Medical

L’alcool et non le cannabis, manipule la structure du cerveau

Une nouvelle recherche ne trouve aucun lien entre l’atrophie de l’hippocampe et l’utilisation du cannabis

Les lobbies gouvernementaux ont travaillé fort pour convaincre la population que le fait de fumer de la marijuana retourne le cerveau. Mais une nouvelle étude constate que c’est en fait le poison légal préféré de l’Amérique… L’alcool, peut entraîner une détérioration de la fonction cérébrale.

L’alcool manipule la structure du cerveau humain

Des chercheurs de l’Université du Colorado en collaboration avec le Oregon Health & Science Centre ont récemment publié une étude dans la revue Addiction. Celle ci constate que la consommation d’alcool est plus qu’un préjudice pour l’esprit. Et bien plus que l’utilisation du cannabis, car celui ci ne détériore pas le cerveau…

Cette exploration scientifique de la vérité derrière les risques mentaux potentiels associés à la consommation de ces deux substances a conduit les chercheurs à découvrir de fortes preuves que l’alcool manipule la structure du cerveau humain. Alors qu’en toute objectivité scientifique, le cannabis ne le fait pas et ne le fera jamais…

« La gravité de l’alcool est associée à un volume plus large de matière grise. Et notamment à une intégrité de la substance blanche chez les adultes. Ainsi qu’ à un volume de matière grise plus faible chez les adolescents », ont écrit les auteurs de l’étude dans leur conclusion.

Une vilaine atrophie de l’hippocampe, et de la matière cérébrale…

«Aucune association n’a été observée entre les mesures structurelles et l’utilisation de cannabis. Notamment sur 30 jours, chez des adultes ou des adolescents».

L’étude, qui a été signalée pour la première fois par NORML, s’inscrit parfaitement dans d’autres études de ce genre. Ce qui montre que la détérioration cognitive souvent attribuée à l’utilisation de la marijuana est le résultat d’abus d’alcool…

Imagerie de cerveau grâce au TEP (Tomographie à émission de positons). Effet de l’alcool./// PET scan pictures. Alcohol effects.

Autres études

En fait, une étude menée en 2015 dans le Journal of Neuroscience a révélé que la marijuana ne provoquait aucun changement dans la chimie du cerveau, mais l’alcool «a été associé sans équivoque à des effets néfastes sur la morphologie et la cognition du cerveau chez les adultes et les adolescents».

Cannabis is safe !

Plus récemment, une étude publiée dans l’édition de juin du British Medical Journal montre que même une consommation modérée d’alcool peut conduire à des «résultats indésirables du cerveau, y compris l’atrophie de l’hippocampe», un processus impliquant la désintégration de la partie du cerveau qui contrôle la mémoire et la navigation spatiale…

Tags : alcoolCannabisÉtuderecherchescienceUS
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis