légalisation

Trump déclare: nous n’arrêterons pas le cannabis médical

Donald Trump ne financera pas les mesures contre les patients soignés au cannabis médical

La première mention du président américain au sujet du cannabis s’est faite vendredi dernier. Mais uniquement  en ce qui concerne son utilisation médicale. Trump a signé le budget fédéral et a approuvé, comme Obama avant lui, la clause qui stipule que le gouvernement ne financera plus les mesures d’application contre les consommateurs de cannabis médical. En revanche, il n’a pas abordé la question du cannabis à des fins récréatives.

L’Arrêt complet du financement contre la marijuana médicale

Quelques centaines de jours se sont écoulés depuis que Donald Trump a été élu président des États-Unis. Cependant, il n’avait toujours pas abordé la question du cannabis. Et même une seule fois… Mais la semaine dernière, Trump a signé et ratifié le budget fédéral. Une clause affirme : « L’Arrêt complet du financement du ministère de la justice et de la DEA pour l’application de la loi fédérale contre la marijuana médicale. »

A la lumière de cette signature les raids  »anti-cannabiques »  devraient s’estomper. Notamment contre sur les magasins et dispensaire de marijuana médicale aux États-Unis. Même si aujourd’hui la loi fédérale indique que le cannabis est considéré comme une drogue dure au même niveau que l’héroïne. Cette signature poursuit la politique de l’administration Obama. Mais contrairement à l’ancien président, qui avait fait une démarche similaire dans le cadre de l’application de loi dans les états où la légalisation est complète, Trump n’a pas encore abordé la question de régulation du marché cannabis à des fins récréatives.

La résolution Partie II de article 537

Ministre de la Justice Jeff Sessions

La résolution Partie II, article 537  du code américain stipule:

«  Le ministère de la justice ne sera pas en mesure d’utiliser les ressources financières pour empêcher la mise en œuvre des lois sur la marijuana médicale dans les pays et régions [aux États-Unis] » en ajoutant  « Ce règlement sera maintenu, il est de mon devoir de veiller à ce que la loi soit pleinement préservée. »

Depuis le début des années 90 Trump  a exprimé une position claire en faveur de la légalisation. Au cours de sa dernière campagne électorale il a déclaré qu’il n’interférera pas sur légalisation. « Ceci est une décision de chaque pays », a t-il dit. En revanche, Son ministre de la Justice, Jeff Sessions n’étant pas amateur de cannabis pour autant a dit que :

«  l’état peut adopter la loi qu’elle désire mais cela reste encore dans le cadre d’une violation de la loi fédérale. »

Tags : Donald Trumplegalisation
weedmaster

The author weedmaster

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis