KannaSwiss, la start-up du haschish
close
Lifestyle

KannaSwiss, la start-up du haschish

Graine de Cannabis Femelle

KannaSwiss, la société helvétique qui souhaite développer le haschich comme nouveau mode de consommation du cannabis.

 

Dans la commune de Kolliken, à quelques kilomètres de Zurich, la société KannaSwiss vend ses produits dans plusieurs boutiques. Elle a profité des avantages offerts par la legislation suisse afin de créer et développer un nouveau produit dérivé du cannabis: les briques de haschich.

Boris Blatnik, responsable stratégie de KannaSwiss

En 2014, l’entreprise suisse a commencé à produire du cannabis répondant aux normes légales suisses, en contenant moins de 1% de THC.

Si la teneur en THC reste faible, celle en CBD, l’autre composant actif du cannabis, est parfaitement présente. Ce dernier est reconnu pour ses bienfaits médicaux.

Alors que la societé Heimat avait proposé des cigarettes au CBD, l’objectif de KannaSwiss est différent. Elle souhaite développer le marché suisse du haschich répondant aux mêmes contraintes légales que les autres produits à bases de cannabis.

Néanmoins, le marché international reste en ligne de mire.

Une production de haschich suisse

KannaSwiss fait grandir 6000 plantes dans sa serre. Chaque récolte annuelle produit environ 1 tonne de feuilles et de bourgeons. L’entreprise cultive également des plantes de chanvre provenant de champs en plein air en Espagne.

Le haschich est produit en extrayant le pollen directement de la fleur. Ce pollen est issu de plantes dont la puissance est relativement faible. Le produit brut est ensuite pressé sous forme de petites briques circulaire. Elles sont par la suite scellées sous vide afin qu’elles ne s’altèrent pas.

Boris Blatnik, le responsable de la stratégie de KannaSwiss, affirme que son haschich possède le même aspect, le même goût que son équivalent illégal.

VapoShop - Europe's #1 vaporizer webshop

En complément de ses productions classiques de produits cannabiques contenant du CBD, KannaSwiss a développé une methode d’extraction d’huile de CBD permettant une production de 3 litres par jour.

Un marché suisse qui explose

Les fondateurs de l’entreprise ont environ 500 000 francs suisses fin de 2016 dans des installations de production. Bien que la Suisse ait commencé à autoriser en 2011 la production de cannabis avec 1% maximum de THC, la demande de produits légaux n’a réellement décollé qu’en 2017. Le nombre de producteur est ainsi passé de 5 en janvier 2017 à plus de 400 aujourd’hui.

Ainsi, le pays produit 50 tonnes de cannabis, alors que le marché national n’en consomme que 12 tonnes.

“Il y a un énorme surplus, et maintenant tous ces producteurs paniquent”, affirme Boris Blatnik.

La diversification et le marché international est donc essentiel.

Les ventes de haschich se sont multipliés par 15 en un an, et l’objectif affiché par KannaSwiss est d’offrir du haschich contenant différents niveaux de concentration de CBD, allant de 10 à 60%, ainsi qu’avec différentes saveurs. Pour le moment le tarif est d’environ 50 francs suisses pour 5 grammes.

En revanche, lorsque l’on évoque le chiffre d’affaire de la société, ses dirigeants restent bien plus silencieux.

KannaSwiss, la start-up du haschish
Rate this post
Tags : Cannabis LegalhaschichhaschischhashkannaswissSuisse
fr French?
X

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis