Culture & Grow

La science et la technologie modernes ont besoin des growers du passé

La culture du cannabis produit par la science et la technologie modernes a besoin des secrets des growers du passé

Selon The Conversation, une source indépendante et à but non lucratif de nouvelles, d’analyses et de commentaires d’experts universitaires; des informations sur de la culture du cannabis précisent que la science et la technologie modernes ont besoin des secrets du passé. En toute évidence, l’industrie du cannabis est en pleine expansion. Une prochaine alliance entre growers et scientifiques semble nécessaire. C’est ce que nous rapporte le Dr Youbin Zheng, professeur agrégé, Université de Guelph et Deron Caplan, candidat au doctorat en recherche sur les systèmes environnementaux, de l’Université de Guelph.

Le cannabis face à de nombreux défis

Ottawa Citizen nous rapporte qu’au Canada et partout dans le monde, les producteurs légaux de cannabis font face à de nombreux défis : des réglementations gouvernementales variables, des exigences de sécurité élevées et un manque d’informations fiables sur la façon de faire pousser leurs cultures.

Des secrets de culture parfois « régionaux »…

La culture du cannabis est illégale depuis de nombreuses années. La recherche scientifique sur la meilleure façon de produire cette culture est limitée… Une grande partie des connaissances sur la façon de cultiver du cannabis manque de validation, est obscurcie dans le secret. Ceci est principalement liée à des installations de production cachées et illégales du passé.

Une avancée profitable au cannabis

En revanche, les chercheurs ont amélioré les pratiques de production pour d’autres cultures. Y compris les plantes médicinales, pendant des décennies, créant un grand nombre d’informations scientifiquement validées.

Les tomates modernes ne sont pas à l’abri d’un Viroïde du rabougrissement chlorotique…

Avec l’évolution de la réglementation gouvernementale au Canada et les nombreux bienfaits médicinaux du cannabis, il est temps de faire passer l’industrie de la production légale.  C’est à dire, du cannabis dans le domaine des laboratoires et des pratiques scientifiques de pointe. La recherche fondée sur des données probantes aidera les producteurs à produire avec plus de cohérence. Notamment du cannabis à haut rendement et de grande qualité, qui aidera à informer les entreprises.

Production de masse par culture in vitro de plantes à tubercules

Les chercheurs étudient comment produire des plantes à valeur élevée (plantes médicinales, nutraceutiques, comestibles et ornementales) dans des environnements contrôlés. Y compris le cannabis médical à l’intérieur. A terme, cela nécessitera une recherche collaborative parmi les cultivateurs de cannabis et les chercheurs.  À l’heure où la consommation de cannabis à des fins récréatives est légalisée au Canada, un plus grand nombre de cultivateurs autorisés cherchent ce genre d’expertise.

État actuel de la production de cannabis

La culture du cannabis peut être une activité lucrative. Les dépenses en cannabis légal sur les marchés médicinaux et récréatifs nord-américains devraient atteindre 21,6 milliards de dollars américains d’ici 2021.

Visite de l’usine Aurora Cannabis à Cremona, en Alberta © Jocelyn Boissonneault/Radio-Canada

Au Canada, il y a actuellement 73 producteurs autorisés de cannabis médical , dont la plupart sont des producteurs à grande échelle. Avec l’utilisation récréative et la vente de cannabis prévue pour la légalisation dans notre pays l’année prochaine, il est prévisible que beaucoup plus de producteurs à grande échelle entreront sur le marché.

Connaissances du passé

Dans le passé, la production de cannabis à l’intérieur était en grande partie confinée à des opérations à plus petite échelle. Dans ces conditions, les producteurs ont accumulé d’énormes niveaux de connaissances et d’expérience. Mais beaucoup ont été conservés en tant que secrets commerciaux et la plupart doivent encore être validés scientifiquement.

Guides de culture … pour scientifiques

Même dans les installations modernes de production de cannabis médicinal, les producteurs dépendent souvent des sites et forums en ligne… Sans une formation adéquate, il peut être difficile de dire à partir de la fiction, pour un scientifique…

En regardant des décennies de connaissances horticoles

Les humains cultivent des plantes dans des environnements contrôlés depuis des centaines d’années. Au cours des 50 dernières années, des milliards de dollars ont été investis dans ce domaine de recherche. Une énorme quantité de connaissances a été accumulée. Les producteurs de cannabis peuvent puiser dans ce pool de connaissances en travaillant avec des chercheurs qualifiés.

Cloud Forest, une forêt tropicale sous verre à Singapour

Les défis de production auxquels font face les producteurs de cannabis à grande échelle seront inévitablement comme ceux qui produisent d’autres cultures de serre, en particulier les problèmes de gestion des nutriments et des maladies. Par exemple, les installations de production végétale à grande échelle utilisent de grandes quantités d’engrais et d’eau. S’ils sont mal éliminés, ils pourraient polluer l’environnement…

Serre chaude néerlandaise avec la culture moderne de gerbera sous le growthlight

Les producteurs peuvent également décider de réutiliser leur solution nutritive, mais cela risque de propager des agents pathogènes d’une plante infectée à l’ensemble de l’exploitation. Grâce à la collaboration avec des scientifiques horticoles, les producteurs à grande échelle auront accès à de nombreuses technologies et stratégies différentes pour traiter l’eau d’irrigation en vue de sa réutilisation ou de son rejet. Cela aidera à combattre les problèmes potentiels.

L’éclairage artificiel

Un autre exemple concerne l’éclairage artificiel pour les plantes. Dans le passé, la plupart des opérations utilisaient des lampes au sodium haute pression (HPS) comme lampes de croissance. HPS n’est pas efficace dans la conversion de l’électricité en lumière pour la croissance des plantes, et l’éclairage est l’un des principaux coûts pour la production de plantes d’intérieur.

Lampes HPS à la traditionnelle…

La technologie des diodes électroluminescentes (LED) se développe rapidement, avec des augmentations spectaculaires de l’efficacité énergétique et des baisses de prix. Les LED peuvent fournir différentes couleurs de lumière et combinaisons spectrales selon les besoins. La recherche nous indique que nous pouvons utiliser la couleur et l’intensité de la lumière pour orienter les plantes afin de produire les caractéristiques et les composants chimiques désirés.

HPS « moderne »

Cependant, il n’y a pratiquement aucune recherche scientifique publiée sur la façon d’utiliser cette technologie moderne. Notamment pour produire du cannabis de haute qualité – information dont les cultivateurs de cannabis ont certainement besoin.

Développer la politique gouvernementale

La politique publique sur le cannabis s’est concentrée sur les problèmes de santé publique, le marché illégal et la fiscalité. Avec l’ouverture du marché des loisirs et l’augmentation de la production, la régulation de la production sera également importante.

Plantation de cannabis médical de la société Tweed, dans l’Ontario. Décembre 2016 (AFP)

Sur le marché canadien du cannabis médicinal, des règlements sur la qualité et la sécurité des produits distribués aux patients sont strictement appliqués. Cependant, il y a peu d’indications sur la production, sauf pour répondre à ces normes. Les gouvernements devront réglementer les pratiques de production, en tenant compte à la fois de l’intérêt du producteur et du public.

Une science liée aux gouvernements

Malheureusement, la recherche factuelle fiable fait défaut. Comme mentionné, la majeure partie de la connaissance de production est anecdotique et même secrète. Cela rend les choses difficiles pour les décideurs chargés d’établir des normes et des politiques.

Franco Loja (rip), grower en chef de la Green House Seed Company, inspecte un spécimen de la variété de marijuana appelée Limon Verde dans la région de Cauca en Colombie. Photo de Jackson Fager.

Les efforts de recherche pour améliorer scientifiquement, vérifier et documenter les connaissances précieuses sur la production de cannabis aideront non seulement les producteurs, mais aussi les gouvernements qui cherchent à réglementer et soutenir cette industrie.

Tags : CanadaCannabiscannabis médicalcultureÉtudeganjagrowhomegrowMarijuanaplantationpolitiquescienceUS
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis