Les meilleurs endroits pour planquer son herbe en public

Avoir des endroits sécurisés pour garder votre herbe à l’abri des regards indiscrets, est l’une des plus grandes nécessités du monde… Et, un des défis les plus important, est de sortir dans le monde réel avec votre herbe favorite. Alors, où planquer son herbe quand vous êtes en public ? Comme dit le dicton, «la nécessité est la mère de l’invention»…

Road Warrior

Lorsque vous voyagez, il est important d’avoir de bons endroits pour cacher votre matos. Transporter du cannabis du point A au point B est toujours un peu risqué… Même dans les États où le cannabis récréatif est légal, se mettre au volant tout en possédant du cannabis peut vous causer de très graves ennuis…

L’astuce est assez simple: trouver des endroits pour garder votre si « mauvaise » herbe. Le genre d’endroit insignifiant, et commun dans une voiture… Une des méthodes les plus populaires est l’utilisation d’une canette de soda ! En tant que « road warrior » vous avez besoin de vous déshydraté, la route peut être longue… Et quoi de moins suspect qu’une canette ?

La clé de la réussite est bien évidement que votre canette soit remplie… La marque bien en apparence… Personne ne soupçonnera que votre boisson favorite contient également votre herbe favorite !! Mais comment faire ? C’est assez facile on connait cette astuce sournoise, la « stash can » ou « secret’s can »…

L’idée est que vous créez une boîte « non ouverte », en perçant un petit trou pour enlever le liquide. Puis, coupez autour du couvercle de la boîte pour l’ouvrir. Mettez votre herbe dans un autre récipient (étanche), comme une boîte à pilules, à l’intérieur de la boîte vide. Et utilisez de la colle ou autre chose pour le sécuriser le tout. Vous pouvez faire de même avec une bouteille de coca en plastique.

Allumer le feu…

Si vous êtes en situation délicate lors d’un contrôle ou autre, vous devenez encore plus suspect si vous n’avez pas de cigarettes à portée de main… Donc, si vous transportez de l’herbe, se déclarer fumeur (de clope) est une très bonne bonne idée.

Les cigarettes agissent comme un leurre et comme un alibi pour votre briquet. Vous pouvez également fumer des clopes, pour un peu masquer l’odeur de la marijuana… Assurez-vous que le pack de cigarette semble utilisé, et qu’il manque quelques cigarettes… Mais où cacher votre weed ?

Pour les fainéants de la bricole, de faux allume-cigare se vendent sur internet

Dans l’allume cigare pardi, ou bien votre briquet, voir combiner les deux !  L’intérieur de votre briquet est l’un des meilleurs endroits pour garder votre mauvaise herbe cachée. Ou plus exactement un briquet de travail. Toutefois l’allume-cigare (vide) de votre vieille voiture pourrait faire l’affaire mais vous ne pourrez pas y cacher grand chose.

Un petit creux ?

Lorsque vous êtes en public ou sur la route, vous avez probablement une sorte de casse-croûte avec vous. Les gens doivent manger…

En utilisant cela à votre avantage, vous pouvez infuser à peu près n’importe quel aliment à l’huile de cannabis… A savoir que votre petite collation ne sentira pas comme un repas normal. Que faire pour masquer ce parfum si révélateur ?!

Prenons l’exemple d’un biscuit (brownie) infusé, effectivement il sent un peu la beue… Mais si vous l’incluez dans un récipient contenant des biscuits réguliers (et légaux), le camouflage fonctionnera à merveille ! Il en va de même pour une boisson infusée au cannabis; dans un pack de six avec des boissons régulières.Tout fonctionne !

Le stylo magique

La stratégie intellectuelle est aussi une belle solution, aussi sournoise soit elle… Evidemment vous portez toujours un stylo, un crayon et un surligneur sur vous, surtout lors des voyages en voiture… Mais sachiez qu’il réside une très infime probabilité que les forces de l’ordre s’amusent à détruire vos ustensiles (d’intellectuel) d’écriture. Le ciel est la limite avec cette astuce…

L’approche la plus commune est d’enlever la cartouche d’encre des stylos et des marqueurs assez large pour contenir un joint ou deux…ou trois. Retirez simplement le dos, retirez la cartouche d’encre, puis rincez l’intérieur du corps creux.

S’il y a un risque que votre weed soit découverte en utilisant cette méthode, c’est seulement parce qu’elle est bien connue. Mais avec un peu de détermination, et d’ingéniosité, vous pouvez passer au niveau supérieur ! Procurez vous une perceuse et un foret de 3/16…

Essayez de creuser un crayon. Il suffit de retirer la gomme du haut et de percer, avec soin, sur toute la longueur du crayon. Faites glisser votre joint et remettez la gomme. Personne ne va imaginer que vous avez de si bonnes compétences en bricolage… Et encore une fois, le camouflage est votre ami. Donc, assurez-vous que le marqueur ou le crayon soit mélangé avec ses petits frères.

La cache hygiénique

Si vous êtes sur la route, vous avez probablement apporter quelques fournitures de salle de bains avec vous… Les gens doivent rester frais ! Une autre excellente occultation de votre herbe favorite, est d’utiliser de grands récipients en plastique dans votre trousse de toilette.

Afin de rendre leurs produits plus imposants, les entreprises comme Axe ont crée toutes sortes d’espace vide… Vous n’avez même pas à utiliser le produit jusqu’au bout pour trouver suffisamment d’espace pour un huitième de marijuana en elle…

En fait, même laissant une partie du produit à l’intérieur, la planque peut faire des merveilles. Jusqu’à masquer totalement l’odeur de votre cannabis. C’est le principe du camouflage, à nouveau, seulement cette fois, il utilise l’odeur au lieu de la vue pour masquer la présence de votre mauvaise herbe.

La brigade cinéphile n’aura plus qu’à se tenir à carreau !!

Les personnes ayant des régimes de beauté plus étendus peuvent profiter pleinement de cette méthode. Les bouteilles d’eau (de Cologne) de pulvérisation sont extrêmement communes pour le coiffage des cheveux. Avec de l’eau dans le compartiment principal et de la ganja dans la partie inférieure et secrète, un bon flacon pulvérisateur peut aider à garder votre marijuana loin de la curiosité de certains…

Littérature

Toujours dans la catégorie « intello », le livre. Cette méthode est, certes, la plus commune d’entres toutes. Elle est diaboliquement efficace dans votre propre maison. Mais si vous êtes un étudiant ou un féru de littérature, c’est-à-dire quelqu’un qui se trimbale régulièrement avec des livres, alors c’est une excellente méthode pour vous.

Commencer par choisir le livre à sacrifier, car il ne restera pas grand chose de son contenu… Assurez-vous que le livre est ennuyeux ou assez discret pour que personne est le bon sens de l’ouvrir…

Personne ne manque de livre ennuyeux (le plus rigide possible…)

À l’aide d’un cutter, évidé le livre en fonction de vos besoins…Assurez-vous de le transporter au moins avec un autre livre. Et pour tirer le meilleur parti de cette stratégie: assurez-vous que le livre est de couverture rigide !

Et finalement, au plus simple…

En fin de compte, les meilleurs endroits pour garder votre herbe cachée impliquent le contrôle de l’odeur humide et si délicieuse de celle ci. S’il n’y a aucune odeur pour susciter le soupçon en premier lieu, il y a peu à s’inquiéter tant que votre cachette est emballée loin sûre.

Voici où une petite science entre en jeu. Nous sentons les choses parce que de minuscules molécules dérivent dans nos narines et se lient avec les récepteurs de l’odorat dans notre nez et sinus.

Si vous avez un contenant avec un joint hermétique, vous n’avez plus rien à craindre. Mais parfois, ces conteneurs sont volumineux et gênants pour les bagages. Les sacs en plastique sont beaucoup plus communs. Mais le problème avec les sacs en plastique, c’est qu’ils sont poreux. En d’autres termes, il y a de minuscules trous qui laissent ces molécules s’échapper dans l’air…

Si vous vous trouvez en public avec la mauvaise herbe sur vous régulièrement, il pourrait être intéressant d’investir dans certains sacs en plastique conçus pour empêcher les odeurs de fuite. Ces sacs sont un peu plus chers, mais ils en valent la peine. Recherchez des sacs en plastique avec une densité de 90 microns. Cela permettra d’assurer que le sac est assez épais et assez solide pour garder les molécules odorantes de votre weed à l’intérieur du sac.

Bonus : La fausse carotte…

Une autre astuce qui semble séduire nos amis mexicains… La fausse carotte en plastique !! Notons toutefois que la douane et la protection des frontières des États-Unis ont intercepté quasi une tonne « marijuana alléguée ».

Celle ci a été trouvée cachée dans un convoi commercial de carottes fraîches. Le camouflage bien qu’efficace (et oui les carottes en plastique étaient mélangées aux fraîches), semble avoir complètement foiré…

Pour conclure, évitez les gros convoi et les carottes… Contentez vous de planquer votre petit conso, car rappelons le, la weed est illégale en France !!

Tags : camouflageCannabisganjaherbelifestyleplanqueprohibitionweed
CannaPlus

The author CannaPlus

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis