Culture & Grow

De meilleurs bourgeons avec le rinçage de vos plantes avant la récolte

Obtenir de meilleurs bourgeons, avec le flushing (rinçage) avant la récolte de vos plantes de cannabis

Le Flushing avant la récolte de vos plants de marijuana peut faire toute la différence. Cette petite tâche est simple et super facile à faire. Il suffit d’ajouter de l’eau ! Le rinçage de vos plants est un comme une cure de désintoxication de tous les sels nutritifs et nourrissants des produits chimiques stockés dans les tissus de vos plantes.  En effet, votre plante stocke ces éléments nutritifs dans leurs feuilles, au cas ou elles ne reçoivent pas ces nutriments pendant un certain temps. Le flushing peut jouer un rôle essentiel dans ce processus, et améliorer grandement la qualité de la récolte. Mais il est important de garder un œil sur vos plantes, et de bien comprendre le rôle du flushing (rinçage).

Qu’est ce que le flushing ?

Pour le rinçage d’une plante, on utilise de l’eau claire pour supprimer activement les nutriments. Une grande quantité d’eau passe à travers le sol. Les minéraux et les nutriments présents dans le sol sont emportées par cette eau, laissant le sol propre. Cela aide réellement à améliorer votre récolte de manière significative. Lorsque les éléments nutritifs sont retirés du sol,  votre plante épuise tous les nutriments restants encore présents.

C’est un peu comme le corps humain. Nous prenons beaucoup de nourriture et, ce que nous n’utilisons pas est transformé en graisse. Dans les situations extrêmes où la nourriture est rare, le corps s’appuie sur cette graisse stockée pour l’énergie. Toutefois, si le flushing est  fait trop tôt,  votre plante peut devenir malade… Donc le timing est la clé.

Le meilleur moment

On commence le Flushing deux semaines avant la récolte. Si la plante a une période de huit semaines de floraison, le rinçage aura lieu à six semaines après le début de la floraison. Il est préférable de se pencher sur les trichomes de votre plante et d’évaluer lorsque votre cannabis est susceptible d’être prêt pour la récolte. Les trichomes minuscules commencent à peine à tourner de claire, vers une couleur nuageuse et laiteuse. C’est une bonne indication pour un flushing. Deux semaines plus tard, la majorité des trichomes aura complètement changé de couleur.

Le Flushing peut aussi être un bon moyen de réinitialiser le sol alors qu’une plante est à l’état végétatif. Parfois, les producteurs suralimentent accidentellement leurs plantes. Ceci causant un ratatinement et un changement de couleur à l’extrémité des feuilles. C’est ce qu’on appelle la brûlure des nutriments. Le flushing peut enlever cet excès… Cependant, c’est une mesure radicale en phase de croissance. Donc être assurez-vous que problème soit bien un gavage d’ éléments nutritifs et pas autre chose.

Brûlure des nutriments, quasi irrattrapable…

En pratique

Le Flushing de vos plantes de cannabis est un processus simple. L’eau du robinet non traitée est tout ce que vous devez à utiliser pour le rinçage. Mais soyez juste sûr que le pH est à un niveau sûr pour le cannabis. Le pH de l’eau doit rester dans la gamme optimale pour les plants de cannabis. Il se situe entre 6.0 et 6.8 pour le sol. Le pH peut être aussi bas que 5,8  mais dans le cas des systèmes hydroponiques. Il est important d’être certain du pH de l’eau pour s’assurer que certains métaux et sels seront correctement supprimés pendant le processus. L’eau des puits contient un niveau de pH sain et n’aura pas besoin de traitement. Mais si il est nécessaire d’ajouter un traitement pour ajuster le pH de votre eau de rinçage, n’hésitez pas à faire.

L’eau du puits, et de réserve naturelle est normalement saine

Inonder le sol avec autant d’eau douce qu’il peut contenir. Laissez couler quelques minutes pour permettre à tous les éléments nutritifs d’être rinçés… Vous devez innonder le sol pour rincer votre plante. Si vous utilisez à l’intérieur des pots, notez la couleur de l’eau qui se vide par le bas. Normalement elle doit être souillée et sale… Arrosez les plantes jusqu’à ce que le drainage soit aussi propre que possible. Parfois il est nécessaire d’utiliser un complément (disponibles dans les Growshops) qui aide au drainage. Cependant ce n’est pas un outil essentiel pour la plupart des Homegrowers.

L’eau qui ressort du pot doit être claire en fin de période de rinçage

Une douche trop tôt

Lorsque vous tirez la chasse d’eau sur une plante de cannabis trop tôt, vous êtes rabougrissez sa croissance… Car les bourgeons ne reçoivent pas assez de nutriments pour se développer correctement. La bonne quantité d’éléments nutritifs, la puissance, la qualité et le poids de vos bourgeons peuvent également être inférieurs. La croissance est donc retardée durant les phases les plus cruciales de la floraison, et les rendements sont réduits. L’activité peut être plus faible parce que les bourgeons n’ont pas les nutriments nécessaires au développement du THC. Et si les bourgeons sont également récoltés trop tôt, la perte de puissance est à son optimum…

Voir même, l’apparition des bourgeons peut être affectée. Ceci est dut à des carences nutritionnelles qui peuvent s’étendre sur les feuilles, causant des feuilles jaunes inesthétiques. En prenant soin des petites feuilles enduites de trichomes, vous obtiendrez de meilleurs buds. C’est aussi une autre raison pourquoi il est important d’éviter le syndrome de brûlure des nutriments.

Négliger le pH de l’eau

Une autre problème, assez commun et de ne pas surveiller le pH quand on commence le flushing. Il est important de maintenir le pH à d’origine ! Ceci pour s’assurer que votre plante utilise correctement les éléments nutritifs disponibles. Maintenir le pH est un exercice de prévention. Ceci vous évitera le jaunissement et les taches sur les feuilles au cours du flushing.

Résultant d’un pH mal équilibré

Lorsque le pH est trop haut ou trop bas à la racine de la plante, les chances de carences nutritives sont élevées… En outre, votre plante aura tendance à absorber plus d’aluminium et les sels contenu dans l’eau. Maintenir le pH aidera à prévenir les carences et l’absorption de sel indésirable. Ceci tout en permettant à votre plante d’épuiser ses réserves supplémentaires de nutriments dans les bourgeons !

Durée du flushing

Généralement, il est recommandé de rincer les plantes pendant quelques jours à 2 semaines. Sauf si vous êtes sur un sol super modifié. Et là, pendant 2 semaines et sans nutriments, la plante est susceptible de retarder la croissance des ses bourgeons. Quand aux producteur en extérieur, le rinçage sera plus long, mais toujours dans la tranche des deux semaines, soit de  1 à 2 semaines.

Le rinçage en extérieur sera plus long en raison de la richesse du sol

Pour les substrats à la coco, juste un arrosage ou deux avec l’eau plate suffisent. Ainsi, les producteurs utilisant la fibre de coco devraient seulement rincer leurs plantes que pendant quelques jours à une semaine. Tout dépendra de la vitesse à laquelle la plante tourne au jaune. Lorsqu’un producteur hydro/DWC passe leur réservoir à l’eau claire, leurs plantes ont littéralement accès et immédiatement à presque zéro nutriments. Pour cette raison, un producteur hydro devra habituellement rincer leurs plantes que quelques jours avant la récolte pour empêcher le jaunissement.

Tags : bourgeonsbrûlure de nutrimentsbudsCannabiscultureflushinggrownutrimentsplantationrecolte
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis