Culture & Grow

Les 5 idées reçues sur la culture à la maison

Les 5 idées reçues sur la culture du cannabis chez soi

Beaucoup pensent que pour cultiver du cannabis il faut beaucoup d’argent des connaissances et du professionnalisme, mais la vérité est quelque peu différente. Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, la culture du cannabis est un artisanat simple et assez facile même. Il est vrai qu’il y a beaucoup à apprendre et approfondir avant de se spécialiser. Mais la vérité est que tout novice peut planter une graine dans le sol et s’attendre à des résultats raisonnables. Cependant, il y a encore des cultivateurs potentiels, forcés à abandonner ce passe-temps merveilleux suite à certaines idées reçues. Voici cinq erreurs et idées reçues chez les producteurs de cannabis débutants :

1. Exige beaucoup d’argent

Ceci est probablement l’un des mythes les plus courants. Celui ci a causé à quelques bonnes personnes a une capacité financière limitée, à abandonner l’idée d’une croissance en intérieur. De toute évidence, une culture indoor nécessite un équipement de base qui simulera les conditions naturelles. Cependant, il est pas nécessaire d’acheter la meilleure qualité et le plus cher pour obtenir des résultats satisfaisants.

Culture indoor sous LED, adaptée aux … tomates

Pour le débutant qui souhaite élever une plante ou deux, il existe un équipement de base, un  « Starter Kit » pour une croissance intérieur. A savoir que le potentiel de rendement obtenu est certainement moins cher que l’achat du cannabis sur le marché noir.

Un « Starter Kit » version +

Quand on en vient à élever du cannabis en extérieur, on peut dire que la conception intelligente de l’emplacement de la plante peut mener  à une augmentation du rendement. Avec un besoin minimal d’intervention, les dépenses connexes et le potentiel de production des cultures sont très avantageux.

2. Avoir une connaissance professionnelle

Il est évident que les connaissances professionnelles préliminaires peuvent contribuer à un monde meilleur… Mais même ici il est nécessaire d’atteindre des résultats satisfaisants, tout en étant satisfait.

En premier lieu, aimer la plante

Il est surprenant de voir au combien certaines souches de cannabis s’accommodent à des conditions extrêmes. Il vous suffira juste d’améliorer quelques compétences de jardinage. Et surtout de faire çà avec un petit peu d’amour, de persévérance et vouloir un peu plus apprendre sur le sujet… Ce qui est à la portée de tous !

3. La technique est plus importante que la génétique

Bien que le développement des compétences de jardinage est une partie importante, elles peuvent atteindre une certaine limite. Les connaissances théoriques et l’expérience pratique sont des choses qui vous aideront à tirer le meilleur parti des graines à votre disposition. Mais toute la plante cannabis est limitée à un certain niveau en fonction de sa génétique.

Pour un débutant, rien de mieux qu’une génétique claire

Une fois que la plante a atteint son potentiel génétique maximal, il n’y a pas de technique qui en tire encore plus d’avantage. La génétique des graines est primordiale. Ceci permettra d’améliorer considérablement l’expérience de croissance du début à la fin de votre culture. Il existe un dicton dans le milieu :

« bonne génétique représente 50% du travail ».

4. Les graines pour débutants

Faux et totalement… Ces« semences» sont issus de culture dont la génétique a été mélangé, et bien souvent au hasard… Une idée reçue est de croire qu’on s’en sortirait mieux avec ce type de graine, ou des graines prématurées… Et que cela reste un excellent outil d’apprentissage. On les recommanderait presque à des cultivateurs débutants…

Le « cadeau » empoisonné…

Bien qu’il réside une logique à cette compréhension, la qualité des semences issues d’une source non fiable ou des graines prématurées (qui ne sont pas à 100%) impliqueront une croissance faible. De plus elles seront hyper sensibles aux parasites et à toutes conditions inappropriées… Pour un débutant, elles conduiront à l’échec de la culture, et de la récolte.

La Skunk#1 une valeur sûre pour débutant

De plus les caractéristiques d’une plantation inconnue peut réellement endommagée la génétique…  Eviter toutes provenances douteuse, le résultat peut être catastrophique. Il est fortement recommandé de vous procurer une génétique sûre, même conseillée pour les débutants. En effet il n’est pas nécessaire de prendre la graine la plus chère chez  votre seeder favori. Et de ce fait, vous aurez une nouvelle recrut génétiquement reconnue pour vos prochaines aventures ^^

Aromatiser vos plants de cannabis…

Ceci est l’une des idées reçues les plus amusantes mythes et la plus crétine qu’on connaisse… Mais aussi une des plus meurtrière…  Arrosez vos plantes de cannabis au jus de fruit, ou à d’autres substances ( souvent illicites) encore plus meurtrières. Au mieux, cela ne changera rien. A contrario, vous tuerez tout simplement votre plante. Améliorer le goût ou l’effet en intoxicant la plante est tout simplement la plus comique des arlésiennes…  Cela causera plus de mal que de bien, évidement…

Le Cannabis n’est pas une plante « cannibale »

Si vous insistez toujours à expérimenter cette technique, il est préférable de ne pas utiliser du jus de fruit dilué avec de l’eau, mais concentré naturel – comme le jus ou la vanille… Attendre 3-4 jours avant la récolte, puis arrêté l’alimentation en eau. Ceci peut plus ou moins marcher, car votre cannabis crèvera de soif et n’aura pas d’autre solution que de boire la potasse… Après l’irrigation attendre 3-4 heures pour permettre à la plante d’absorber le liquide.

Préféré plutôt une boisson infusée au cannabis…

Enfin bon, cette dernière théorie nuira à votre plante… Récoltez dans un court laps de temps si vous souhaitez un moindre dommage. D’autres auront l’idée de mélanger substances illicites au cannabis… Evidemment aucunes informations sérieuses ne prouvent que cette astuce marche… Il est plus simple de travailler le charas, que de faire subir maintes tortures chimiques à un plant vivant… Bref, de la bonne marijuana est une marijuana fidèle à sa génétique, et sans ajout inconsidéré, notamment chimique…

Conclusions

L’essentiel que nous pouvons certainement dire pour que tout le monde puisse cultiver du cannabis, est d’abandonner les idées reçues… Et à tous les niveaux… La culture du cannabis est un passe-temps amusant, sain et satisfaisant. Comme pour de multiples plantes, chaque cycle que vous passerez avec votre plante vous rendront proche d’une maîtrise certaine.

Jorge Cervantes…

Et c’est bien souvent que dans ce milieu, nous voyons l’élève dépasser le maître. De plus, tout le monde doit bien débuter quelque part. Et çà commencera par l’observation des cycles, et une passion certaine qui naîtra de la « compassion » que vous aurez envers le cannabis.

Tags : Cannabisculturegrowhomegrowindooroutdoorplantationrecreatif
weedmaster

The author weedmaster

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis