légalisation

La Floride autorise l’accès au cannabis médical à un condamné

Floride, un tueur schizophrène en période de probation obtient une prescription médicale de cannabis

En prison pour un meurtre de gang sanglant en 1999, Miguel Valdes prend une foule de pilules pour contrôler sa schizophrénie de longue date. Maintenant, il peut également légalement utiliser un autre médicament – la marijuana, une substance qui normalement ferait tomber un condamné pour violation de la probation…

Faire face à la schizophrénie

Selon le Miami Herald, un juge de Miami, suite à de vives objections de la part des procureurs, a permis à Valdes, âgé de 34 ans, d’utiliser de l’herbe. Ceci après avoir été autorisé à participer au programme du cannabis médical en Floride. Ainsi, le bureau du procureur affirme que Valdes n’avait et son gang n’avaient pas besoin de drogue pour utiliser un fer à pneus et une lame pour tuer leur victime… En inscrivant un insigne du gang dans son front… Mais Valdes dit qu’il est resté longtemps sans problèmes. Et qu’il a besoin de soins à la marijuana pour apaiser les voix dans sa tête…

« Cela me maintient cotonneux », a-t-il dit. « J’en ai vraiment besoin pour dormir. Quand je n’en prend pas, je ne dors pas et je me réveille de mauvaise humeur. Je me sens mieux maintenant. »

Miguel Valdes, qui est en probation, a récemment été autorisé à utiliser de la marijuana médicale pour faire face à sa schizophrénie. Valdes exhale la marijuana médicale après avoir utilisé un vaporisateur au bureau de son avocat vendredi matin, le 10 novembre 2017.

Arrêté à l’âge de 14 ans pour meurtre, Miguel Valdes, maintenant âgé de 34 ans, et en liberté surveillée.

Une première à Miami

C’est une première à Miami. Mais ce ne sera pas la dernière. Comme de plus en plus de gens obtiennent l’approbation de l’état pour utiliser l’herbe pour des besoins médicinaux, les observateurs affirment que les juges de la Floride doivent lutter pour décider si les condamnés peuvent utiliser du cannabis sous les yeux des tribunaux.

La marijuana médicale a été légalisée en Floride en 2014

La Floride est l’un des 29 États ayant des lois autorisant la marijuana médicale. Mais à travers le pays, les tribunaux des États ont divergé sur l’opportunité d’autoriser les condamnés à utiliser de la marijuana médicale. Tout le temps, les autorités insistent sur le fait que la « drogue » est illégale et ne peut pas être utilisée par leurs condamnés en période probatoire.

« La probation est l’un de ces domaines dans lesquels beaucoup d’Etats manquaient de prévoyance quand ils ont conçu ces programmes de marijuana médicale », a déclaré l’avocat David Mangone, du groupe Americans for Safe Access, qui préconise l’usage médicinal du médicament.

Permis pour les condamnés en probation

Les lois en Arizona, au Colorado et en Californie permettent généralement aux condamnés en période probatoire d’utiliser de la marijuana médicale. Mais dans des États comme le Massachusetts et le Michigan, les juges ont plus de latitude pour interdire le médicament à une personne sous la supervision du tribunal. Et même si un médecin l’accepte…

« Certains juges le permettent. Certains juges ne le permettent presque jamais », a déclaré l’avocat du Michigan, David Rudoi, dont le client, un conducteur en état d’ébriété (en série), fut interdit d’utiliser de l’herbe médicale pour la sclérose en plaques et d’autres maladies…

En Floride, la première loi sur la marijuana médicale a été adoptée en 2014. Deux ans plus tard, les électeurs ont considérablement élargi la loi. Ce qui permet désormais à la marijuana de traiter des maladies comme le VIH, le sida, le glaucome. Ainsi que le syndrome de stress post-traumatique, la maladie de Crohn et la maladie de Parkinson. La loi ne précise pas la schizophrénie mais indique qu’elle peut être utilisée pour toute affection grave similaire dans laquelle « l’usage médical de la marijuana surpasserait tous les risques potentiels pour la santé« . La loi permet aux patients d’utiliser des pilules, des huiles et des stylos à vape- Mais interdit de fumer…

Valdes affichant le cannabis médical qu’il met dans son vaporisateur, afin d’inhaler le médicament

La schizophrénie

La schizophrénie est une maladie du cerveau qui affecte la pensée, les sentiments et les émotions. Tout comme les perceptions et les comportements des personnes qui en sont atteintes. Enfin, toutes ces fonctions ne sont cependant pas perturbées au même moment et dans la même mesure. De nombreuses personnes souffrant de schizophrénie peuvent avoir un comportement parfaitement normal pendant de longues périodes. Ce qui n’est pas le cas de Valdes…

Campagne de prévention contre la schizophrènie

Valdes, souffre donc de graves problèmes de santé mentale… Un médecin a conclu qu’il souffrait de schizophrénie exacerbée par la consommation de cocaïne (et de marijuana). Plusieurs études scientifiques ont montré que la marijuana augmente le risque que les adolescents développent la schizophrénie. Bien qu’il soit moins clair comment elle aide ou blesse les personnes vivant déjà avec cette maladie… Enfin Valdes, est sorti de prison en 2010 et vit aujourd’hui à Miami avec sa petite amie et son fils de 6 ans. Il ne travaille pas mais reçoit des prestations d’invalidité. Valdes précise qu’il n’utilise pas son chèque du gouvernement pour acheter de l’herbe. Au lieu de cela, sa petite amie paie pour son approvisionnement en huiles de cannabis, qu’il fume à travers une cigarette électronique.

Tags : cannabis médicalcannabis thérapeutiquedroguelegalisationpolitiquestylo de vaporisationUSvape
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis