close
légalisation

Le Luxembourg face au paradoxe Européen pourrait inspirer la France

Le Luxembourg, le Grand-Duché de l’Europe autorise sur deux ans un dispositif pilote permettant l’usage médical du cannabis thérapeutique

Le Luxembourg doyenne administrative de l’ Europe a fait un pas vers la légalisation médical du cannabis. Mais seulement pendant 2 ans…  En pratique, la consommation de cannabis thérapeutique sera  très limitée.. On le trouvera après la sélection du patient, dans le cadre du traitement de pathologies sévères telles que la sclérose en plaques et le cancer. En outre, le Luxembourg n’est pas étranger en matière de cannabis. Il existe déjà une certaine législation qui pourrait inspirer des pays comme la France. 

Le cannabis du Luxembourg et les normes Européennes

En 2016, dans une question au parlement, la députée Martine Hansen s’inquiétait de la vente de produits contenant le THC et le CBD. La ministre de la Santé, Lydia Mutsch, lui a confirmé leur présence sur le marché et fait un point sur la législation au Luxembourg.

La députée CSV, Martine Hansen

On peut trouver des produits à base de cannabis en vente libre, seulement si leur taux de THC est inférieur à la norme Européen (0.3%). Comme des tisanes, des boissons, des huiles ou encore des graines et de la farine etc.

Boissons énergisante au cannabis (chanvre) autorisée au Luxembourg

Ne sont pas considérées comme stupéfiants les variétés de chanvre dont la teneur en THC est inférieure à 0,3%. Ces variétés sont destinées seulement à un usage commercial, et à des fins non enivrantes… Mais ce n’est que cette année que le Luxembourg légifère et non totalement sur le cannabis médical.

Un dispositif pilote sur deux ans

En ce qui concerne l’usage médical du cannabis, le Luxembourg à choisit mardi 7 novembre un dispositif pilote sur seulement deux années. Il sera mis en place pour évaluer ce que vaut le cannabis médical auprès des bénéficiaires et des médecins. Seront concernés, les patients atteint d’une maladie grave ou d’un cancer…

Les doutes de la ministre de la Santé, Lydia Mutsch…

“Nous estimons que le recours au cannabis médical devrait être limité à certains spécialistes comme des oncologues, des neurologues et des médecins internes.” A affirmé la ministre. “Nous ne voulons pas distribuer le cannabis à des fins thérapeutiques mais plutôt nous tourner vers les médecins pour qu’ils identifient les possibles bénéficiaires de ce produit.” A précisé Lydia Mutsch.

Cette dernière va aussi discuter du remboursement du cannabis à usage médical avec le ministre de la Sécurité Sociale. Car chez leurs voisins allemands, l’acquisition de cannabis médical est remboursable pour les caisses de maladie. Ce qui pourrait poser problème au Luxembourg… En effet, si on considère que ce très petit pays de 590.000 habitants accueillant 177.000 travailleurs frontaliers, et que les lois des pays européens ne sont pas les mêmes – le dispositif pilote risque de poser problème…

Il nous faudra attendre 2 ans pour savoir si le Cannabis Médical est viable devant le parlement Européen… La position du Luxembourg sera observé de très près…

Le Luxembourg présentera d’ici la fin de l’année les principes de lois sur la vente de substances médicamenteuses, dont le cannabis fait plus ou moins parti (pour deux ans). Ensuite, le projet final devrait passer dans la chambre du parlement pour y subir une série débat…

Le paradoxe en Europe

Le Luxembourg autorise déjà depuis 2012 des médicaments à base de cannabinoïdes. L’Organisation mondiale de la santé a récemment publié un rapport dans lequel on apprend que 18% des jeunes Luxembourgeois âgés de 15 ans ont déjà essayé de fumer du cannabis au moins une fois.

“La situation est complexe mais même le cannabis médicinal reste du cannabis.”A souligné le coordinateur national chargé du dossier des drogues au sein du ministère de la Santé, le Dr Alain Origer.”Si quelqu’un se fait prescrire du cannabis médicinal au Luxembourg et consomme ce produit à l’étranger, il risque d’être soumis à la loi sur les stupéfiants de son pays.”A prévenu le médecin.

A savoir que l’Allemagne vient de légaliser l’usage du cannabis médical. Tandis qu’en Belgique la consommation non médicale est tolérée à usage personnel. Douze pays européen ont fait le choix de la dépénalisation ou de la dé-criminalisation tout comme le Luxembourg (par contraventions bien souvent…). En outre 21 pays de l’union Européenne ont fait le choix du cannabis médical. En Espagne, et aux Pays-Bas, le cannabis est légal (plus ou moins) mais strictement encadré. La France en revanche, la consommation de cannabis est  totalement illégale. Les promesses présidentielles se font attendre… Mais il est tant que notre territoire s’adapte à la mouvance. Même si les normes au Luxembourg semblent être en suspend pour encore deux années…

Le Luxembourg face au paradoxe Européen pourrait inspirer la France
5 (100%) 1 vote
Tags : ChanvreEuropeFranceLoiLuxembourgMédecineTHC
fr French?
X