Les emplois de l'industrie du cannabis au Canada
Lifestyle

Les emplois de l’industrie du cannabis au Canada

Les emplois à ce jour disponibles au Canada dans l’industrie du cannabis

L’industrie du cannabis au Canada continue de croître, avec de nouveaux emplois partout au pays affichés chaque jour. Ainsi, le temps n’a jamais été meilleur pour les Canadiens pour trouver un emploi dans l’industrie du cannabis. Des dispensaires autorisés à Vancouver, aux producteurs de cannabis agréés du Canada, aux marques auxiliaires et aux entreprises qui leur fournissent des services, tous recrutent allègrement. Bien qu’il ne soit pas exhaustif, voici une liste des emplois disponibles au Canada dans l’industrie du cannabis.

Travailler dans un Dispensaire

Bien qu’il y ait moins d’emplois dans les dispensaires (et moins de dispensaires…) à Toronto que l’année dernière, travailler dans un dispensaire est encore une chose faisable. Comme cette annonce d’un dispensaire de Missisauga en témoigne, les chauffeurs-livreurs sont encore à la mode. L’indemnité est de 30 $ de l’heure. Mais vous devrez payer vos propres dépenses en essence. Le chauffeur-livreur devra livrer les paquets aux trois villes environnantes, de Mississauga à Okville, et Milton.

Chauffeurs-livreur (de cannabis) toujours un métier d’avenir au Canada

Au moins deux dispensaires de Vancouver titulaires d’une licence commerciale recherchent actuellement de l’aide. En effet, Green Valley Medicinals, à Vancouver Sud, recherche un représentant du service à la clientèle au détail. Et, West Canna, un autre dispensaire de Vancouver titulaire d’une licence commerciale, recherche un associé commercial. Quand aux service de vente, Green Room recherchait des assistants (temps complet ou partiel) pour 14 $ de l’heure.

Exemple de dispensaire à haut débit, le Green Valley Medicinals

Craigslist affiche également un emploi du photographe pour une nouvelle société de cannabis et un graphiste pour un site de culture. À Vancouver, de nombreux emplois sont à disposition dans les dispensaires. On peut parfois s’attendre à des offres de qualité, comme certaines start-up recherchant des équipes de productions vidéo. Le travail dans un dispensaire ne se limitant pas à la vente, on y retrouvera quasiment tous les métiers dédiés au cannabis.

Producteurs de cannabis

Sur le plan de la culture en elle même, le marché du travail devient encore plus diversifié. Des producteurs licenciés s’établissent selon la demande. De nombreux postes sont disponibles pour les producteurs. Comme les développeurs de logiciels, les représentants du service à la clientèle, la sensibilisation des patients, des agriculteurs, des scientifiques et bien plus encore…

Grass Roots Pharmaceuticals, à Calgary, était par exemple à la recherche d’un développeur de procédure. Et, Zenabis / International Herbs, recherche toujours un gestionnaire à Delta, en Colombie-Britannique (ainsi qu’un greffier et un administrateur des installations). Tantalus Labs embauche un associé de culture et un administrateur informatique.

Le programme Grass-roots lutte contre la dépendance aux analgésiques

Pour vous donnez une idée du salaire, nous prendrons l’exemple de l’annonce d’Avicenna Inc. Cette entreprise de Toronto est axée sur les progrès novateurs et biotechnologiques dans l’industrie du cannabis médical. Actuellement cette entreprise cherche à recruter un directeur du développement clinique et R&D. Le salaire proposé est de 75 000 $ l’année. Quand au grow en lui même, à Leamington, en Ontario, Aphria recherche un partenaire de production en serre pour 12 $ l’heure.

Les producteurs de cannabis médical, gagnent littéralement des millions de dollars

Aurora, un producteur de cannabis basé à l’Alberta avec des bureaux à Vancouver, cherche à embaucher un spécialiste des soins aux clients, un assistant exécutif, un analyste de systèmes, ainsi qu’un membre de l’équipe de récolte. Canopy Growth recherche un assistant de production à Creemore, en Ontario. Ainsi qu’un directeur des comptes institutionnels et un directeur des comptes de la pharmacie. CannTrust, à Vaughan, cherche un directeur du marketing et un technicien d’exécution (des commandes), ce dernier poste consistant à sélectionner, à numériser et à expédier les commandes via la poste Canadienne.

Cliniques et services auxiliaires

L’Ontario a approuvé la prescription de cannabis (à des fins médicales) par des les infirmières praticiennes. Ainsi, plusieurs cliniques de cannabis médical en Ontario cherchent désormais à les embaucher. Terra Health Network à Mississauga, qui se décrit comme un réseau d’éducation et de clinique cannabinoïde, ainsi que Marijuana for Trauma à Ottawa, cherchent à recruter une infirmière praticienne à plein temps. En outre, Marijuana for Trauma est une société fondée par un vétéran. Cette clinique privée est  axée principalement sur le syndrome de stress post-traumatique, la douleur chronique et d’autres affections médicales favorables à la thérapie cannabinoïde.

Les « 420 Nurses » en action

Le Medical Cannabis Resource Centre Inc. recherche un représentant des soins. Chez Etobicoke, Canrix Inc. on recrute aussi une infirmière « autorisée », tout comme Terra Health Network… GrowWise Health, également à Toronto, embauche un éducateur et un nouveau responsable du développement commercial et de sensibilisation. Et, la clinique médicale Cannabinoid à Halifax, en Nouvelle-Écosse, embauche aussi un éducateur.

Universités et centres médicaux

Enfin, White Cedar Medical Cannabis Doctors à Toronto embauche un assistant de bureau médical. Ainsi qu’un assistant administratif, et encore une infirmière clinique… Natural Health Services à Calgary embauche un assistant de bureau médical pour 17 $ l’heure, et les cliniques canadiennes de cannabis à Toronto recherchent un développeur PHP et JS à 20,50 $ l’heure.

«il n’y a aucune raison de ne pas devenir des leaders mondiaux» (dans la recherche sur le médicament canabis…) Steven Laviolette, professeur à l’Université Western

La Faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver recrute un coordonnateur des affaires réglementaires de 50 000 à 60 000 $ par année. Cet emploi à pour but, d’aider à «naviguer efficacement dans la réglementation de Santé Canada» pour les produits liés au cannabis. Bref, le canada ne manque pas d’offre d’emploi en la matière, pour plus d’info (en temps réel) rendez vous sur Indeed.

Tags : Canadacannabis médicalculturedispensaireemploislifestylemetierplantationSanté Canadascience
hemp

The author hemp

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis