Culture & Grow

6 questions les plus courantes posées par les Growers débutants

La culture du cannabis n’est pas chose complexe.

Internet ne manque pas de guides de culture en ligne, en un simple clic vous trouverez tous ce dont le cultivateur a besoin. Néanmoins, il y a quelques questions de base qui se répéte plusieurs fois. Nous avons repris six questions que les debutants se posent le plus souvent .

La culture du cannabis en intérieur est certainement un passe-temps amusant, enrichissant et très satisfaisant: en moins de 16 semaines , le cycle de vie de la plante se déroule en quatre étapes – la germination, la croissance, la floraison et la récolte.Pour beaucoup, c’est la première fois qu’ils se lancent dans un processus impliquant la culture de plantes. Dans ce cas , l’on retrouve souvent plusieurs questions fondamentales, mais nous traiteront ici les plus importantes et pertinentes. Nous avons choisi les six questions les plus courantes chez les producteurs débutants.

1.Quand, comment et combien d’eau pour irriguer nos plants ?

Un arrosage adéquat est la partie la plus importante du processus de croissance. Le cannabis maintient sa croissance grâce a l’alternance de cycles de sécheresse et d’humidité du sol. Dans la plupart des cas, le substrat ( terreau , coco , fibre de verre , eau , etc ) est arrosé tous les deux à trois jours, mais il est conseillé de surveiller et d’examiner régulièrement la situation car cela dépend aussi de facteurs tels que l’âge de la plante, les changements de température, l’humidité dans la pièce , etc . Vous pouvez vérifier le niveau d’humidité du substrat en insérant un doigt sur la couche supérieure de la terre ( environ 1 a 2 cm ), si vous sentez une légère humidité, l’arrosage n’est pas nécessaire. Si c’est complètement sec, il faudra arroser.

Le cannabis maintient sa croissance grâce a l'alternance de cycles de sécheresse et d'humidité du sol
Le cannabis maintient sa croissance grâce a l’alternance de cycles de sécheresse et d’humidité du sol

En ce qui concerne la manière et la quantité d’eau, si elles ont été irriguées à la main, préféré un arrosage en plusieurs fois et en douceur avec l’eau sur toute la surface de la terre , en attendant quelques secondes que la terre absorbe l’eau avant de continuer . Un bon signe est la fin de l’infiltration de l’eau d’irrigation à travers les trous de drainage au fond du pot. La quantité recommandée serait d’environ 20% de l’écoulement (de l’eau qui a coulé à partir du fond) pour chaque arrosage, ce qui signifie que pour chaque tranche de 5 litres d’irrigation iront au moins un litre. Il est vraiment nécessaire d’effectuer des mesures dans chaque irrigation. Assurer un flux constant d’eau est aussi des trous de drainage suffisant.

Par rapport à l’arrosage en pot, le système d’arrosage hydroponique (culture Hydro)  est un processus qui dépend du système et du type de substrat utilisé . Dans tous les cas, il est recommandé aux producteurs débutant de commencer a apprendre en pot avec du terreau pour au moins quelques cycles d’expériences au préalable avant de passer en hydroponie.

2.Quel est le volume recommandé pour la culture de Cannabis en pot ?

La phase de croissance est très importante. D’une part, en extérieur ( outdoor ) une bonne exposition durant la journée au soleil , un système racinaire et un espace de vie suffisant assura une croissance efficace et plus tard une floraison intense. D’autre part, les cultures en intérieur ( indoor ) sont souvent en pot dans un espace limité, et il faut alors se contenter d’un plus petit volume de plantes, plus petites ainsi que les pots.

cannabis pots terreaux

La recommandation pour le volume du pot en début de croissance est d’au moins 3 litres / mois

La recommandation générale pour le volume du pot en début de croissance est d’au moins 3 litres / mois, dans le cas de manque d’espace, ou de 5 a 6 litres environ / mois pour une culture quand il n’y a pas de limite d’espace. Par exemple, la croissance est censée durer environ 4 mois, le cannabis aura besoin de pot de fleurs d’un volume minimum de 11 a 12 litres quand l’idéal serait de 24 litres (plus si possible).
L’idéal se situe dans des pots de fleurs de 80 litres. Bien sûr, en ce qui concerne la culture en Hydro, la situation est différente et dépend de facteurs tels que la nature du système et de l’élevage. En gros, on peut dire que dans la grande majorité des cas, les plantes cultivées dans le système hydroponique auront besoin d’ un petit pot pour toute la durée de la vie de la plante ( pot spécial pour hydroponie , différent de la culture en terre ) contrairement a la culture en terre qui demande plusieurs pots et plusieurs rempotages (1 pot de 2 litres et 11 litres nécessaires au minimum /plante )

3.Quand et comment dois-je utiliser les engrais et terreaux ,a quel fréquence , quel dosage ?

Lors de la culture du cannabis en terreau, les cultivateurs ont tendance dans de nombreux cas a ne pas ajouter d’engrais pendant les premières semaines après la germination. Le concept est d’arroser la plante avec de l’eau propre. Au bout de deux ou trois semaines de croissance , on peut commencer le programme d’irrigation d’engrais.
La raison pour laquelle il faut attendre avant une phase d’engrais est que lorsque la plante est à ses premiers stades de développement ( germination ) la plantule n’a besoin que d’une quantité de nutriments minime pour assurer une première croissance . La plupart des types de terreaux en pépinière contiennent des éléments fondamentaux pour les première semaines de culture du cannabis, donc il n’y a pas vraiment besoin d’intervenir en ajoutant encore plus d’engrais, au risque de causer des dommages voir la mort de la plante par un sol trop riche. Cependant, une alimentation contrôlée et mesurée ne cause aucun dommage , ou minimes.

fertilisation
fertilisation

Lorsque la plante a déjà plusieurs semaines , on peut commencer à utiliser les engrais appropriés ( engrais Grow= croissance ) . Dans la plupart des types d’engrais , il est conseillé de commencer a fertiliser en divisant par 2 les dosages d’engrais ( dosage expliquer sur les engrais par les fabricants ) et d’augmenter progressivement la quantité au fil du temps et en fonction du développement des plantes et de ses réponses. Cependant s’il vous plaît noter la dose recommandée par le fabricant et toujours examiner comment la plante répond à chaque fois que la quantité d’irrigation d’engrais augmente . Contrairement au sol, les culture hydro doivent être fertiliser dès le premier jour est sont très très sensibles au moindre écart de dosage , de PH ou de température de l’eau avec engrais ..!

En termes de types de Fertilisant, le fumier peut être acheté . Cet engrais fournira généralement tous les éléments nutritifs nécessaires à l’ensemble du cycle de vie de la plante de chanvre. De nombreux producteurs préfèrent choisir des terreaux fertiliser « désignés »  qui peuvent être obtenus principalement en boutiques, magasins , growshop , boutiques pour hydroponie. Ils seront bien sûr beaucoup plus cher et offrent des nutriments supplémentaires avec divers enzymes et additifs dans le cadre de l’enveloppe globale.

Les meilleurs producteurs débutant recommande de ne pas faire s’envoler le coût avec des achats de terreaux ou fertilisants de marques et de produits aux grands noms, mais conseil des terreaux enrichis de base composés de composts , terres , perlite , vermiculite etc et d’une petite dose d’engrais essentiellement soluble pour la période de croissance, parfois une base d’engrais pour la période de floraison, et peut-être une autre extension PK (phosphore et potassium) pour les stades de floraison de pointe.

Ces engrais de base contiennent tous les éléments nécessaires pour le cannabis et ne devrait pas coûter plus d’environ 6 Euros les 20 litres . Après avoir connu un cycle ou deux avec un engrais de base, le cultivateur sera en mesure d’obtenir une meilleure indication sur la nécessité , ou pas , d’ajouter d’autres additifs ( stimulateur de racines , booster de vitesse , etc )

4.Quel type de lampe est nécessaire pour certaines plantes d’intérieur?

Parfois, les cultivateurs débutant font une grosse erreur de penser que l’intensité et la puissance de l’ampoule électrique seules servent a la croissance des plantes cultivées. Certains utilisent des petites leds ou des lampes halogènes alors que le spectre lumineux ( en Kelvins ) ne corresponds pas du tout a la bonne croissance des plantes ! Mais en matière de croissance indoor avec un éclairage artificiel, le paramètre principal, qui est réellement nécessaire , est d’examiner l’espace intérieur utilisable existant que nous avons. Par exemple, une surface de 1 m² peut servir pour faire une seule grosse plante ou de faire une douzaine de petites plantes  avec le même éclairage.

lampe ballast cannabis
lampe pour plantes d’intérieur

Voici une évaluation générale des zones de croissance compatible:

L’ampoule de 150W s’adapte a une surface d’environ 50cm2

Ampoule 250w s’adapte a une surface d’environ 65 cm2

Ampoule de 400W elle , s’adapte a une surface 80 cm2

L’ampoule de 600W s’adapte a une surface d’environ 1 m².

Ce calcul vaut pour les lampes « décharge à haute pression » (HID). Ces ampoules de croissance sont considérés comme les plus communes . Elles contiennent des gaz et produisent potentiellement une lumière elle-même extrêmement élevé. Il existe deux types de lampes HID qui sont largement utilisés des producteurs de cannabis: les MH et HPS. La différence essentielle entre les deux ampoules est la couleur ( ou spectre ) diffusée.

HID-SYTEME CANNABIS CULTURE
HID

Pour l’halogénures métalliques (MH) : elle produira un halo bleu clair de couleur blanche , utilisée pour la phase de croissance du cannabis.

Hight Pressure Sodium (HPS) : elle produit une lumière de couleur jaune orangée pour mieux correspondre au stade de la floraison du cannabis.

Hight Pressure Sodium (HPS)
Hight Pressure Sodium (HPS)

L’inconvénient de ces ampoules est leur très forte consommation d’énergie et la chaleur intense qu’elles émettent. Cependant, il y a des ampoules alternatives sur le marché qui comblent aujourd’hui ces lacunes:

Les lampes fluorescentes : la culture du cannabis à l’aide de lampes fluorescentes est recommandé principalement pour une utilisation pour les boutures et les semis dans la première période de croissance – cette ampoule bleue produit un minimum de chaleur émise, ce qui permet l’installation de l’ampoule très proche des plantes et est bien dans de petits espaces de cultures. L’utilisation de Fluorescentes pour la floraison ( lumière jaune /orangée ) n’est pas recommandée , la faible intensité lumineuse est son handicap.

Ampoules LED : l’éclairage LED ne dégage quasi -aucune chaleur et vous permet de choisir entre la lumière du spectre bleu pour la croissance et celle du spectre rouge pour la floraison . Cela permet de planifier de façon appropriée et avec précision les besoins de la plante et il n’y a pas besoin de remplacer les ampoules ou lampes . Pendant les étapes de la croissance et de la floraison , on peut exécuter un cycle de croissance entière avec la même lampe – lumière bleue sera utilisé pour combiner la croissance et le stade de la floraison de la lumière rouge.

En dépit de tous les avantages importants liés aux ampoules LED , elles ont aussi des points négatifs est qui sont importants de prendre en compte. D’abord le coût de ces ampoules fluorescentes sont significativement élevés a l’achat par rapport aux lampes HID. Le second inconvénient est le fait que le marché est inondé de modèles de différents pays et de différentes sociétés de production, ce qui rend difficile pour les producteurs de cannabis de choisir la bonne LED. En même temps , dans les rapports des cultures et des images de pièces de cultures impressionnantes sous LED , vous pouvez trouver un bon nombre d’histoires de mauvaises récoltes. Si vous décidez de choisir des ampoules LED et qu’elles ne veulent pas fonctionner ou mal alors c’est que le modèle acheté est trop mauvais, bien que beaucoup moins cher que les autres, mais à la fin de la journée elle ne fonctionne tout simplement plus !

En ce qui concerne la zone de couverture des ampoules HID, il y a une règle générale recommandé : entre 0.5 et 1Watt/cm2 pour bien se développer en croissance. La règle correspond à peu près a l’évaluation de l’éclairage de la zone de couverture ( ci-dessus ) et peut également être utilisé pour sélectionner le type d’ampoule , fluorescente ,économique ou LED. Dans tous les cas, il est recommandé de se référer aux recommandations du fabricant.

5.Quand la plante de cannabis est prête pour la récolte ?

Bien qu’il existe assez peu de tutoriels sur le sujet, expliquant de manière simple comment savoir quand le cannabis est prêt pour la récolte, il semble que beaucoup ont encore du mal a soulever cette question et de la difficulté à diagnostiquer la date de récolte correcte.

La méthode la plus reconnue au moment de la récolte est de surveiller le changement de couleur du pistil ( pistils 80% orangés et non blanc) . Ceci est une méthode très simple qui ne nécessite pas un équipement d’accompagnement pour l’exécuter. Après la transition de la période de croissance des plantes a la période de floraison , des pistils de couleurs de l’ombre blanc-gris vont virées a l’orange-brun a l’approche de la récolte.

Quand au moins 75% -80% des poils blancs ont viré à l’orange-brun , alors c’est généralement le temps pour la récolte.

Un second procédé est une analyse de trichome les glandes de résine qui couvrent le cannabis. Pour vérifier les trichome on utilise un équipement optique de base fondamentalement nécessaire.Une loupe ne permet pas toujours au producteur d’obtenir une image assez claire des trichomes et il est donc conseillé d’acheter un petit microscope avec une puissance de grossissement d’au moins 30 fois et d’en choisir un qui vous est livré avec une lampe de poche intégrée. Le prix moyen est entre 15 à 45 Euros et vaut bien l’investissement.

Le trichome a une forme unique. Il ressemble a un champignon (un long tronc avec une boule en haut) et sa couleur changera au fil du temps. Dans un premier temps , toutes les boules des trichome sont claires et transparentes, mais plus tard une partie de ces  »boules »  changera de couleur progressivement . A la fin du processus , les trichomes auront une teinte orange-brun

Le temps jusqu’à la récolte et la couleur des trichomes ont un impact sur l’effet psychoactif du produit final et il est de coutume d’associer des couleurs à certains effets.

Quand une petite partie des têtes de trichome deviennent laiteux, un léger effet ‘high ‘ est créer, édifiant et énergique.

Faire la récolte quand la plupart des trichomes ont un teint laiteux et l’autre moitié transparente donnera moins d’impact et aidera quand vous ferez un peu d’exercice physique.

La récolte du cannabis quand presque tous les trichome sont déjà d’une teinte brunâtre causera un résultat final étonnant avec un effet physique lourd et scotchant.

6.Quand passer de la période de croissance a la floraison?

Le cannabis a deux périodes principalement importantes : une phase de croissance et une de floraison.

Au cours de la croissance les lampes doivent fournir une lumière régulière et continue pendant 18 heures max par jour. Au cours de cette période de croissance , se développera un système racinaire étendu, la tige et les branches fortes qui aideront à faire et a garder de belles têtes couvertes de résines .

floraison 43 em jour
floraison 43 em jour

Dans la deuxième étape, la floraison, la plante commence à produire des fleurs à chaque bout de branches ou de bifurcation de branches . Le cannabis est une plante à courte durée de jour (ou plutôt une longue nuit), ce qui signifie que la plante commence à fleurir lorsque les heures d’obscurité sont de plus de 10 heures de nuits totale (selon l’espèce).

La nature montre que le processus de création de fleurs de cannabis commence à se produire vers le mois de Septembre, quand les jours commencent à raccourcir et l’obscurité saisir une plus grande partie de la journée. La floraison en culture indoor ( en intérieur ) se déclenche au moment du passage a 12 heures d’obscurité par jour et du changement de couleur du spectre lumineux ( changement de la lampe et de la durée d’éclairage a 12h max )

Il y a une différence entre les périodes, en termes de besoins alimentaires de la plante: un cannabis en phase de croissance a besoin de quantité relativement importantes d’azote et pendant la phase de floraison dans une moindre mesure mais encore nécessaire .

En parallèle, il est nécessaire d’augmenter les doses de phosphore et de potassium tout en diminuant l’azote pour la période de floraison.

En culture d’intérieure se pose le problème sur de longues périodes de cultures (longue croissance+flo). Nous aimerions tous avoir dans nos mains une grande plante autant que possible, car une grande plante en fin de croissance donnera une grosse récolte finale a la fin.

Ce n’est pas nécessairement vrai et donc la question est de savoir quand est-ce le meilleur moment pour passer au stade de la floraison des plantes?

Une erreur commune des débutants est de ne pas correctement calculer la taille de la plante restante de l’espace vide . Comme la plante au stade de la floraison continue de croître en hauteur , lorsque la plante est trop élevée (grandes) , les tetes ,feuilles et branches pourraient être   »a l’étroit » par rapport a votre espace de culture ou trop proche des lampes . Dans une telle situation, la plante ralentit sa croissance et l’humidité augmente énormément !  ce qui peut provoquer l’apparition de moisissures , d’insectes nuisibles et le pourrissement de la récolte devenue ainsi impropre a la consommation !

Il n’y a pas de durée ou de calendrier de la transition vers la phase de floraison, et cela dépend de plusieurs facteurs: le type de variété utilisé, l’espace , l’âge et l’état de santé des plantes, des caractéristiques du système (sol / substrat) de la méthoe de pousse (SOG, SCROG, etc.) et bien sûr la quantité de temps utilisé pour la croissance.

La règle de base pour tenir dans la plupart des cas est de commencer a examiner de près les plantes ( lorsque les plantes sont a environ la moitié de leur taille finale ), a mi-hauteur ainsi que le haut des plantes et la lumière en 12/12 .

Remarque: La transition vers la phase de floraison est importante car la plante doit etre saine et en bonne santé. Si la plante est infectée par des parasites, souffrant d’un manque de nutriments ou/est dans un état de stress pour une raison quelconque, il est conseillé (si l’on peut) de poursuivre la phase de croissance , le temps de résoudre le problème et passer à la floraison seulement après l’amélioration de la condition de santé la plante.

JD yodA

The author JD yodA

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis