légalisation

L’Afrique du Sud autorise la culture domestique du cannabis

La marijuana (Dagga) est maintenant légale pour un usage domestique en Afrique du Sud

Suite à une pression colorée sur an, la Cour suprême du Cap-Occidental a rendu une décision le vendredi matin qui permet la possession, la culture et l’utilisation privée de la marijuana à la maison. La culture domestique est désormais légale en Afrique du sud

L’Afrique du Sud change de paysage

L’Afrique du Sud est l’un des premiers producteurs et exportateurs mondiaux de cannabis. Mais aussi la principale plaque tournante régionale pour le commerce illégal de cannabis. Le prix exceptionnellement bas offert pour du cannabis commercialisable en Afrique du Sud génère d’énormes profits… Mais, bien que le cannabis était illégal en Afrique du Sud, l’envergure de cette industrie suffit à rendre tout effort d’éradication illusoire… Les citoyens et notamment les Rastafaris ont milité jusqu’à aujourd’hui pour éradiquer le commerce illégal de la marijuana. Ainsi que de sa libération de la plante, pour son usage personnel, comme prescrit dans la Religion Rastafari.

Une légalisation des plus intelligentes !

Ainsi le vendredi 31 Mars 2017, les juges ont ordonné au Parlement Sud-Africain de réviser les lois concernant le trafic de drogue, ainsi que le statu de certaines drogues illicites… Le parlement avait 24 mois pour modifier les articles de lois sur les stupéfiants. Désormais, et selon la décision des juges de la Cour suprême, en vertu des lois sur la vie privée, il sera désormais possible de posséder, de cultiver et d’utiliser la plante de cannabis. Cette autorisation de culture domestique du Dagga (canabis) est seulement autorisée pour un usage personnel !

Victoire Rastafari

La décision du tribunal fait suite à une requête présentée pour la légalisation du cannabis auprès de 20 membres en Afrique du Sud. Ceux ci ont affirmé que déclarer les lois régissant l’obtention du cannabis médical est une infraction, contraire à la Constitution… En outre, leur pétition souligne que l’interdiction du cannabis est injuste, et incite à la discrimination des « Noirs ».

Jeremy Acton & Rastafarian Garreth Prince

Selon le parti Dagga, la décision est un grand pas en avan,  pour le mouvement cannabique en Afrique du Sud. Le leader de Dagga, Jeremy Acton et Rastafarian Garreth Prince ont plaidé en décembre dernier pour la dé-criminalisation de la substance. Bataille gagnée !! C’est une grande victoire pour le peuple de l’herbe.

Tags : Afrique du Sudculture domestiquedaggaganjahomegrowlegalisationlifestyle
weedmaster

The author weedmaster

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis