Tendance du E liquide au cannabis pour la cigarette électronique

L’e liquide cannabis ou le cannabidiol (CBD) est un des 2 cannabinoîdes majoritaires dans la composition du chanvre. Il n’a pas les effets psychotropes du THC mais agit de façon significative sur le système nerveux en améliorant la concentration, diminuant le stress, et reste reconnu dans le domaine médical. Les E liquides au cannabis sont des liquides destinés à être inhalés grâce à un système de cigarette électronique (aussi appelée « vapoteuse »). La tendance se précise, le e liquide au cannabidiol (CBD) se déclare sain et d’une grande biodisponibilité pour notre corps.

E liquide cannabis au CBD (Cannabidiol)

Les e-liquides CBD sont destinés à une consommation par inhalation de vapeur à l’aide d’une cigarette électronique, aussi appelée vapoteuse. Le but étant d’inhaler de la nicotine en substitue de la cigarette, et avant tout de limiter les effets toxiques de la combustion, voire même pour certaines personnes diminuer la consommation globale de nicotine.

Ils sont généralement composés d’un mélange de propylène glycol ou de glycérine végétale, d’arômes et au cas échéant de nicotine. En somme, on peut produire un e liquide de cannabis 100% naturel et issu de produits non toxiques. Mais cette nicotine peut également être remplacée (ou combinée) avec un élément très présent dans le chanvre et le cannabis : le cannabidiol (CBD).

Le cannabidiol est un cannabinoïde aux propriétés non psychotropes, c’est-à-dire qu’il ne vous laisse pas stone. On lui reconnait cependant de nombreuses vertus curatives pour traiter convulsions, nausées, anxiété et bon nombre encore. Dans le cas du e-liquide, les faibles doses apportent un bienfait sur la concentration, et la relaxation. De plus selon de nouvelles études le cannabidiol (CBD) aide efficacement dans la lutte contre le tabagisme.

Notez toutefois, que l’e-liquide au CBD nécessite une e-cigarette adaptée qui chauffe le liquide à la bonne température pour permettre au CBD d’être correctement vaporisé. Donc une e-cig de 20-30 W qui chauffe à 180°C convient souvent très bien.

Les e liquides CBD aromatisés

Ces derniers sont issus d’une extraction conservatrice de toutes les molécules gustatives du chanvre, le goût est conservé plus la vapeur expirée reste inodore. C’est le gros avantage des cannabinoïdes est qu’ils n’ont ni odeur ni goût. Ce sont d’autres molécules qui en sont responsables, plus connues sous le nom de terpènes.

Dans ce cas viennent s’ajouter à leur composition des arômes naturels ou non. En général on retrouve sur le marché des goûts à la mangue, fraise sucrée, framboise, etc. Bien sûr ces parfums sont des exemples d ‘Arômes commercialisés, au même titre que dans l’industrie alimentaire… Les arômes artificiels permettent théoriquement d’obtenir les goûts les plus originaux. Mais l’e liquid le plus intéressant serait celui qui sauvegarde les terpènes de certaines souches de cannabis comme le ß-Caryophyllène, le Terpinolène, le ß-Ocimène, et le classique Limonène (citron).

L’e liquide cannabis au THC

Ces e-liquides sont fabriqués de la même manière que les e liquides au CBD, ils ne sont cependant pas légaux partout par non utilisables pour ses vertus médicales. Les e-liquide THC sont beaucoup moins contrôlés puisqu’ils contiennent du THC, substance psychotrope prohibée pour son usage récréatif. La majeure partie des produits commercialisés sont élaborés à base de THC de synthèse avec des molécules type JWH-018 ou autres molécules étranges…

Sachez que les effets de ces cannabinoïdes de synthèse sont reconnus comme dangereux. Ils agissent sur les mêmes récepteurs que le THC naturel mais de manière plus « incontrôlable »… Les mauvais retours d’expérience sont nombreux et parfois effrayants. Au mieux, faites votre propre e liquide.

La biodisponibilité du e liquide CBD

La première étude scientifique consacrée au vapotage du CBD (« Protocole pour l’administration de cannabidiol (CBD) et de CBD combiné au ?9-tetrahydrocannabinol (THC) par vapotage ») a été écrite par des chercheurs de l’université de Wollongong en Australie, en octobre 2014. Cette recherche mentionne que l’administration intrapulmonaire de cannabinoïdes est considérée comme un mode d’absorption efficace. Puisqu’elle s’accompagne d’une action rapide et d’une grande biodisponibilité systémique. Le vapotage de cannabinoïdes est un mode d’administration intrapulmonaire sécuritaire puisqu’il ne comporte pas les risques associés à la combustion. En outre, l’étude conclut que manger du CBD n’est pas efficace, s’en injecter est dangereux, les fumer est aussi dangereux et inefficace, les vapoter s’avérant la meilleure option.

Vapoter du CBD reste une tendance en plein expansion. Ainsi, le côté « clean » pour la santé et doux en son effet assure une consommation modérée et sereine d’une molécule déjà présente dans nos récepteurs nerveux. Le marché est en cours de construction mais certains experts de la culture commencent à tirer les meilleurs extraits possibles afin d’assurer une grande qualité de produit final. Ne consommez surtout pas de molécules de synthèse et optez au maximum pour une garantie naturelle et organique de la matière première.

Tags : CBDchanvrecigarette électroniquee-cigarettee-liquideÉtudetabacTHCvapoteuse
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis