légalisation

Les 7 états américains qui se preparent à la légalisation

Les 7 états américains qui se préparent à la légalisation complète du cannabis

Le cannabis est toujours illégal aux États-Unis en vue des lois fédérales. Toutefois, l’administration Obama a utilisé la politique de non-application de la loi fédérale, à condition que l’État (les États), où la population vote en référendum en faveur des lois, notamment sur la légalisation. Mettre en place un système de réglementation pour tous les différents aspects du marché du cannabis, entravent l’accès et la vente aux mineurs. Mais aussi empêche la contrebande hors du pays et l’implication d’éléments criminels. L’élection de Donald Trump en tant que président des États – Unis n’a donc pas coupé le vent de la légalisation du cannabis. Huit pays ont déjà confirmé la légalisation complète, la boule de neige continue à rouler. Par ailleurs, 7 autres Etats travaillent actuellement à la présentation des projets de loi pour réglementer pleinement le marché du cannabis.

états-unis

Les états-unis, aujourd’hui

En 2012 , les premiers projets de loi se sont présentés au Colorado et à Washington. Ceci afin de légaliser la marijuana à des fins récréatives. Plus tard en 2014, l’ Oregon et l’ Alaska (2014) ont également voté pour des commerces vendant du cannabis légalement. S’en est suivit du Maine, du Massachusetts, de la Californie et du Nevada en 2016. Aujourd’hui la légalisation existe dans 8 états et le District de Columbia donc Washington DC. C. est la capitale.

états américains

Dans l’ ensemble des 50 états des États – Unis, 28 ont légiféré sur un certain degré de réglementation de l’industrie du cannabis. Ainsi le cannabis médical fut accepté dans l’Ohio, l’Illinois, l’Arizona, l’Arkansas, le Delaware, Hawaï, au Vermont, au Montana, au Michigan, au Minnesota, dans le Maryland, au New Jersey, au New Hampshire, à New York, dans le Nouveau – Mexique, la Floride, la Pennsylvanie, le Dakota du Nord, le Connecticut, et Rhode Island. 12 états ont également voté en faveur d’une non-incrimination (Ohio, Illinois, Delaware, Vermont, Minnesota, Mississippi, Maryland, Nebraska, New York, Caroline du Nord, Connecticut, Rhode Island).

non-incrimination
Seattle Hempfest 2015

En dépit des préoccupations d’un grand nombre sur l’investiture de Donald Trump. Ainsi que la réalité d’un parti très conservateur dirigé par un ministre de la justice connu comme un des plus grand adversaire de la Marijuana (Jeff Sessions). Le gouvernement américain est obligé de s’accorder sur la thématique du cannabis. Le succès de l’expérience à Washington DC et dans le Colorado témoigne de cet état de fait.

Les 7 pays qui rejoindront la fête

Vermont

Vermont

L’État libéral est également à la maison de Bernie Sanders. L’homme a été soutenu pour l’investiture démocrate devant Hillary Clinton lors des dernières élections. Sanders, soutient la légalisation ce qui est bien connu aux USA. En 2004, le Vermont a approuvé  la vente et le droit à la marijuana médicale.

« La suppression de l’interdiction fédérale de la marijuana aurait dut se produire depuis longtemps »

En 2013, une loi a également été approuvé soutenant la non-incrimination de toute possession de cannabis jusqu’à 28 grammes. Mais, depuis 2014, plusieurs tentatives pour adopter des lois à des fins récréatives ont échoué Mais le mois dernier, une nouvelle tournure avec le dépôt d’un nouveau projet de loi est passé par le Sénat. Si le projet de loi est approuvé, tous citoyens pourra cultiver jusqu’à deux plantes. La quantité autorisée pour un usage personnel passera de 28 à 60 grammes. Ce projet de loi représente une autre étape dans le processus de légalisation complète du cannabis dans l’état du Vermont.

New Jersey

New Jersey

Le New Jersey est un état très intéressant. Celui ci a approuvé le cannabis médical en 2010, et en 2016 le gouverneur Chris Christie, de façon surprenante, a étendu la loi. La liste des maladies éligibles à la marijuana médicale fut agrandie. Jusqu’à accepter les malades souffrant de stress post-traumatique (SSPT). En outre, la pression des anciens combattants sur l’état est grandement responsable de cette évolution. Les vétérans constituent 20% de toutes les personnes souffrant de stress post – traumatique, et ils ont exigé un traitement naturel. Mais, le gouverneur Christie était l’ un des hommes politiques les plus importants contre la légalisation. Ce qui a fait de lui l’un des gouverneurs le moins populaire de tous les temps… Les choses ont avancé avec de grandes difficultés…

Christie répète qu’il est le dernier obstacle à la légalisation :

« Sans aucun doute, je suis la dernière barrière et je serai le dernier obstacle à Janvier 2018 »

Cette déclaration a conduit Christie à des critiques acerbes de la part des médias. Mais aussi le gouverneur a était confronté à des plaintes public. Les opposants politique du New Jersey ont compris le message – Si l’avis de Christie n’est pas populaire, il feront exactement le contraire et gagneront en popularité.

La weed ou Christie ? …

Les législateurs de l’Etat étaient fréquemment en voyages dans l’État du Colorado, le premier pays a approuvé la légalisation à des fins récréatives. Ceci afin de comprendre comment mettre en place un système de contrôle et de la réglementation du cannabis. Bientôt, ils ont l’intention de présenter un nouveau projet de loi après la gouvernance de Christie… Celui ci quittera son poste en 2018.

Rhode Island

Rhode Island

Ce qui se passe dans le Massachusetts, vient finalement de l’ île voisine de Rhode. Lors de la légalisation le 08.11.16 approuvé dans le Massachusetts, les experts ont directement estimé que Rhode Island approuvera bientôt une loi similaire. L’usage médical du cannabis dans le pays a été approuvé en 2006. Malgré un certain procureur général de l’ État du Rhode Island, Peter Kilmrtin, les législateurs travaillent dur sur une prochaine législation. Cela fait 6 ans qu’ils proposent un projet de loi pour légaliser la marijuana, et chaque année…

Delaware

La prescription de marijuana médicale dans le Delaware a approuvé en 2011. Elle est destiné à délimiter la non-incrimination, permettant la possession jusqu’à 28 grammes, ce qui a été approuvé totalement en 2015. Maintenant, après des années d’opposition à la légalisation à des fins récréatives, un nouveau projet de loi présenté par le sénateur Roz Henry, pourrait conduire à une réglementation et une taxation du cannabis.

Delaware

Le Delaware, par opposition à d’autres pays ne permet pas à un référendum par les électeurs… Toutes initiatives citoyennes en faveur du cannabis deviennent très difficiles. Pour que le cannabis soit légal, le sénateur devra obtenir un soutien suffisant des politiciens dans tout le pays. Et même, si l’Etat ne peut compter sur le public, 61% au dernier sondage supporte une légalisation complète du cannabis. Affaire à suivre…

Illinois

En 2013, un projet de loi a permis l’utilisation de la marijuana médicale dans le pays. Et en 2016 , le gouverneur Bruce Rauner a approuve la non-incrimination sur une base de 10 grammes de possession de cannabis… En tant qu’infraction, la peine maximale peut aller jusqu’à 200 $ d’ amende dans l’Illinois.

Illinois

Le mois dernier (le 22/03/17) un projet de loi a été déposé, visant à permettre l’utilisation à des fins récréatives. Ceci devrait passé le montant de la possession autorisée à 28 grammes. Et même plus, le consommateur de cannabis pourra faire pousser chez lui jusqu’à 5 plants. Les premières estimations prévoient des ventes annuelles de 400 à 700.000.000 $ dans l’ Illinois. Une nouvelle enquête montre près de 70% du soutien public soutient la légalisation à des fins récréatives.

Michigan

La marijuana médicale dans le Michigan a été approuvé en 2008. Et dans certaines villes, il existe des lois de non-incrimination. En 2012, les villes de Detroit et de Flint ont adopté une loi qui permet la possession de 28 grammes pour les 21 ans et plus. Cependant , la vente et la sollicitation de la consommation de cannabis peut entraîner une peine très lourde… En effet, 4-15 ans de prison et des amendes forfaitaires de 20 000 dollars à 10 millions de dollars sont établis à l’encontre du commerce, et selon son volume…

Michigan

Ces jours -ci un groupe actif soutenant la légalisation jette les bases d’un projet de loi qui sera soumis à un vote probablement en 2018. Mais ceci, après avoir échoué à un vote en 2016… Selon certaines enquêtes, 57% des personnes interrogées sont favorables à la légalisation récréative dans le Michigan.

Arizona

L’utilisation de la marijuana médicale a été approuvée en 2010. Au cours des dernières élections en 2016, l’ Arizona a vu passer la « proposition 205 »… Celle ci permettrait l’utilisation de la marijuana à des fins récréatives. Mais, après une course serrée, (48% en faveur et 52% contre) l’offre n’a pas été acceptée.

Arizona

La raison de l’échec du projet de loi est apparemment une campagne anti-légalisation agressive en grande partie a été financée par la société pharmaceutique Insys Therapeutics. Ce fabricant produit les antidouleurs, les dangereux du marché… Leur médicament est considéré comme plus fort que l’héroïne. Pour preuve, le sinistre médicament a tué récemment le célèbre artiste « Prince ». Et plus récemment, cette même société qui disait que « le cannabis est dangereux pour le public », est autorisé par la DEA à produire du cannabis synthétique… Pire son médicament est déclassé dans les produits pharma, alors que le cannabis naturel est toujours vu comme aussi dangereux que l’héroïne…

Arizona Dream film
Arizona Dream…

Fort heureusement, un groupe ambitieux et militant de l’Arizona, propose un projet de loi offrant une non-criminalisation de toutes les substances interdites utilisées dans le pays, de la marijuana au LSD… Celle ci sera voté aux élections du Sénat américain et la Chambre des représentants en 2018. Dans le cas où l’Arizona «n’ est pas prêt » encore pour ce grand saut politique, le groupe prépare également une proposition visant à approuver la marijuana à des fins récréatives seulement (semblable à la proposition de 2016). Si la proposition est approuvée groupe devra recueillir 150,642 signatures, pour une élection de vote par référendum en 2018.

Le soutien américain

Des enquêtes récentes prouvent que 60% du public américain soutient la légalisation complète du cannabis. L’Enquête menée par l’Université de Quinnipiac a montré que 71% des citoyens des États-Unis s’opposent à l’application de la loi fédérale. En outre 93% soutiennent la légalisation de la marijuana médicale. Et 59% soutiennent la légalisation complète. Malgré le taux élevé de soutien, il est impossible de savoir quelle sera la nouvelle administration Trump, certains des dirigeants sont des adversaires ouvertement déclarés contre la légalisation.

états-unis

Ce qui est certain est que le soutien public augmente. Ainsi, la question prend plus d »ampleur au fil du temps. Aujourd’hui, l’utilisation de la marijuana en tant que plante médicinale est enfin un droit de l’individu dans la majeure partie du monde. Mais la consommation du cannabis à des fins récréatives, est un sujet encore tabou. Mais selon les prévisions actuelles, le courant dominant américain en faveur du cannabis, le restera ^^

Tags : cannabis médicallegalisationMarijuanapolitiquerecreatifTrumpUSweed
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis