrader et si vous ne le chauffez pas assez, le processus de décarboxylation sera incomplet. Dans les deux cas, vous n’obtenez pas la dose complète de THC actif.

Un processus d’activation similaire se produit pour CBD. Bien qu’il ne soit pas hautement psychoactif, le CBD est partiellement responsable de “l’effet de l’entourage”. Cet effet permet au CBD de modifier l’action du THC en changeant la manière dont il va agir sur le corps, et donné un résultat différent de si le THC était consommé en l’absence de CBD.

La métabolisation des cannabinoïdes

Une fois le THC-A transformé en THC et qu’il est dans le corps, que ce passe-t-il?

Les cannabinoïdes présents dans le sang vont être transformés dans le foie par les cellules hépatocytes. . Les nouvelles molécules formées à partir de ce processus sont appelées métabolites.

Voici la principale façon dont ces métabolites sont créés.

Phase I: Oxydation

Le THC se transforme en 11-OH-THC par l’enzyme CYP2C9 présent dans le foie. Cette dernière ajoute des molécules d’oxygène et d’hydrogène au THC.

Ces métabolites issus du THC et du CBD  conservent leurs propriétés psychoactives ou médicinales.

En réalité, le 11-OH-THC est encore plus actif que le THC. Le fait qu’un métabolite soit encore plus actif que la molécule dont il est issu est rare. C’est aussi ce qui rend l’étude médicale du THC aussi importante.

Ce n’est pas fini.

La même enzyme CYP2C9 provoque une oxydation supplémentaire, conduisant à une forme d’acide carboxylique, THC-COOH.

Cette transformation entraîne une perte d’activité de la molécule, car elle ne peut plus se lier étroitement aux récepteurs des cannabinoïdes. Ainsi le THC-COOH est inactif.

Selon les personnes, l’enzyme CYP2C9 agira différemment.

Phase II: Glucuronidation

du THC-COOK au glucuronide

Avec le processus d’oxydation de phase I terminé, il existe maintenant une molécule d’oxygène à laquelle les enzymes UGT peuvent facilement connecter une molécule de glucuronide.

Le glucuronide est comme une étiquette qui indique au corps qu’il s’agit d’un élément à rejeter du corps.

La molécule THC-COO-glucuronide peut être facilement rejeté par le corps dans l’urine.

C’est aussi la molécule la plus importante mesurée dans l’urine pour détecter la consommation de cannabis.

Un tableau pour résumé

Ce guide présente les 4 étapes principales de l’activation et de la métabolisation du THC et du CBD:

 


Le CBD-A et le THC-A sont présentes dans la plante.

 


En présence de chaleur, ils deviennent du CBD et du THC. C’est sous cette forme que le THC devient psychoactif.

 


Via une enzyme, le CYP2C9 pour le THC et le CYP2C19 pour le CBD, les cannabinoides sont modifié. le THC conserve ses effets psychotropes.


Ses mêmes enzymes vont par la suite y ajouter une molécule d’oxygène afin d’aider le corps à retirer les cannabinoïdes du corps.


Dernière étape: l’UGT va les transformer en glucuronides, signalant au corps que les cannabinoides peuvent êtres éliminer par voie urinaire.

Que deviennent le THC et le CBD dans le corps humain?
5 (100%) 1 vote
Tags : cannabinoïdeCannabisCBDCorps humainmétabolisationTHC

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis