Medical

L’administration de CBD réduit la pression artérielle

Le CBD réduit la pression artérielle, et la réponse cardiovasculaire au stress

Les études épidémiologiques ont montré une relation positive entre le stress à long terme et le développement de maladies cardiovasculaires. Le CBD (canabidiol) est actuellement l’objet de nombreuses recherches en raison de son potentiel thérapeutique.  Et selon les dernières données d’essai clinique publiées en ligne dans Journal of Clinical Investigation : L’administration orale de la CBD est associée positivement à une pression artérielle réduite chez des volontaires sains.

Le CBD dans les troubles du système cardiovasculaire

Les facteurs comme l’isolement social, le statut socio-économique, la dépression, la vie stressante et la vie professionnelle et l’anxiété sont associés à un risque accru de développement et d’une progression accélérée des maladies cardiovasculaires. Les directives européennes actuelles sur la prévention des maladies cardiovasculaires ont souligné l’importance de s’attaquer à ces facteurs. Ainsi, le stress mental induit une ischémie myocardique chez les patients atteints d’une maladie coronarienne.

Le système cardiovasculaire

Les cannabinoïdes (CB) sont des composés qui se lient aux récepteurs CBD. Ils sont structurellement similaires aux composés qui se lient aux récepteurs CB. L’autre phytocanabinoïde majeur est le cannabidiol (CBD), qui n’a pas de propriétés psychoactives. En outre, il a été démontré que le canabidiol a des propriétés anti-inflammatoires, anticonvulsivantes, antioxydantes, anxiolytiques, anti-nausées et antipsychotiques. On le trouve même être thérapeutique dans les cas d’AVC. Un certain nombre d’études pré-cliniques ont également prouvé des effets bénéfiques du CBD dans une gamme de troubles du système cardiovasculaire.

L’étude

Les chercheurs de l’Université de Nottingham ont évalué les effets d’une dose orale unique de 600 mg d’extrait de CBD par rapport au placebo chez neuf sujets masculins. Ils ont conclu que l’administration de cannabidiol réduit la tension artérielle systolique et le volume vasculaire. C’est à dire, la quantité de sang pompé par le ventricule gauche du cœur en une contraction. Une fréquence cardiaque accrue a été observée suite à l’administration de la CBD. Mais aucun événement indésirable n’a été signalé par les participants pendant ou après les séances d’étude. Les auteurs ont conclu:

« Nos données montrent qu’une dose unique de CBD réduit la pression artérielle au repos. Et dans la réponse de la pression sanguine au stress, en particulier le stress au froid. » – « Cela peut refléter les effets anxiolytiques et analgésiques du CBD, ainsi que tous les effets cardiovasculaires directs potentiels… D’autres recherches sont également requises pour déterminer si le CBD a un rôle dans le traitement des troubles cardiovasculaires tels qu’une hypertension. »

Les études sur les animaux montrent également que le canabidiol module la réponse cardiovasculaire au stress Ainsi, le CBD diminue la réponse cardiovasculaire au stress après l’administration d’une dose unique de CBD (600 mg). Ceci avec l’hypothèse que la pression artérielle serait réduite par la CBD. Ainsi, le cannabis a de multiples effets souhaitables sur le système cardiovasculaire.

Tags : cannabinoïdescannabis médicalcannabis thérapeutiqueCBDrecherchesystème endocannabinoïdetraitement
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis