Culture & Grow

Auto floraison, l’évolution d’une génétique attractive

Auto floraison, l’évolution génétique des graines auto-florissantes

Sans doute le développement le plus intéressant dans l’industrie du cannabis au cours des dernières années est en ce qui concerne les graines de cannabis auto-florissantes, alias la graine « automatic »,  ou à auto floraison. On sait que la meilleure génétique autoflow a tendance à produire un rendement supérieur par rapport aux variétés traditionnelles (photopériode classique) qui se développent sur une période similaire. La force des automatiques et des traditionnelles est assez similaire depuis de nombreuses années. Mais comment l’évolution des graines de cannabis à auto floraison a-t-elle eu lieu ? 

Graines auto floraison de 1ère Génération

La 1ère génération des « automatics » peut être décrite comme une génération qui a fourni une preuve de concept. Et qui a jeté les bases du développement  pour les futures générations. Cela débuta dans les années 80 et 90, lorsque les autos ont été distribuées sur le marché par «Joint Doctor». Joint Doctor est un breeder (éleveur) influant, basée au Royaume-Uni, qui a changé l’histoire du cannabis à auto floraison avec l’introduction de sa souche « Lowryder ».

La Lowryder

Ils ont estimé que s’ils donnaient au plant de cannabis l’opportunité de s’épanouir pendant plus de vingt heures par jour, cela donnerait à ces plantes l’avantage concurrentiel par rapport aux souches traditionnelles. Le nombre de bourgeons étaient certes supérieur sur une période bien plus courte. Mais, la 1ère génération de ces plantes de cannabis n’avait pas un rendement aussi élevé que les plantes à photopériodes. Pire elles souffraient d’une réduction significatif en terme de puissance… L’industrie du cannabis n’a pas vraiment accordé beaucoup d’attention à ces automatics de 1ère génération. Mais le travail s’est poursuivi durant des années pour donner naissance à la 2ème génération.

Graines auto floraison de 2ème Génération

Le potentiel de la 1ère génération a démontré à la communauté qu’il était possible d’améliorer le rendement et la puissance des automatics. Ainsi commença de longs travaux visant à créer une 2ème génération autoflow génétiquement plus attrayante. Les breeders se sont concentrés sur la création de ces graines auto-florissantes sur une période comprise entre 2005 et 2010. Bien que le rendement et la puissance furent améliorés au cours de cette période, un travail était encore nécessaire pour améliorer et maximiser le potentiel des automatics que nous connaissions.

Le cannabis à auto floraison ne réagit pas aux modifications de la photopériode, mais fleurit en fonction de son âge

Automatic de 3ème Génération

Avec l’avènement de la 3ème génération, l’attente en valait certainement la peine. Cette génération à auto floraison sont les graines que l’on voit sur le marché aujourd’hui. Les producteurs les plus expérimentés parviennent à obtenir des rendements impressionnants de 100 à 200gr  à partir de leur plant automatic. Il est maintenant pratiquement impossible de distinguer la différence entre la force (puissance) des variétés traditionnelles et des variétés dites automatiques.

White Diesel Haze à quelques jours de la récolte

Mais, il faut garder à l’esprit qu’il existe encore une différence entre les banques de semences premium qui peuvent offrir une véritable automatic de troisième génération et les autres banques de semences qui proposent des graines qui manquent de puissance et de rendement…  Assurez-vous de faire vos propres recherches et vérifiez les examens des banques de semences (seeders) que vous souhaitez utiliser. Bien sûr, avoir les meilleures graines automatiques de 3ème génération est important, mais plus important est le succès du processus d’auto floraison. Utilisez l’expérience de la banque de semences et les techniques utilisées pour maintenir des résultats cohérents.

La génétique autoflow peut-elle être utilisée à la maison ?

Il devient rapidement devenu que la nette majorité des producteurs utilisant une automatic ont négligé le concept de longue date de ce qu’on appelle la «phase de floraison». Lorsque les autoflows sont cultivées à la maison, les producteurs auront seulement besoin d’un milieu de culture avec une source lumineuse à 20h par jour. Bien qu’étant une technique simplifiée, le home grower doit impérativement s’en tenir à 20h !

Pineapple express automatic (Barney’s Farm)

Planter une graine auto florissante tous les 7 jours, permettra donc la récolte d’une plante mûre à mesure de son échéance. Ce processus permet de configurer un flux continu dans une seule et même salle de croissance.  De ce fait on pourra récolter très régulièrement dans un petit placard (tente de culture)… C’est sans doute la meilleure technique pour élever du cannabis à la maison.

Autoflow pour une croissance en extérieur

Si vous préférez cultiver vos automatiques à l’extérieur, il vous faut savoir que ces plantes de cannabis auto-florissantes ont une période de culture de trois mois. A la fin de cette période, la récolte… Ces plants de cannabis ont tendance à croître jusqu’à une hauteur d’environ 1 mètre. Si vous souhaitez garder votre culture à l’abri des regards, c’est la solution idéale. Si vous souhaitez récolter du cannabis en extérieur en plein milieu de l’été, l’utilisation des « automatiques » est probablement la seule façon d’atteindre cet objectif.

Les automatiques s’expriment très bien en extérieur

Si vous vivez dans un climat « méditerranéen », vous obtiendrez deux ou même trois récoltes automatiques au printemps, en été et en automne.

La génétique Super Auto

Les Super Autos, ces variétés créées par Flash Seeds offrent aux producteurs des plantes sativas plus grandes (pour de l’autoflow), dans une photopériode plus courte. La Super Auto, est également appelée l’Amazonian Auto. Ce genre de cannabis commence à fleurir après une période végétative plus longue que les autres automatiques, soit 28 à 32 jours. Les Super Autos peuvent atteindre des hauteurs supérieures à plus de 5 pieds (1 mètre 50). Mais la plus haute a été mesuré à une hauteur étonnante 8 pieds (2,40 m)!

Les « super automatiques » mettent plus longtemps à fleurir, mais donnent des récoltes abondantes

La durée de vie d’une Super Auto est comprise entre 90 et 100 jours. C’est un peu plus long que les autoflos déjà connues. Mais la durée de vie légèrement plus longue permet au phénotype sativa de s’exprimer pour permettre un rendement plus élevé. La génétique Super Auto (ou Amazonian Auto) nous offrent des variétés très intéressantes. Elles sont donc à surveiller de près, car elles feront partis intégrante de l’avenir de l’industrie du cannabis.

Tags : autofloCannabisculturegrowplantation
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis