légalisation

Campagne de la Green Party en Nouvelle-Zélande

La Green Party de Nouvelle-Zélande intensifie la campagne d’utilisation personnelle de cannabis

Après des années de stagnation sur la question du cannabis, la Nouvelle-Zélande semble gagner un réel élan. Notamment elle intensifie la préparation de la réforme de la marijuana au sein de la Nation. En témoigne la nouvelle campagne de la Green Party, qui en appelle à la consommation personnelle de cannabis.

Recours collectif de soutien public

Au début de juin, Peter Dunne, ministre associé de la santé du pays, a annoncé que les médecins sont autorisés à prescrire la CDB. Ainsi, l’annonce était ciblé pour les patients qui en ont besoin. Une semaine plus tard, un projet de loi d’initiative parlementaire présenté par le Parti Vert (Green Party) a été choisi pour un débat au sein du gouvernement. La responsable politique, Julie Anne Genter, a déclaré que le projet de loi portait du poids en raison d’un «recours collectif de soutien public» sur la question.

Julie Anne Genter, Politicienne du Parti vert d’Aotearoa Nouvelle-Zélande

Au début du mois de juillet, dans le but de faire avancer le débat, la New Zealand Drug Foundation (NZDF) a organisé un colloque parlementaire qui a appelé à un marché réglementé du cannabis ainsi qu’à la décriminalisation de toutes les drogues. Le NZDF a également invité le politicien canadien et le président de la federal marijuana task force, Anne McLellan. Ceci dabs le but de parler de l’expérience du Canada en matière de légalisation du cannabis.

Cette semaine, le Parti Vert a intensifié ses efforts pour légaliser la culture et la consommation personnelles. Notamment en lançant sa campagne «420 raisons de voter Green». Le 12 juillet, le député du Parti Vert, Gareth Hughes a tweeté une photo à 16h20. Des autocollants nouvellement imprimés avec le slogan susmentionné:

En août dernier, la New Zealand Drug Foundation a publié un sondage qui a montré que 64% des répondants pensent qu’avoir une petite quantité de cannabis à usage personnel devrait légal (33%) et décriminalisé (31%).  En outre, avec une minorité (34% ) en faveur du maintien de l’interdiction.  » Les élections générales de la Nouvelle-Zélande auront lieu le samedi 23 septembre 2017.

Tags : Cannabiscannabis médicallegalisationMarijuanaNouvelle-Zélandepolitique
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis