Culture & Grow

Une usine Pepsi transformée en une culture massive de marijuana

Une ancienne usine de Pepsi qui a été vacante pendant une décennie se réincarne en une culture massive de marijuana

Doyen Elements, une holding qui loue des biens immobiliers à des sociétés légales de cannabis, a acheté une ancienne usine d’embouteillage Pepsi dans le comté de Pueblo. À la fin de 2019, l’installation pourrait produire jusqu’à 33 tonnes de marijuana par an.

L’industrie de la marijuana pourrait sauver la zone d’une nouvelle dévastation.

Pendant de nombreuses années, l’usine de 104 000 pieds carrés à South Freeway a été utilisée pour l’embouteillage de produits Pepsi. Mais la compagnie de soda – comme l’industrie de l’acier – a quitté Pueblo County. Pueblo, autrefois était un centre économique. Mais ce centre névralgique a lutté pour se remettre de la chute du marché de l’acier de 1982. Son taux de chômage à 7,2%, se classe parmi les plus élevés au Colorado.

Depuis le premier dispensaire ouvert dans le comté de Pueblo en 2014, les installations de culture, les fabricants de produits infusés et plus de 100 détaillants ont créé plus de 1 300 emplois dans l’industrie. En 2015, plus d’un tiers des projets de construction étaient liés à la marijuana.

Selon un rapport récent dans Forbes, une filiale de Doyen Elements a acquis la propriété en 2015. Elle envisage de doubler l’espace de production et de créer l’une des productions les plus sophistiquées au Colorado. À la fin de 2019, l’installation pourrait produire jusqu’à 33 tonnes de fleurs de cannabis par an. Ces quantités pourraient générer environ 20 millions de dollars de ventes annuelles de marijuana.

Configuration High Tech

Pepsi a utilisé un système de filtration d’air et cette même technologie peut être utilisée pour injecter du CO2 dans les salles de croissance. Ceci permettra un rendement supérieur jusqu’à 30%. Doyen Elements prévoit également de faire équipe avec une société de robotique afin d’intégrer des robots capables de déraciner des clones et  boutures utilisées pour l’élevage du cannabis.

La marijuana a un statut juridique complet au Colorado, mais elle reste une substance réglementée au niveau fédéral. Doyen Elements veut capitaliser sur le marché en pleine croissance sans traiter directement avec la drogue de l’annexe I. La société espère d’être cotée en bourse assez rapidement.

« Nous aimons dire que nous pouvons tout faire pour [les opérateurs de cannabis légaux] à l’exception de moi physiquement et de couper des plantes », a déclaré Thompson à Business Insider.

Les nouvelles opportunités en matière de cannabis sont les bienvenues dans le comté de Pueblo, qui a fait faillite. Une fois que la usine de production de Pepsi est en marche, elle créera environ 160 emplois.

La reprise économique est en cours. Les fonctionnaires du comté disent que l’industrie génère près de 4 millions de dollars de recettes fiscales annuelles. A ce sujet, Thompson a déclaré que le projet a reçu toutes les signatures d’approbation, et à plus de 100% du quota espéré.

Tags : businessCannabiscoloradoculturegrowplantationscienceUS
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis