Guide pratique du microdosing ou micro-dosage ou consommer du cannabis sans interférer avec le quotidien

Le microdosing ou micro-dosage, est une méthode de consommation de petites quantités . Ceci afin de sentir les effets sans interférer avec la conduite dans la vie normale… La méthode est de plus en plus populaire dans le domaine du chanvre. Et beaucoup pensent que c’est l’avenir et la consommation de demain en matière de cannabis.

Appliquer sur soi le micro-dosage

Ces dernières années, le monde entre dans une nouvelle tendance en matière de cannabis, le micro-dosage (microdosing). L’expression « moins égale plus » dans le cas de la micro-dose de cannabis peut-être en effet le cas. En particulier pour les consommateurs qui veulent profiter des propriétés médicinales de la plante sans éprouver un effet psychoactif intense.

Qu’est-ce que ce micro-dosage ?

Le concept de micro-dosage n’a rien de nouveau. En fait, le micro-dosage reconnu et le plus courant fut utilisé dans le psychédélisme avec le LSD. On a constaté entre autre chose, que le microdosing améliore la créativité et contribue à un sentiment de contraste (du genre  » Paris est tout petit / C’est là sa vraie grandeur.  » ). À l’ heure actuelle, un groupe amasse des fonds pour mener à bien la recherche scientifique sur la question de la micro-dose au LSD. Ceci afin de vérifier les milliers de preuves anecdotiques récolter par les utilisateurs.

Le phénomène de micro-dose de cannabis est basé sur l’hypothèse similaire à celle de du psychédélisme: des effets escomptés sans être absorbé par des effets psychoactifs intenses. Ce qui pourraient éviter au sujet les effets secondaires d’une consommation excessive. Qui à vrai dire pour certains peut parfois les entraîner jusqu’à la paranoïa , des fous rire (pas bien grave), mais surtout la fatigue (parfois extrême) et plus encore… Le système de micro-dosage prend effectivement de très petites quantités de cannabis, afin de jouir des propriétés médicinales de la plante sans « se droguer » et sans éprouver des effets indésirables.

Le but de cette méthode est de prendre une quantité de cannabis et de coutume, sagement mesurée… Cette mesure inclue le niveau de THC, le composant du cannabis psychotrope et aussi le CBD, l’autre élément central du cannabis, qui ne provoque pas d’ effets psychoactives. Bien sur le tout sans éprouver ou être au bord d’un effet psycho-actif. Mais l’intérêt principal est de consommer de plus petites portions tout au long de la journée pour maintenir l’effet désiré…

Comment faire votre propre microdosing ?

Chaque consommateur est différent et le cannabis est consommé de façons variées. Par conséquent, afin de consommer par système de micro-dosage, quatre étapes principales sont nécessaires.

Étape 1: Trouver la quantité minimum de CBD / THC

Le micro-dosage est souhaitable pour fournir une quantité de 3-10 mg, et de voir comment elle affecte et atteint le résultat souhaité. Que ce soit pour un soulagement de la douleur, une amélioration de l’humeur, de créativité améliorée et ainsi de suite…

Dr Daston Solak , qui travaille avec les patients dans le Maine, Etats – Unis, et explore le système de micro-dosage, a expliqué la méthode dans une interview avec le magazine « Rolling Stone ». Selon le Dr Solak on doit s’abstenir de la marijuana pendant deux jours et le troisième jour consommer 1 mg de THC et le CBD, de préférence sous la forme d’huile et ne pas la fumer. Ceci pour la raison simple que çà fausse les mesures et elles doivent être précises surtout au début.

Avant la consommation on doit se poser trois questions / réponses sur une échelle de un à dix:

  • l’aisance respiratoire
  • détente, relaxation
  • sourire et satisfaction

Attendez 45 minutes, puis se poser à nouveau les mêmes questions… Si vous ne sentez pas la même chose, augmentez la quantité en mg. Répétez le processus pendant plusieurs jours tout en augmentant la dose avec de très petits incréments. Une fois que vous atteignez la bonne situation (avec changement dans la sensation), vous avez trouvé VOTRE dose minimale ajustée à votre besoin.

Étape 2: Trouver la fréquence appropriée d’utilisation

Une fois que vous trouverez la quantité exacte, consommez donc du cannabis à petites doses tout au long de la journée. Cette dose minimale se doit être ajustée dans le temps afin d’obtenir le résultat souhaité. Attendez que l’effet soit expiré pour consommer à nouveau. L’utilisateur doit vérifier combien de temps l’effet prend place, ce qui permet de déterminer la fréquence.

Étape 3 : Trouver un moyen de consommation appropriée

Le micro-dosage de cannabis peut être consommé en fumant (la méthode la plus courante), par évaporation ou en utilisant des comestibles. Dans les pays où le cannabis est légal, il est existe une pléthore de produits contenant des mesures exactes en CBD et THC. Ce qui est bien pratique notamment dans la mesure des souches , des huiles ou des produits alimentaires.

Récemment des entreprises ont identifié la tendance. Elles ont même développé des produits adaptés pour le système de micro-dosage. Ces produits sous supervision, d’une qualité méticuleuse, sont fait pour la santé et le bien être des clients.

Choisissez donc la manière la plus adaptée à vos besoins. Certains consommateurs seront intéressés par la discrétion et préféreront les comestibles. D’autres feront confiance à leur production et préféreront fumer etc…

Étape 4: L’augmentation de la dose

Une fois que vous obtenez le résultat souhaité, vient le temps d’augmenter la dose. Avec le temps, il est normal que l’utilisateur à plus d’endurance face à sa propre micro-dose de cannabis. Le secret est d’augmenter la dose le plus minimaliste que possible. Ceci permettra d’obtenir le même résultat. Pour ce faire, répétez la première étape et trouver à nouveau la quantité ajustée. Surprise elle n’augmentera pas de beaucoup.

Pourquoi se mettre au micro-dosage de cannabis ?

Le cliché des consommateurs de cannabis dans le sous sol des quartiers est mort il y a longtemps. Nous savons maintenant que les consommateurs de cannabis sont des hommes d’ affaires, des médecins, des ingénieurs, des constructeurs, des politiciens… Mais aussi et surtout, le consommateur de cannabis est un homme, une femme de tous les jours, qui peuvent être trouvé à tous les niveaux de la société…

Les raisons pour lesquelles ces personnes consomment du cannabis sont évidentes. La marijuana améliore souvent l’ humeur, soulage les sentiments d’anxiété et de dépression. Dans un terme plus médical, la plante soulage la douleur des blessures, des traumatismes ou des traitements médicaux. Elle améliore la créativité, l’ appétit, la confiance en soi etc…

Les consommateurs ne veulent pas toujours être sous l’influence psycho-active. Pour cela la micro-dose est la solution parfaite, pour ceux qui veulent rester « canna » toute la journée, et qui souhaite économiser la matière (surtout pour ceux qui l’achètent).

La fume traditionnelle n’est pas si adaptée au quotidien. La weed reste interdite majoritairement et beaucoup subissent les effets secondaires incluant souvent une paranoïa temporaire, de la confusion et parfois de la fatigue… L’herbe agit différemment sur les gens et pour ceux souhaitent consommer du cannabis et de continuer leur journée comme d’habitude, trouveront le système de micro-dosage particulièrement efficace.

Tags : Cannabiscannabis médicalcannabis thérapeutiqueCBDlifestyleLSDmicro dosemicro-dosagemicrodosingpsychédélismescienceTHC
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis