Différences entre culture hydroponique et aéroponique

Lorsque vous êtes à la recherche de nouvelles façons de cultiver de la weed, vous devriez être en mesure de comprendre la différence entre ces deux techniques pour prendre une décision éclairée. La culture hydroponique et aéroponique sont les deux méthodes les plus en vue en ce moment. Mêmes éléments mêmes outils sont les mêmes, mais le traitement varie. Vous devez veiller à ce que, dans ces deux méthodes, les semis ont suffisamment d’eau, de lumière et d’air frais. Vous devrez surveiller les niveaux de pH constamment dans les deux, afin que votre herbe pousse à la perfection. Cependant, si vous souhaitez explorer les autres façons de planter, vous devriez apprendre ce qu’est une culture hydroponique et aéroponique.

Projet de ferme hydroponique et aéroponique à Singapour

 Culture hydroponique

L’hydroponie est une méthode où les plantes sont cultivées sans l’utilisation du sol. Tous les éléments nutritifs nécessaire à la croissance sont dissous dans l’eau et distribués dans toutes les parties de la plante par les racines. Le terme provient des mots grecs: «hydro» = eau et «ponos» = travail. Dans cette méthode, vous gardez le plant ou semis immergé dans la solution nutritive de base tout au long de la croissance.

Salle de culture hydroponique

Dans la culture hydroponique, la solution nutritive utilisée est très limitée car la solution dégouline dans les conteneurs dans lequel est plongé le semis. Il n’y a aucun gaspillage de la solution nutritive.

Le système hydroponique à base de billes d’argile, le plus populaire

Le milieu de culture utilisé dans la culture hydroponique est habituellement de perlite, de vermiculite, de galets d’argile ou des blocs de fibre de noix de coco. La culture hydroponique est plus fréquente que la culture aéroponique.

Hydroponie « outdoors »

Culture aéroponique

L’aéroponie a été développée en 1942 par W.Carter. L’objectif était de faciliter l’examen des racines des plantes. Entre les années 40′ et 50′ les scientifiques ont utilisé la culture aéroponique pour faire pousser des tomates, pommes, agrumes, … Afin d’observer leur structure racinaire et tester leur seuil de résistance à différent types de moisissures résultant d’une irrigation surabondante ou d’une sécheresse prononcée.

Racines de marijuana en aéroponie

En 1983 le pionnier de l’aéroponie Richard Stoner  a développé système commercial nommé « Genesis Rooting System », système inspiré d’un appareil du film Star Trek 2. Il s’agissait d’un système simple ne requérant qu’une seule alimentation électrique et source d’eau. En outre, l’environnement sans substrat rendit accessible à n’importe quel cultivateur la technique du clonage.

La baie « aeroponale » sur l’USS Voyager est un bel exemple d’aéroponie…

En 1985, GTi introduisit une seconde génération de matériel dans le système et le renomma « Genesis Growing System ». Dorénavant le système permet la germination des graines et utilise la solution dans un circuit en boucle fermée. En 1986, Stoner a été le premier à commercialiser des aliments frais cultivés en aéroponie pour une grande chaîne agronomique nationale. Les années 90′ sont marquées quant à elles par un investissement de la NASA sur la croissance des plantes dans l’espace et l’utilisation de l’aéroponie comme mode de culture.

Modèle de la NASA

Le résultat des recherches de la NASA a contribué à un développement rapide des systèmes actuellement utilisés. Les plantes sont lancées à partir de boutures ou de graines, puis suspendues dans l’air dans une chambre dite chambre racinaire. Le système racinaire des plantes se développe dans un espace clos, dans lequel on vaporise régulièrement une solution riche en nutriments.

Système aéroponique vertical de la NASA

Ces systèmes de culture aéroponique permettent d’assurer une production propre, rapide et efficace. Les cultures peuvent être plantées et récoltées dans le même système tout au long de l’année et ce sans interruption, ni risque de contamination. De plus, l’utilisation d’un milieu de croissance propre et stérile permet de réduire les risques de propagation de maladies et d’infections.

Les principales différences

Bien qu’aéroponique est une partie de la culture hydroponique, son fonctionnement est un peu différent. Dans cette méthode, la solution nutritive de base est pulvérisée sur les plants, et de temps en temps. Les semis dépendent de la solution nutritive de base pour la croissance.

Culture aéroponique de cannabis médical en Floride

L’utilisation de systèmes aéroponique dépendent d’une minuterie pour la brumisation à haute pression. Cela donne au système racinaire de précieux éléments nutritifs et beaucoup d’oxygène… Les résultats sont souvent exceptionnels. Les plantes portent souvent des belles feuilles vert foncé, les racines sont saines, et la récolte abondante…

Système de culture aéroponique vertical désormais disponible

Simplement définie, l’aéroponie développe des plantes avec leurs racines suspendues dans l’air dans une chambre à croissance, en circuit fermé. L’eau, riche en nutriments, elle est pulvérisée sur les racines des plantes lorsque celles ci se balancent dans l’air… Les microbes de la plante sont dans un environnement riche en oxygène, ce qui permet aux microbes de digérer les nutriments et de les rendre immédiatement accessibles au système circulatoire de la plante. Le CO2 circulant dans le milieu de croissance permet aussi d’améliorer la croissance.

Aéroponie = racines suspendues et solution nutritive pulvérisée

Avantages d’une croissance aéroportuaire

Les racines des plantes sont pulvérisées à haute pression avec des intervalles de «on»/«off». En outre, ces intervalles sont importants afin d’obtenir les meilleurs avantages d’une croissance aéroportuaire:

  • économiser de l’électricité
  • réduire l’évaporation et les déchets
  • ainsi que réduire la probabilité de maladies telles que la pourriture des racines.

Les intervalles «off» donnent aux plantes un temps d’arrêt qui permet au cannabis de prendre les nutriments dans son système circulatoire.

Aéroponie sur colonne, ou appelé aéroponie 2.0

Alors que la culture hydroponique sont très populaires, les systèmes aéroponique sont compacts. Ils offrent aussi que très peu d’entretien pour produire des résultats étonnants… Ainsi, les systèmes aéroponiques sont considérés par beaucoup, comme les systèmes de culture de l’avenir.

Tags : aéroponieCannabiscannabis médicalculturegrowhydroponieplantation
Mist_eGreen

The author Mist_eGreen

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis