close
Santé

L’effet de substitution: le cannabis réduit jusqu’à 17 fois l’usage de médicaments sur ordonnance

Plus de cannabis = moins de médicaments. Selon une nouvelle étude, le cannabis réduit jusqu’à 17 fois l’usage de médicaments opioïdes.

Chaque année, de nouvelles études lient l’usage du cannabis et une réduction de l’utilisation de médicaments opioïdes. Cette statistique, qui se répète dans toutes les études qui l’examinent, semble être la principale raison de l’inquiétude des entreprises pharmaceutiques quant à la diffusion de l’utilisation des composants végétaux.

Une nouvelle étude réalisé par l’Université du Nouveau-Mexique, aux États-Unis et portant sur 66 patients, (hommes et femmes âgés de 54 ans souffrant de douleurs chroniques, qui utilisaient régulièrement des opioïdes pour traiter ces douleurs) révèle que trente-sept des patients ont commencé à recevoir du cannabis entre 2010 et 2015, tandis que les 29 patients restants, âgés de 60 ans, ont continué à prendre des médicaments. Parmi ceux qui n’ont pas été traités avec du cannabis, le pourcentage de consommation de médicament a augmenté de 10%. Les résultats montrent que le cannabis est une solution possible pour le sevrage médicamenteux.

L’Effet de substitution

Quel résultat au bout de 21 mois de traitement? On constate que les patients consommant du cannabis avaient 17 fois plus tendance à cesser de prendre des opioïdes. Ils étaient aussi cinq fois plus susceptibles de réduire la dose d’opioïdes qu’ils consommaient.

En moyenne, ceux qui ont commencé la thérapie cannabique ont réduit leur dose de moitié. Chez les patients qui n’ont pas reçu de cannabis médical, l’utilisation de médicaments opioïdes a augmenté de plus de 10%.

L’usage du cannabis a également eu un effet positif sur la vie des patients. La plupart ont rapporté des niveaux d’activité, de vie sociale et de concentration améliorés. Aucun des patients traités au cannabis n’a signalé un effet négatif.

Après un an et demi de traitement cannabique, 40,5% des patients ont arrêté de le traitement à base d’opioïdes.

“Si le cannabis peut être utilisé comme substitut au moins pour les médicaments opioïdes sur ordonnance pour certains patients, les législateurs et le système médical devraient envisager d’utiliser le cannabis comme un outil pour faire face à l’épidémie d’opioïdes”, écrivent les chercheurs.

 

Sevrage de la drogue avec du cannabis

Ce phénomène commun de diminution de l’usage de drogues opiacées dû à l’usage du cannabis est appelé dans le langage professionnel “effet de substitution”.
Cet «effet de substitution» est, de l’avis des chercheurs, un réel potentiel d’aide à la désintoxication des médicaments opioïdes.
Dans un nouvel article d’un chercheur du Centre d’étude des dépendances de la Colombie Britannique au Canada, publié il y a quelques semaines dans le Harm Reduction Journal, l’auteur a cherché à examiner la possibilité d’utiliser le cannabis comme traitement de la dépendance aux opioïdes.

Le chercheur, Philippe Lucas propose trois opérations importantes pour utiliser le cannabis à des fins thérapeutiques afin de réduire l’utilisation d’opioïdes et d’arrêter le cycle de détérioration en une dépendance sévère aux opioïdes:

1: Avant de commencer un traitement opioïde pour traitement de la douleur chronique.
2.Comme stratégie pour réduire l’utilisation d’opioïdes chez les patients qui utilisent déjà des opioïdes.
3.Comme thérapie adjuvante pour la thérapie à la méthadone ou au suboxone

L’Amérique du Nord vit une crise de surdoses des opioïdes. Ainsi ces résultats suggèrent le rôle envisageable du cannabis dans la réduction des opioïdes. Cependant, les interventions testant le potentiel de réduction des risques de l’effet de substitution du cannabis ont manqué jusqu’ici.

Conclusion

Des obstacles bureaucratiques, juridiques et idéologiques à ces interventions existent incontestablement dans certaines juridictions. Cependant, il est encourageant de voir des reconnaissances des impacts potentiels du cannabis médical sur l’utilisation des opioïdes d’organisations traditionnellement conservatrices comme l’Institut national sur l’abus des drogues (NIDA), qui a récemment reconnu le soutien scientifique croissant pour l’effet de substitution sur son site web.

“La recherche sur les effets du cannabis sur l’utilisation des opioïdes chez les patients souffrant de douleur est limitée … les données suggèrent que le traitement médical au cannabis peut réduire la dose d’opioïdes nécessaire pour soulager la douleur”.

L’introduction d’opioïdes de plus en plus puissants comme le fentanyl et le carfentanil sur le marché de drogues illicites et l’augmentation quotidienne des surdoses d’opioïdes soulignent le besoin immédiat de stratégies d’intervention innovantes à court et à long terme des programmes d’entretien de l’héroïne, des sites de consommation supervisée, la dépénalisation de la toxicomanie, une éducation vers une sensibilisation accrues sur les méfaits potentiels associés à la prescription et à l’utilisation illicite d’opioïdes.

Le nombre croissant de recherches soutenant l’utilisation médicale du cannabis comme adjuvant ou substitut aux opioïdes crée une justification fondée sur des données probantes pour les gouvernements et les fournisseurs de soins de santé.

L’effet de substitution: le cannabis réduit jusqu’à 17 fois l’usage de médicaments sur ordonnance
5 (100%) 3 votes
Tags : AddictionDrogueeffetopioïdesSubstitution
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS