Le sénat du Colorado accorde un projet de loi historique en faveur des cannabis club

Dans l’état du Colorado on se prépare a activement investir les  clubs privés pour consommateurs de cannabis. Par ailleurs, en plus de ces cannabis club, seront autorisés les salles de yoga, ainsi que les cafés du Colorado. Ainsi, le mardi 7 mars, le sénat du Colorado a voté (25 contre 10) en faveur de  ce projet de loi considéré comme historique. Toutefois, il devra être soumit à certaines règles…

Le projet de loi 184

Le projet de loi 184 a reçu un soutien bipartisan qui permettrait aux juridictions locales d’autoriser les clubs privés de marijuana. Ces cannabis club devront fonctionner en tant qu’établissement qui ne servent pas d’alcool. Voir même de la nourriture, tel un restaurant, du moment ou le service reste « léger ». Ces clubs serviront de refuge aux consommateurs de cannabis.

En somme un lieu où les risques d’arrestation serait inexistants… Ainsi, le projet de loi agrandira le réseau déjà conséquent de clubs underground et non réglementés qui se sont répandus dans l’ensemble de l’État.

« C’est à peu près le Wild West avec la façon dont ces choses sont en fonctionnement », dixit le sénateur Bob Gardner. » Ils doivent être réglementés, restreints. Les communautés locales doivent disposer de mécanismes, en plus des ordonnances d’occupation des sols pour les contrôler. « 

Un des objectifs des clubs est réduire les plaintes citoyenne concernant l’herbe présente dans les parcs, les trottoirs et les rues du Colorado. En effet, tout le Colorado est inondé de fumeur de joint. Cependant, retenons une chose; le projet de loi n’indique pas paradoxalement si la fumée est autorisée en intérieur…

Ce qui pourrait rendre caduque le projet de loi selon le gouverneur John Hickenlooper. En effet, CBS Denver a laissé entendre que le veto est possible, à moins que la fumée soit interdite dans ce lieu public.

« Fumer est mauvais pour toi, dit Hickenlooper. « Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne chose d’être encourageant à ce sujet. »

Restrictions

Cependant, le projet de loi n’est pas tout à fait prêt pour être signé par le bureau du gouverneur. En premier lieu, le document devra convaincre la Chambre des représentants du Colorado. Mais nous savons déjà que le succès est garanti par une majorité démocrate, selon le rapport de l’Associated Press.

Chambre des représentants du Colorado

Evidemment, il réside un doute sur l’approbation du projet par les fédéraux. Le procureur général des États-Unis Jeff Sessions, et d’autres membres de l’administration Trump ont déclaré que les États ne devraient pas être en mesure de légaliser la fume… Pour répondre à ces préoccupations, les entreprises devraient fonctionner sous certaines restrictions. Voici quelques-unes des règles :

  • Les membres et les employés du club doivent avoir au moins 21 ans.
  • Le propriétaire du club doit être résident du Colorado depuis au moins deux ans avant d’être propriétaire du club, et les employés du club doivent tous être des résidents du Colorado.
  • Le club ne sera pas en mesure de vendre ou de servir de l’alcool ou de la nourriture (des «collations légères» non définies sont autorisées).
  • Les visiteurs doivent apporter leur propre marijuana. Le club ne peut pas vendre de marijuana, ni permettre à d’autres de vendre ou «échanger … contre rémunération».

Pourtant, même avec toutes les règles considérées comme sévères au Colorado, le projet de loi 184 est une étape cruciale pour que  la marijuana soit légale dans des établissements.

Tags : Cannabiscannabis clubcoloradoJeff SessionslegalisationprohibitionrecreatifTrumpunderground
CannaPlus

The author CannaPlus

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis