Lifestyle

Une vallée du chanvre prévue au Québec

Pour la prochaine édition du Forum international du chanvre,  le maire de Desbiens présente en exclusivité « la vallée du chanvre »

La 2éme édition du Forum du chanvre qui sera tenue le 7 et 8 juillet 2018 proposera le projet du maire de Desbiens, Nicolas Martel. Soutenu par le président régional de l’UPA (la Fédération de l’Union des producteurs agricoles), Mario Theberge, la municipalité souhaite faire du Saguenay-Lac-Saint-Jean « la Vallée du chanvre ». Soit une une filière  complète dans la production et la transformation du chanvre au Québec.

La transformation du chanvre pour diversifier l’économie régionale

Des experts du monde entier se rendront à la 2éme édition du Forum du Chanvre au Québec. A noter que le fondateur du plus important réseau de chanvre dans le monde, le Japonais Takashi Okanuma est venu participer à l’annonce à Desbiens.

Takashi Okanuma

Takashi est connu pour avoir organisé le premier forum en 2016 à Tokyo. En outre, on lui doit de multiples applications commerciales autour du chanvre, et sans doute les plus importantes. Okanuma Takashi croit que le Saguenay-Lac-Saint-Jean a fait ses preuves en supportant ses industries novatrices.

« Lors de l’événement que nous avons tenu l’an dernier, le thème était axé sur l’environnement. En 2018, nous parlerons davantage de la production industrielle de ce plan. Le réseau existant dans la région, c’est la base de la filière nécessaire pour démarrer ce mouvement.» Il ajoute, « La région sait répondre à des besoins de classe mondiale. Les PME et les travailleurs prêtent main-forte. Ce qui est une bonne preuve pour créer une vallée du Chanvre dans la région ».

Evénement économique

Le producteur Christian Taillon est le premier à avoir tenter le pari du chanvre dans la région

La région possède 2000 hectares de plantations de chanvre dédié uniquement à la production de grains. D’après le président de l’UPA du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mario Théberge, les producteurs de la région recherchent constamment des cultures pour innover et diversifier leurs champs.

« Le chanvre offre divers marchés potentiels et prometteurs pour les deuxième et troisième transformations », soutient le président l’UPA.

Il s’agit d’une opportunité d’affaires pour les producteurs et transformateurs. Le maire de Desbiens, Nicolas Martel lance également un appel aux entreprises envers sa municipalité. Ainsi, il estime qu’elle est prête à les accueillir pour l’implantation d’usines. En exemple, la municipalité vise par ailleurs Logistik Unicorp pour la transformation du chanvre en textile.

« C’est vraiment une culture en émergence. Il faut en profiter. Plusieurs autres régions envisagent ouvrir des usines de transformation.», C’est ce que confirme le maire de Desbiens, Nicolas Martel. « C’est un grand projet pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Au Québec, plusieurs régions se mobilisent autour de cette culture. Là où la production d’énergie verte a longtemps été mise de côté en raison de l’origine du plan et du THC. »

Saguenay-Lac-Saint-Jean © Laurent Silvani 2013

Les organisateurs s’attendent à recevoir entre 300 et 400 congressistes. En outre, les manufacturiers automobiles seront d’ailleurs invités. A noter que la municipalité compte bien faire de  la deuxième édition un exemple durable…

« Comme il s’agit d’une énergie verte, nous prônerons le développement durable afin de minimiser les coûts », conclut le maire.

Tags : chanvrechanvre industrielculturemetierplantationQuébec
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis