légalisation

Atlanta minimise l’usage de la marijuana

Sans être une légalisation, ni une dépénalisation, et ni même une décriminalisation, la cité d’Atlanta vient de s’assagir sur le cannabis

Mardi, le maire d’Atlanta, Kasim Reed, a signé une loi qui « décriminalise » la possession de moins d’une once de cannabis, soit 28 grammes. En vertu des lois actuelles, la possession de cannabis entraîne une peine de six mois de prison et des amendes allant jusqu’à 1 000 dollars… Et, en vertu de la nouvelle loi, la possession de moins d’une once entraînera une amende de 75 dollars… Le conseil municipal a adopté la mesure à l’unanimité 15 contre 0 la semaine dernière. Mais malgré tout le cannabis sur le territoire reste illégal, on ne peut pas parler de légalisation ni de dépénalisation…

Atlanta en route pour la légalisation ?

Une mini victoire qui ne dépend pas que de l’administration…

Le conseil municipal d’Atlanta a voté à l’unanimité le 2 octobre pour adopter une loi qui réduira les pénalités pour possession de moins d’une once de marijuana dans la ville. Ce qui rend la punition plus semblable à un excès de vitesse…  Mais la désinformation se répand très vite.  Et non, il ne s’agit pas de légalisation, voir même d’une décriminalisation… Et même avec la nouvelle loi, vous pouvez toujours obtenir une peine d’emprisonnement. Ou une amende élevée si vous êtes pris à fumer à Atlanta…  Enfin, voici ce que vous devriez savoir:

  •  Avant, l’ordonnance de la ville reflétait la loi géorgienne… Elle stipulait qu’une personne capturée avec une quantité quelconque de marijuana pouvait être punie de six mois de prison ou d’une amende pouvant aller jusqu’à 1 000 dollars. En vertu de la nouvelle loi, un juge municipal a une possibilité de punition: soit une amende de 75 $ et aucune peine d’emprisonnement. Mais la marijuana sera toujours illégale… Vendre ou posséder une quantité quelconque de marijuana est toujours contre la loi…
  • Il appartient à l’officier de police de décider quand appliquer l’ordonnance de la ville ou la loi de l’État, même si vous êtes dans les limites de la ville d’Atlanta… Cependant, cette pseudo-législation ne concerne que les tribunaux. Bien que la police fasse preuve de son meilleur jugement pour appliquer la loi équitablement.. la décision ultime incombera à un juge…

Mais le cannabis reste illégal…

La seule chose qui a été dépénalisée est la possession. La consommation publique de cannabis est toujours illégale dans la ville d’Atlanta. Et vous ne pouvez toujours pas jeter votre pet dans un cendar publique. Le cannabis est toujours illégal dans le reste de l’état de Géorgie et peut techniquement encore être appliqué à Atlanta.

Atlanta la cité de la pêche (le fruit…)

Le maire Reed a déclaré dans un communiqué de presse :

Je suis heureux de signer cette ordonnance. Qui élimine le temps de prison en tant que pénalité pour une condamnation de possession de moins de 28 grammes de cannabis. Je tiens également à remercier les membres du Conseil pour leur travail. Non seulement pour avoir passé cette loi, mais aussi pour s’assurer que nos agents du département de police d’Atlanta reçoivent la formation appropriée. Les personnes de couleur, les jeunes et les personnes à faible revenu sont emprisonnées de façon disproportionnée. Avec des peines allant jusqu’à six mois pour possession de petites quantités de marijuana. En moyenne, 1 000 personnes sont arrêtées chaque année à Atlanta pour possession seulement. Nous avions besoin de changer cela. Je crois que nos ressources en matière de sécurité publique sont mieux dirigées vers l’arrêt et la prévention des crimes violents.

Enfin bon début de travail à Atlanta, surtout dans le fait de reconnaitre l’abus d’Etat sur les minorités… En toute logique, la légalisation (ou dépénalisation complète) ne se fera pas trop attendre.

Tags : AtlantaCannabisdrogueGéorgielegalisationpolitiquerecreatif
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis