close
Culture & Grow

Anatomie du cannabis: les parties de la plante

Blog-Cannabis

Connaitre la structure et la forme de la weed

En examinant un bourgeon de cannabis, vous remarquerez un nouage complexe de différentes parties : des poils orange feu roux, des cristaux blanchâtre, des gros boutons enveloppés de petites feuilles. Mais quelles sont exactement ces formations et quelles sont leurs fonctions ? Ce bref guide sur l’anatomie du cannabis a pour but de vous familiariser avec la plante dans sa forme complète.

Plantes mâles et femelles

Les plantes de cannabis peuvent être mâles, femelles ou les deux (hermaphrodites) cependant, ce qu’il se cultive en cachette est bien souvent une fleur femelle.

Les plantes femelles produisent de grandes fleurs sécrétant de la résine qui sont coupées en bourgeons ronds ou pointus tandis que les mâles produisent de plus petits sacs de pollen près de la base des feuilles. Les plantes mâles pollinisent les femelles pour amorcer la production de graines.

Les fleurs puissantes que nous consommons proviennent des plantes femelles sans graines, souvent appelées sinsemilla, skunk, kush, elle produisent de gros bourgeons riches en cannabinoïdes tout en étant dépourvues de graines.

Les rares plantes hermaphrodites contiennent des organes sexuels féminins et masculins qui permettent à la plante de se polliniser pendant la floraison. Cette auto-pollinisation est généralement considérée comme une nuisance chez les cultivateurs car elle gâche les plants femelles en transmettant les gènes hermaphrodites.

à lire aussi
Les souches de cannabis stimulant votre appétit

Les producteurs peuvent assurer le sexe de leurs plantes en cultivant des clones ou des boutures génétiquement identiques d’une souche parentale. Les graines féminisées sont également disponibles grâce à un processus de sélection spécial.

Anatomie de la plante de cannabis

Deborah Ro/Leafly

La plante de cannabis est composée de plusieurs structures, dont beaucoup se trouvent sur n’importe quelle espèce à floraison ordinaire. Le cannabis pousse sur de longues tiges maigres avec ses grandes feuilles iconiques en éventail qui s’étendent à partir de zones appelées noeuds. Le cannabis se démarque des fleurs ordinaire car il produit des formes uniques et complexes.

Cola

Un cola fait référence à une grappe de bourgeons qui poussent étroitement ensemble. Tandis que de plus petits colas se forment le long des sites de bourgeonnement des branches inférieures, le cola principal (parfois appelé bourgeon apical ou plus vulgairement dit la ”tète”) se forme au sommet même de la plante.

Stigmate et pistil

Le pistil contient les parties reproductrices d’une fleur et les brins vibrants et poilus du pistil sont appelés stigmates. Les stigmates servent à recueillir le pollen des mâles. Les stigmates du pistil commencent par une coloration blanche et s’assombrissent progressivement en jaune, orange, rouge et brun au cours de la maturation de la plante. Ils jouent un rôle important dans la reproduction, mais les stigmates n’apportent que très peu à la puissance et au goût de la fleur.

à lire aussi
Connaissez vous la Reggie Weed ?

Bractée et calice

Une bractée est ce qui encapsule les parties reproductrices de la femelle. Elles se présentent sous la forme de “feuilles” vertes en forme de larmes et sont fortement recouvertes de glandes résineuses qui produisent la plus forte concentration de cannabinoïdes de toutes les parties des plantes. Entouré de ces bractées et imperceptible à l’œil nu, le calice fait référence à une couche translucide sur l’ovule à la base d’une fleur.

Trichome

Malgré leur petite taille, il est difficile de ne pas voir la couverture de résine cristalline sur un bourgeon de cannabis. Cette résine (ou “kief” une fois sèche) est sécrétée par des glandes translucides en forme de champignons sur les feuilles, les tiges et les calices. Les trichomes ont été développés à l’origine pour protéger la plante contre les prédateurs et les éléments. Ces globes bulbeux clairs exsudent des huiles aromatiques appelées terpènes ainsi que des cannabinoïdes thérapeutiques comme le THC et le CBD. La base de la production de haschisch dépend de ces trichomes et de leur puissante résine.

Source : Leafly

Tags : BudMarijuanaWeed