Des aînés effectuent un voyage d’étude dans un magasin spécialisé dans le cannabis, à Seattle

Vieillir a ses compensations et son pot de consolation, le cannabis. En témoigne, cette fourgonnette remplie de seniors qui a visité un magasin spécialisé dans la marijuana, à Seattle. Ces personnes âgées sont venues comprendre et tester des teintures, de l’onguent à base de CBD. En outre, en savoir plus sur la plante, et ses propriétés thérapeutique. Et jusqu’à savoir comment la faire pousser… Zoom sur cette excursion organisée dans le cadre de l’aide à la personne :

Le « Pot 101 Trip »

Les aînés ont visité le magasin de marijuana récréative Vela, dans le quartier Sodo de Seattle. Ils ont également jeté un coup d’œil à Suncliff, une installation de culture et de transformation du cannabis à proximité. Barbara Krause, âgée de 84 ans partage ses impressions au Seattle Time.

 « C’était très professionnel » dit-elle. « J’ai de l’espoir. Je pense que beaucoup de gens devraient ouvrir leurs esprits à la santé. « 

Barbara a quitté le magasin (avec l’aide d’un déambulateur) avec un onguent infusé de cannabidiol (CBD). Rappelons que le CBD, est un composant non psychoactif de la marijuana, qui soulage la douleur, mais qui ne procure pas de « montée » (High). Barbara affirme qu’elle a effectué son achat pour l’arthrite de sa fille. En outre, elle a également admis qu’elle essayerait par elle-même, rajoutant : «je n’ai pas encore d’arthrite»…

Des flacons de divers terpènes, et d’huiles aromatiques sont remis aux visiteurs

Huit personnes âgées de Sound Vista Village, une communauté d’aide à la personne de Gig Harbor, ont souscrit à cette excursion, doucement nommée Pot 101 Trip. Elles voulaient en savoir plus sur le cannabis et les produits disponibles sur le marché légal. Ce voyage éducatif, comprenait des informations sur les propriétés thérapeutiques de l’herbe. Mais aussi, ils ont entendu parler de terpènes, et des huiles aromatiques si reconnaissables par leurs odeurs aux souches de cannabis.

Le magasin Vela est spacieux avec un design minimaliste et sophistiqué

Le groupe a également appris à cultiver des variétés sativa (riches en CBD), par opposition aux souches indica plus sédatives… Les seniors ont également été informés des différences dans les méthodes de consommation, comme la différence entre la fumée traditionnelle et la vaporisation.

Le partage d’expériences

Cette discussion éducative comprenait l’avertissement de «Maureen Dowd», nommé d’après le chroniqueuse du New York Times qui avait connu la panique (bad trip) dans sa chambre d’hôtel à Denver… Dowd était couchée et en prise avec la paranoïa pendant des heures, après avoir consommé un peu trop de marijuana… Bien évidement Maureen a bien notifié que l’overdose de cannabis était impossible, et qu’une telle crise de panique était sans dommage sur la santé.

Tracy Willis, à droite, directrice du développement corporatif, discute du magasin Vela et de la marijuana avec les personnes âgées

Verna Gregg, 88 ans, membre du groupe, a dit qu’elle avait une certaine expérience à cet égard. «Mes nerfs ont lâché», dit-elle à la suite d’une visite avec son petit-fils accompagné de sa femme, et ses deux enfants. Un petit biscuit infusé au cannabis les a aidé à tous se calmer. Le lendemain, elle mangea un peu plus de biscuit, et «Ça m’a pris de la tête», dit-elle…

Les fenêtres dans le magasin Vela fournissent une vue sur la culture de marijuana de Suncliff

Une autre membre du groupe, Maria Scott 91 ans, a déclaré qu’elle n’avait jamais essayé de marijuana. Mais en tant que jardinière, elle a dit qu’elle voulait cultiver la plante, pour sa beauté. Elle rajoutera même, qu’elle pourrait simplement faire pousser cette plante, même si elle est illégale, sauf si bien sûr elle a obtient une autorisation médicale.  » J’ai 91 ans, dit-elle.Que vont-ils faire à ce sujet? « . En outre, Maria s’est procurée une teinture de CBD, pour sa douleur sciatique « Je vais essayer dès ce soir ».

Du cannabis pour les seniors

Avec le vieillissement viennent des changements physiques comme la déficience auditive, les changements de vision, le temps de réaction ralenti, la sensibilité aux chutes et le déclin cognitif. Vieillir entraîne également le développement de problèmes de santé. On peut y répertorier les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’arthrite, l’ostéoporose et le cancer. On notera également que deux Américains âgés sur trois ont des problèmes de santé chroniques et multiples. Ainsi, être une personne âgée nécessite généralement de nombreux médicaments sur ordonnance, ce qui augmente le risque d’effets indésirables, et peut mettre en danger la santé.

La société Village Concepts est propriétaire de Sound Vista Village et de 16 autres établissements d’aide à la personne dans l’État de Washington

Fort heureusement de plus en plus d’Américains âgés utilisent du cannabis. Pour les résidents de l’État de Washington âgés de 65 ans et plus, la proportion de ceux qui ont déclaré avoir consommé du cannabis au cours du mois écoulé est passée de 0,9% à 2,4%.

Elena Mishko, derrière le comptoir, décrit les produits aux visiteurs de Sound Vista Village à Gig Harbor

Étant donné que le cannabis est de plus en plus considéré comme un traitement bénin, sécuritaire et complémentaire pour les problèmes de santé liés à l’âge. On peut s’attendre à ce qu’un nombre croissant de personnes âgées se tournent vers la marijuana pour des fins médicales, mais aussi récréatives. La légalisation contribue à la démystification d’une image salie par la prohibition, et permet désormais aux seniors de s’intéresser au cannabis.

« Nous avons eu beaucoup de questions sur le cannabis », a déclaré Tracy Willis, directrice du développement corporatif de Village Concepts. « L’idée est de la démystifier. »

Tags : aide à la personneCannabiscannabis médicalCBDrechercherecreatifSeattleseniorsterpènes aromatiquesWashington
CannaPlus

The author CannaPlus

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis